Ses images paraissent tout droit sorties d’un film de science fiction. C’est en Chine que le photographe Robbie Shone a immortalisé des paysages surréalistes : une équipe de spéléologues explore des grottes karstiques sans fond, où l’on découvre des cavités vertigineuses, pleines d’eau et de cascades, de zones ventées, de lacs souterrains, de végétations fluo…

6489932

L’immensité est impressionnante et les photos de Robbie traduisent bien la petitesse de l’homme dans ce décor de film. La difficulté et la dangerosité de l’expédition sont elles aussi parfaitement soulignées, avec des sujets placés au bord du gouffre, pendus à des cordes dans un vide obsédant.

6489946

6489922

6489926

6489942

6489936

6489950

Le photographe fait preuve d’une impressionnante maîtrise de la lumière. C’est vrai d’une part car les conditions sont difficiles et que les photos sont toujours parfaitement exposées. Mais c’est surtout vrai d’autre part quand la lumière semble faire partie des acteurs de l’image, comme si elle était présente au sein de la scène. Elle met en avant de manière spectaculaire les hommes explorant ces grottes.

6489944

6489924

6489930

6489940

6489928

Et voici l’apothéose de la série : le Cloud Ladder Hall fait plus de 50 milles mètres carrés, faisant d’elle l’une des plus grandes caves du monde (jusqu’à la prochaine découverte !).

6489918

6489920

Enfin heureusement, les spéléologues peuvent souffler 🙂

6489938

Toutes les photos avec le reste de la série sont visibles sur le site de Robbie Shone.
Via Temps Réel