Ce vendredi, des millions de personnes assistaient au mariage royal de Kate Middleton et du Prince William à Londres. La cérémonie était bien entendu diffusée en live streaming sur de nombreux sites webs et plateformes vidéos, mais The Telegraph a eu l’idée de s’associer avec Color, l’application de partage de photo nouvelle génération.

Dans un article, The Telegraph indique que le site créé pour l’occasion permettra de rassembler les photos publiées en Grande-Bretagne le jour du mariage,

From street parties in the highlands to the royal procession on the Mall, all photos will be displayed as a mosaic of images on telegraph.co.uk/color, alongside live video coverage of the royal wedding.

En se rendant sur le site telegraph.co.uk/color on se retrouve avec 513 photos publiées via Color, autrement dit une goutte d’eau dans la mare de contenu créé et diffusé lors de cette journée très spéciale.

D’ailleurs, si je comprend bien le fonctionnement de l’opération, n’importe qui utilisant Color ce jour là en Grande Bretagne devrait voir ses photos apparaître dans cet album, même si les photos n’ont aucun lien avec le mariage royal. Une équipe modératrice était-elle en charge de sélectionner les photos liées à l’événement ?

Combien de nouveaux utilisateurs Color aura obtenu grâce à cette exposition sur le site du Telegraph ? Quel a été le coût de ce partenariat pour Color (même si l’on sait que cela ne pèse pas grand chose sur les 41 millions de dollars levés par Color)

En comparaison, Instagram n’a pas dépensé 1 euro en marketing et peut se targuer d’avoir plusieurs milliers de photos avec le hashtag #royalwedding.