Lorsque Google a acheté puis revendu Motorola à Lenovo, le géant américain a pris soin de conserver un projet lancé par Motorola : le projet Ara. L’idée derrière ce nom de perroquet est de créer un smartphone modulable permettant à l’utilisateur de choisir lui-même les composants de son téléphone. Nous vous parlons de cela car cela pourrait changer la donne pour les amateurs de photographie mobile.

L’appareil photo pourrait d’ailleurs être l’élément prédominant dans ce projet : « avec une plateforme modulable, vous pouvez choisir l’appareil photo que vous voulez pour votre téléphone plutôt que choisir votre téléphone pour son appareil photo » indique Google. On pourrait ainsi choisir un composant photo plus évolué que l’appareil par défaut de l’appareil et également choisir une batterie supplémentaire pour augmenter l’autonomie du téléphone (ou photophone).

Selon le site américain Engadget, Google a d’ailleurs indiqué durant une conférence dédiée au projet Ara qu’ils étaient déjà en train de travailler sur des composants avancées et évolués tels que des objectifs et capteurs plus grands que les capteurs classiques de nos smartphones.

Etant donné que l’utilisateur a la possibilité de choisir ce qu’il veut mettre sur son smartphone, et surtout changer de composant en fonction des situations, vous ne serez par exemple pas obligé d’utilisé à longueur de journée un appareil photo encombrant, mais pourrez simplement le monter sur le téléphone lorsque c’est nécessaire, à la manière des objectifs pour smartphones qui existent actuellement sur le marché.

Ara-372-960

Ce téléphone modulable étant basé sur une technologie gratuite et ouverture (le MDK, pour Module Developers Kit), n’importe quel constructeur pourrait créer un module et le rendre disponible sur le site de Google, un peu à la manière du Google Play pour les applications mobiles sur Android.

Quelques prototypes ont été présentés, et Google a annoncé un test de commercialisation à Porto Rico cette année, sans donner plus de précisions.