Selon un brevet publié en août 2014, Canon travaille sur un algorithme qui permettrait à l’appareil photo de choisir lui-même entre les formats JPEG et RAW lorsque vous photographiez une scène. Hérésie pour certains, mais avantage pour d’autres, voyons cela plus en détails.

Un mode auto utile lors des prises de vue en rafale

En analysant rapidement la qualité des images lors de la prise de vue, ce mode de qualité auto intégré à l’appareil pourrait décider d’enregistrer les photos réussies en RAW, et se contenter d’une version JPEG pour celles qui ne sont pas aussi réussies. Cette fonctionnalité devrait notamment être utilisée pour la prise de vue en rafale, ou lors d’un filé, deux situations où l’on prend beaucoup de photos, mais au final n’en gardons qu’une ou deux.

Des photos moins lourdes et une rafale plus rapide ?

L’avantage d’un mode auto pour choisir la qualité et le format de l’image serait donc un poids plus faible des fichiers images, notamment ceux qui de toutes manières ont de grandes chances de terminer à la corbeille une fois le tri terminé. D’autre part, en mode rafale, si l’appareil arrive à déterminer par avance que certaines images seront enregistrées dans un format plus léger (le JPEG), la vitesse de prise de vue lors de la rafale pourrait être améliorée.

Attention, le format RAW peut sauver des images à priori ratées

Il faudra toutefois que l’algorithme soit suffisamment intelligent pour comprendre à un moment qu’une photo sous-exposée ou sur-exposée peut être récupérée si elle est enregistrée en RAW, ce qui est d’ailleurs un des gros avantages de ce format par rapport au JPEG qui ne garde qu’une infime partie des informations de l’image en la compressant.

via