Aujourd’hui, des activistes en faveur de l’allaitement (menés par Emma Kwasnica) se sont réunis devant les bureaux de Facebook un peu partout dans le monde. La raison de cette agitation ? Des employés de Facebook supprimeraient des photos d’allaitement publiées sur le réseau social, notamment si le téton de la mère est visible à l’image et que l’enfant n’est pas en train de téter. Bien entendu, cette pratique est répandu auprès de millions de femmes dans le monde, notamment dans les premiers mois suivants la naissance de l’enfant, et fait partie de la vie de nombreuses mères.

Emma Kwasnica FB boobs
C’est d’ailleurs bizarre que Facebook retire ce type de photo, alors même que le nouveau format des profils sur Facebook appelé Timeline cherche à retracer la vie entière des utilisateurs de Facebook, y compris l’episode de l’allaitement pour les jeunes mères. En enlevant ces photos de Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg est d’ailleurs en train de sexualiser un acte qui n’a aucune connotation sexuelle pour toutes les mères donnant le sein à leur enfant.
Malgré tout, la politique de retrait de photos sur Facebook indique que ces photos d’allaitement n’ont rien de contraire à la charte du site, mais ce sont les employés qui s’occuperaient de retirer les photos reportées qui seraient ici en cause. Dans ce cas, je pense qu’une simple communication interne à ce sujet pourrait suffir à éviter des problèmes supplémentaires et à donner un peu plus de libertés aux utilisateurs de Facebook.

via ReadWriteWeb