Rappel : la Critique photo est une rubrique vous permettant d’avoir, chaque semaine, notre avis sur vos images. N’hésitez pas à envoyer vos photos à Critique Photo

birmanie-3Pas d’informations (à vue d’œil : ~35mm, ~1/60, ~ f4, ~200 ISO)

Photo prise au marché aux gemmes (pierres précieuses) à Mandalay – Birmanie. L’auteur nous informe que le lieu est rempli d’une atmosphère particulière et dynamique, avec de nombreux négociants. L’image est assimilable à de la photo reportage et quelques points pourraient être développés.

Nous n’avons pas d’information technique sur l’image mais on peut souligner qu’en général les conditions de photo reportage sont assez difficiles. En effet, le photographe a souvent peu de temps pour prendre le cliché, d’où la difficulté du cadrage et du réglage (voir par exemple les réglage en hyperfocale). L’exercice est d’arriver à étudier rapidement la scène (analyser la lumière, le cadrage, le sujet etc.) avant de prendre la photo. Ici, l’image est plutôt bien cadrée et assez nette, on comprend bien la scène, ce qui n’est déjà pas trivial à réaliser. Le coin supérieur droit est brûlé mais cela n’est pas gênant dans cette situation.

L’intérêt de la photo reportage est d’arriver à raconter une histoire à partir d’une simple image. Dans ce cas, si l’image est plutôt réussie, l’histoire pourrait être approfondie. Premièrement la mise au point a été faite sur le visage et non sur les pierres, pourtant au centre de toute l’attention. Deuxièmement, on ne perçoit pas clairement cette atmosphère particulière de marché. Une solution pourrait être de montrer d’avantage l’arrière plan en pivotant l’appareil sur la gauche. On aperçoit une perspective qui pourrait donner une vue plus intéressante du marché, avec les clients et les vendeurs. Pour insister sur le fond, on peut d’avantage figer l’image (pour éviter également le flou des passants) et fermer un peu plus le diaphragme.

Les plus :

  • Des conditions de réglages difficiles mais surmontées
  • Une image claire et bien cadrée
  • Une scène intrigante

Les axes d’amélioration :

  • Faire la mise au point sur le sujet : les pierres, centre de l’attention de l’individu
  • Développer d’avantage le contexte en tournant l’objectif sur la gauche pour montrer le marché, les vendeurs etc. (la vue semble former une belle perspective)
  • Je vais prendre le contre-pied (sur certains points) de l’auteur car à mon sens, cette image souffre de trop nombreuses faiblesses :

    – pour moi, le cadrage est peu réfléchi, certainement à cause de la précipitation : on a un bras coupé à droite, les mains et cheveux du sujet coupés aux bords haut et bas (ce qui peut être un choix artistique mais pas quand il manque 2cm à chaque bout…), le sujet est quasiment pleine pastille sans regarder l’objectif, ce qui donne un manque de force dans la composition, on ne voit pas vraiment le marché derrière et le comble : les pierres, apparemment censées être l’élément clé de la photo, sont en bord bas et pour être franc, je ne les avais même pas remarquées à la première lecture de l’image.

    – cela a été dit, mais la mise au point est ratée également : ni les pierres ni le visage du sujet ne sont nets, on sent que l’AF a accroché sur une couture de la veste ;

    – même en petite taille, ça manque de piqué : à mon avis, la sensibilité était bien plus élevée que les 200ISO supposés par l’auteur de l’article, quand on voit le bruit chromatique et le bruit de luminance dans les aplats sombres. A mon avis, il y avait une volonté d’utiliser une vitesse lente pour exprimer le mouvement de la scène, mais le sujet lui-même en a malheureusement souffert.

    – la chromie générale de l’image : les tons assez variés et plutôt saturés rendent la lecture un peu déroutante. A mon avis, désaturer légèrement la structure cyan en arrière-plan aurait permis de mieux en détacher le sujet, dont la couleur de la veste est dangereusement proche.

    Par conséquent, si je suis d’accord pour dire que les conditions lumineuses étaient certainement difficiles, je ne trouve pas qu’elles aient été particulièrement surmontées.

    En revanche, si cette image a une qualité intrinsèque incontestable, c’est son pouvoir de reportage. Il n’est pas à son paroxysme mais on sent bien que l’auteur a essayé quelque chose, et qu’il n’y a pas de mise en scène. On est dans le vrai.
    Avoir les infos techniques et plus d’infos de la part de l’auteur permettrait d’éclairer un peu le contexte de la prise de vue, qui dans le cadre de photos de type reportage, est primordial 😉

    • Salut Jonathan,

      Merci pour cette deuxième critique bien détaillée.
      Je plaide coupable, tes critiques sont très pertinentes 🙂

      Merci à Emmanuel d’avoir sélectionné et publié la photo.

      Bonne journée
      Nicolas