Si nous sommes nombreux chez Phototrend à posséder du matériel Nikon, ce n’est pas pour autant une généralité : Jean-Noël est sur Pentax depuis longtemps et je suis moi même un irréductible Canoniste depuis mon passage au numérique en 2006.

Possédant actuellement un EOS 5D Mark II, je souhaite revenir sur l’annonce faite hier par Canon dévoilant son tant attendu successeur : le 5D Mark III.

La liste des spécifications n’est plus à faire, il s’annonce tout simplement génial. Sur le papier il comble toutes les attentes et les lacunes reprochées au Mark II et apporte son lot de nouveautés (enfin) héritées de son grand frère le 1D-X.

Ce qui me ravi le plus, c’est de voir que Canon a choisi de conserver le capteur d’une vingtaine de Mégapixels (22,3 apparemment), et n’a pas succombé à la course folle qu’a voulu relancer Nikon avec les 36Mpx du D800. C’est à mon goût le meilleur compromis performance/vitesses/poids de fichiers grâce notamment à l’évolution du processeur interne qui permet un temps de traitement beaucoup plus rapide, et donc une meilleure rafale (6 i/s… le rêve). Ce fameux processeur va aussi permettre une encore meilleure gestion du bruit surtout dans les hautes sensibilités, déjà très réputée sur le Mark II.

Personnellement ce que je reproche au 5D mark II, comme beaucoup de personnes, c’est son manque de rapidité d’autofocus (qui devrait être corrigé, merci aux 61 points AF du 1D-X), son manque d’une rafale rapide (qui passe désormais de 3,5 à 6), et en terme de vidéos, on a désormais accès au 50 et 60 i/s. C’était tout de même dommage de ne pas en profiter sur un boîtier qui a clairement marqué l’avènement de la vidéo sur les reflex.

Pour finir au niveau de l’esthétique et de la prise en main, le Mark III a l’air un peu mieux pensé (avec la disparition du bouton dédié à l’impression totalement inutile), l’apparition de quelques boutons supplémentaires comme le « Rating » permettant d’attribuer une note à une photo directement depuis le boîtier. Le HDR natif (peut-être pas une si bonne nouvelle quand on voit les excès en tout genre fleurir sur les sites de partage), ainsi que la comparaison de photos côte-à-côte font partie des petits plus qui devraient agrémenter l’utilisation au quotidien.

Etant aussi possesseur d’un flash 580 EX II, comme beaucoup je pense, je bave devant le 600 EX-RT couplé au transmetteur sans fil ST-E3 RT dont la technologie infra-rouge plus que vieillissante a enfin été remplacé par de la radio fréquence. Ce dernier permet de réellement piloter l’intégralité du flash à distance. Une annonce qui ne va pas forcément ravir les PocketWizards par exemple.

Pour conclure, la question du prix fait couler beaucoup d’encre (numérique), et pour cause, annoncé à plus de 3300€ il ne sera pas à la portée de toutes les bourses.

En fonction de l’utilisation et du budget envisagé je pense qu’on va se retrouver dans la même situation qu’à la sortie du 7D qui marchait sur les plates bandes du 5D Mark II. Je suis sur que beaucoup de passionnés et professionnels vont annuler leur pré-commande de 1D-X pour envisager le 5D Mark III.

  • En tant qu’utilisatrice du Canon 7D depuis ses premiers jours je me pose une question : quel poids aura le boîtier (nu) du 5D Mark III ?

    Quand on voyage beaucoup le poids est un critère de choix dans l’achat d’un appareil photo.

    D’autre part, et en tant que femme, même si je suis accro à mon 7D que je trouve très polyvalent et performant, je note toujours (avec un zeste d’humour) que c’est un boîtier conçu pour des mains d’homme : large, lourd, avec une ergonomie davantage adaptée aux mains des hommes plus larges que les nôtres. Le 5D Mark III sera certainement dans cette lignée d’appareils pros dont il faut assumer aussi le poids et l’ergonomie au quotidien.

    Par ailleurs, oui bravo et merci à Canon de n’avoir pas succombé à l’appel de la surenchère des millions de pixels (bien superflue) !

  • C’est marrant cette obsession du nombre de pixels, aussi bien chez les pro que les anti. Pour moi, il ne s’agit que d’un élément d’un billard à trois bandes qui se joue entre la sensibilité, la qualité de l’optique et la capacité des algorithmes à en tirer partis.
    Il n’y a trop ou pas assez de pixel que quand le jeu est déséquilibré. Il est bien agréable de pouvoir recadrer généreusement quand l’optique et le nombre de pixels suivent. Cela complète simplement une focale un peu trop courte mais de bonne qualité. Un grand nombre de pixels donnent du grain à moudre aux logiciels de réduction de bruit.
    Regarder ce que propose Nokia avec ses 40 Mpx par exemple, avec des idées intéressantes.

  • T0rv4ld

    @Fabrice B : la course au mégapixels peut être vue comme un argument commercial, mais il ne faut pas oublier que ces appareils sont conçus à la base pour une usage orienté professionnel. Or quand tu fais des photos qui vont être affichées dans des dimensions énormes, 20 MP ne suffisent pas…voilà (entre autres) pourquoi certains montent en pixels. Et passe dans la gamme au-dessus (moyen format), et tu trouveras des 45 MP, 65 MP voire plus !

    @auteur de l’article : en effet, sur le papier il est bon. Mais ne pas avoir intégrer de flash pour piloter des flashs externes facilement est pour moi une grosse erreur. C’est très pratique (je le sais j’ai le 7D) et ne coûte rien. Ah et il n’y a toujours pas de mode 1080p@60fps sur le 5D MkIII, seulement du 720p@60fps. Un poil dommage tout de même…enfin, et même si c’est pas archi important, je trouve dommage qu’ils n’aient pas mis de l’usb 3 et intégré les derniers technos pour carte mémoire, car ceux là datent de plusieurs années et les cartes à venir ne pourront pas fonctionner (ça n’aura pas retiré la comptabilité avec les actuelles, je précise). Parce qu’avec le 5D, on en reprend pour 3 ans…

    • @Torvald, en effet, je suis d’accord sur le principe avec les éléments que tu mets en avant. Mais dans la pratique, par exemple le flash intégré qui permettrait de piloter les flash externes me parait difficilement compatible avec le pentaprisme du full-frame, ni avec le viseur à 100%. Pour ma part j’aurais plutôt vu un transmetteur RF intégré qui aurait repris quelques fonctionnalités du ST-E3, ne serait-ce que le TTL.
      Pour la vidéo, je suis également d’accord que c’est vraiment dommage de ne pas avoir de full HD au dessus de 30fps, mais personnellement je ne suis pas plus vidéaste, donc ça ne me parait pas être un gros manquement.
      Quant au nombre de mégapixels, effectivement 20Mpx ne semblent pas suffisants pour de l’impression en 4x3m (et encore à mon avis pour la pluspart des cas ça reste à vérifier), mais comme tu l’as dit, les pro qui ont besoin de 45,60, 80 ou même 200Mpx passent sur du moyen format, et pour cause, augmenter la résolution sans augmenter la surface du capteur n’est pas synonyme de meilleur qualité d’image vu que les photosites sont réduits d’autant. Là ou les grosses résolutions des moyen formats font une réelle différence c’est dans la gestion des contrastes en général mais aussi dans les ombres et les hautes lumières, des abérations chromatiques et autres.

      Pour finir, l’usb3, combien de personnes vident une carte de 32Go sur leur ordi en passant par le boitier ? (oui je sais, si l’usb3 était dispo sans doute plus de monde le ferait 🙂

  • Etrange point de vue, en tant que possesseur de 5D mark II, photographe de studio, je suis extrêmement déçu de la position de Canon au sujet du capteur, la définition a son importance aussi, pour ma part, la nouvelle version n’apporte rien ou presque à mon usage au point d’avoir envie d’acheter une fin de série du 5D II et faire comme si le 5DIII n’avait jamais existé.

  • seel

    pas de flash!!! donc je suis obligé de me tourner vers le nikon D800 -+de plus – cher!!

  • les 6 images secondes je crois que c’est avec la poignée / grip.

    Sinon ce 5DMIII est un peu le D700S que nous attentions, nikonistes.

    Le D800 est une merveille mais sauf les photogeek et les pro, personne ne va lâcher son D700 pour un D800.

    Par contre la rumeur d’un D400 qui ferait office de D700s enfle sur les forums.

  • ALFware

    Les 6 images par seconde, c’est sans la poignée pour le 5DIII contrairement au D700 😉

  • allez vous m’avez convaincu dès que j’ai 3500 $ je me le prends et je prends aussi un hasselblad 503cw et le petit dos numérique qui va bien avec qqs petits cailloux sympas … NAN je vais rester avec mon mrk II

  • Merci ALFware pour cette précision.
    De toute façon à titre personnel je n’attendais qu’un boitier plein format avec environ 20 MP et une bonne gestion des iso, ( j’aime le D700 mais monter au dessus de 2000 c’est risqué ),
    à voir si ce 5DMKIII sera le D700-killer annoncé par les fanboy-canon,
    qui me fera changer de marque.

  • Yann

    énorme déception que ce 5d3. Canon a toujours été la marque la plus innovante, amenant le full frame, puis la vidéo, On a toujours été habitué avec Canon a inventer de nouveaux usages, et c’était sa force (un peu comme apple).
    Il y avait pourtant matière a faire des choses, utiliser le wifi, proposer un écran réticulé compatible avec un certain niveau de tropicalisation, que sais-je encore sur la gestion des flash…
    Désolé, mais il y a 0 innovation, Canon rattrape Nikon sur l’aspect autofocus, mais voila, a part pour le photographe de reportage que je ne suis pas, l’aspect artistique ne change rien, je ferais des photos aussi belles avec le 5d2.
    Bref, il n’y a plus d’innovation dans la photo quoi. Nikon accapare le terrain des photographes de reportages pro avec des produits efficaces et bien léchés pour faire de la quantité au quotidien, et Canon suit… Les photographes artistiques ne doivent pas rapporter assez de fric a Canon, il faut croire.

  • Pingback: Le Canon 6D est de sortie | Phototrend.fr()

  • Pingback: Guide d’achat Noël 2012 : les meilleurs reflex amateurs et professionnels | Phototrend.fr()

  • Pingback: Guide d’achat Noël 2013 : les meilleurs reflex | Phototrend.fr()