Très souvent, les photographes laissent la place à leurs photos (logique) et il est très rare de voir la personne qui se trouve de l’autre côté de l’objectif, sauf lors de ses expositions par exemple. C’est pour cette raison que lorsque Tim Mantoani n’est pas sur des projets photo avec ses clients, il est toujours derrière l’appareil pour cette fois photographier les photographes qui ont pu marquer nos esprits avec des photos qui ont fait le tour du monde.

behindthescene

Pour réaliser ce projet, Tim Montoani a demandé à ces grands photographes de poser pour un portrait polaroïd au format 20 x 24 (en pouces). Parmi eux, Jim Marshall, Ethan Russell, Walter Iooss, Timothy Greenfield-Sanders, Pete Turner, Mary Ellen Mark, Elliott Erwitt ou Roberto Salas sont passés devant son objectif, le cliché qui les a rendu célèbre entre les mains.

Steve_McCurry

Steve Mc Curry tenant la photo d’une jeune réfugiée afghane, icône du National Geographic

Voici une rapide retranscription de son interview réalisée par Alison Zavos sur Feature Shoot.

Comment ce projet est il né, et comment avez-vous fait votre choix des photographes que vous avez immortalisé ?

J’ai démarré ce projet en décembre 2006. Il a commencé à San Francisco avec Jim Marshall et Michael Zegaris. Je connaissais ces deux photographes talentueux et je leur a demandé si je pouvais faire un portrait de chacun d’eux avec l’une de leurs images les plus célèbres. J’avais vu des publicités pour le pola 20 × 24 depuis plusieurs années et il semblait que ce serait amusant d’utiliser ce format. Comme beaucoup de mon travail était réalisé au 35mm numérique, je cherchais quelque chose de plus personnel qui me ramènerait à mes racines de prise de vue avec une chambre photographique. Après cette première session, je suis devenu accro et j’ai commencé à contacter par téléphone et par mail d’autres photographes. Après chaque session avec un photographe, ce dernier me recommandait d’autres photographes à contacter. Ce fût un mélange étonnant de voyage et de collaboration avec cette communauté réunie autour de la photographie.

Phil_Stern

Phil Stern et son cliché de Marilyn Monroe

Qui décide du cliché que le photographe devait tenir entre ses mains et est-ce que ce cliché devait symboliser toute la carrière de ce dernier ?

Dans certains cas, il paraissait évident que le photographe allait apporter telle ou telle photo. Dans la plupart des cas, je laissais le choix au photographe de la photo à choisir ainsi que de sa taille. Le choix d’une photo peut être très révélateur de la façon dont le photographe se considère comme un artiste. Ses clichés lui permettent de définir sa carrière, représentent des images fortes et pour lesquelles ils sont fiers d’avoir travaillé.

Walter_Chin

Walter Chin et sa photo de Gisele Bundchen

Pouvez-vous nous parler des avantages et des inconvénients de l’utilisation du format Polaroid 20 × 24 pour ce projet?

L’avantage est que le format 20 × 24 est magique et tout photographe trouve le processus intéressant. Je ne pense pas que j’aurais eu le succès que j’ai eu dans ce projet si j’avais utilisé le numérique pour photographier ceux qui ont posé pour moi. Cette méthode photographique a une qualité un peu magique en elle même, j’aime les bords uniques et les imperfections qui resurgissent sur le film.

L’inconvénient, c’est que photographier en chambre est très rare de nos jours ce qui en augmente le coût. Les chambres sont rares, donc vous devez réfléchir à la manière d’amener la chambre au photographe, ou le photographe à l’appareil. La profondeur de champ est également un problème : à f/4.5 vous obtenez 3 pouces de netteté. Donc pour avoir le regard du photographe net, ainsi que l’image qu’il tient entre ses mains, les possibilités de composition de l’image sont plus réduites.

 

Lyle Owerko qui était l'un des premiers photographes sur les lieux de l'attentat du 09/11

Lyle Owerko qui était l’un des premiers photographes sur les lieux de l’attentat du 09/11

Quand vous vous préparez pour ces séances photos, avez-vous une idée précise sur la manière dont vous voulez photographier les sujet, et comment cela entre en compte au moment de la prise de vue ?

Je n’ai pas d’idées préconçues lorsque je vais réaliser ces photos. La photographie sera obtenue à partir d’une collaboration entre le photographe (pris en photo) et moi-même. Très souvent, ils viennent d’ailleurs avec une idée en tête sur la manière dont ils veulent que je les prenne en photo.

Elliott_Erwitt

Photographie d’Elliott Erwitt

Je sais que vous avez fait quelques expositions sur ce travail. Avez-vous d’autres plans pour ce projet ?

J’ai eu le droit à quelques présentations de mes travaux. Je suis actuellement à la recherche d’un sponsor pour m’aider à exposer l’intégralité de mes tirages en 20 x 24. A ce jour, j’ai immortalisé 120 photographes sur la pellicule. Le travail d’impression, d’encadrement et le transport associé à une exposition de cette taille a un coût et j’aurais besoin d’aide matériel et physique.

exhibition

Mon objectif est de faire voyager ce spectacle à travers le monde et de sortir un livre à l’automne 2010. Je pense que dans quelques temps, ce projet pourra être un bon moyen pour permettre aux générations futures d’apprécier les photographies de notre époque, mais également les personnes qui les auront créé.

Pour découvrir tous les portraits de photographes réalisés par Tim Mantoani, rendez-vous sur son portfolio en ligne.

Le livre Behind Photographs est également disponible sur Amazon.