Votre appareil photo pourrait bientôt choisir automatiquement entre JPEG et RAW pour vous

Selon un brevet publié en août 2014, Canon travaille sur un algorithme qui permettrait à l’appareil photo de choisir lui-même entre les formats JPEG et RAW lorsque vous photographiez une scène. Hérésie pour certains, mais avantage pour d’autres, voyons cela plus en détails.

Un mode auto utile lors des prises de vue en rafale

En analysant rapidement la qualité des images lors de la prise de vue, ce mode de qualité auto intégré à l’appareil pourrait décider d’enregistrer les photos réussies en RAW, et se contenter d’une version JPEG pour celles qui ne sont pas aussi réussies. Cette fonctionnalité devrait notamment être utilisée pour la prise de vue en rafale, ou lors d’un filé, deux situations où l’on prend beaucoup de photos, mais au final n’en gardons qu’une ou deux.

Des photos moins lourdes et une rafale plus rapide ?

L’avantage d’un mode auto pour choisir la qualité et le format de l’image serait donc un poids plus faible des fichiers images, notamment ceux qui de toutes manières ont de grandes chances de terminer à la corbeille une fois le tri terminé. D’autre part, en mode rafale, si l’appareil arrive à déterminer par avance que certaines images seront enregistrées dans un format plus léger (le JPEG), la vitesse de prise de vue lors de la rafale pourrait être améliorée.

Attention, le format RAW peut sauver des images à priori ratées

Il faudra toutefois que l’algorithme soit suffisamment intelligent pour comprendre à un moment qu’une photo sous-exposée ou sur-exposée peut être récupérée si elle est enregistrée en RAW, ce qui est d’ailleurs un des gros avantages de ce format par rapport au JPEG qui ne garde qu’une infime partie des informations de l’image en la compressant.

via

La suite après cette publicité
Fondateur et rédacteur en chef

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bsr,
    Est ce que j’aurai l’air d’un vieux con rétrograde si je dis que j’en ai marre qu’on choisisse pour moi ?
    De même que je choisi entre couleur ou noir & blanc je veux choisir le diaph, ou la vitesse, et la sensibilité, et même la focale !
    Je laisse l’appareil me supplanter dans la mise au point (suis miro) à condition qu’il la fasse ou je veux, et la vitesse ou l’ouverture qui complètent mes réglages.
    C’est déjà pas mal.
    Si je veux shooter Tata Ginette pile quand elle fait la gueule parce que je ne l’aime pas c’est mon problème, pas celui d’un obscur petit ingénieur nippon dont je n’ai rien à faire.
    Et si je veux faire du jpg parce que de toute façons je vais jeter la photo de Tata Ginette pour pas lui faire plaisir c’est pas un Grand Génie du pays du Soleil Levant qui va m’en empêcher.