Un article pour un bouton, vous pensez que c’est peut-être excessif ? Et pourtant, ce qui suit va sûrement changer la vie de nombre d’entre vous qui ignorent certaines fonctionnalités derrière le bouton AF-ON présent sur de nombreux reflex numériques.

AF-ON-5DMarkII

Ce mode, appelé en anglais Back Button Autofocus (mise au point automatique à l’aide du bouton arrière), est en fait une variante de la mise au point classique, sauf qu’ici la mise au point est faite à l’aide d’un bouton se situant à l’arrière du boîtier. Cette façon de faire est accessible à tous les boîtiers réflex par le bouton dédié AF-ON, ou par un autre bouton selon le marque de l’appareil (voir plus bas dans l’article).

Mise au point classique : maintenir enfoncé à mi-parcours le déclencheur

Avant d’aller plus loin, j’aimerais parler de la manière « classique » de faire la mise au point, qui est utilisée par de nombreux photographes, moi y compris, jusqu’à maintenant quelques mois.

Pour prendre une photo, le processus est le suivant : mise au point sur mon sujet en appuyant sur le déclencheur à mi-parcours, et je déclenche. Cependant, très souvent, la mise au point en appuyant à moitié sur le déclencheur s’accompagne d’un recadrage de l’image pour éviter d’avoir son sujet au centre de l’image, puis enfin le déclenchement.

Pour reprendre une deuxième photo similaire, il me faut repasser par les mêmes étapes. Si cela ne vous semble pas rébarbatif, c’est que vous n’avez jamais essayé d’autre méthode plus efficace !

Les différents modes d’autofocus en mode classique

Pour comprendre l’attrait du bouton AF-ON et de son activation, rappelons les différents modes autofocus (à relire : le fonctionnement de la mise au point décrypté) :

  • Autofocus désactivé : c’est explicite. Votre mise au point se fait de manière manuelle en tournant la bague de mise au point de votre objectif.
  • AF-S : il s’agit de l’autofocus ponctuel, permettant de faire la mise au point UNE FOIS en pressant le déclencheur à moitié. Ce mode est parfait pour les situations où votre sujet ne bouge pas.
  • AF-C : il s’agit de l’autofocus continu, permettant de faire la mise au point TANT que vous maintenez le déclencheur appuyé à mi-parcours. C’est le mode idéal pour les sujets en mouvement, car l’appareil va maintenir la mise au point sur votre sujet jusqu’au déclenchement.
  • AF-A : il s’agit du mode AF auto. Dans ce mode, l’appareil choisi simplement entre le mode AF-S et AF-C en fonction d’algorithmes qui analysent la scène. Malheureusement, l’appareil se trompe parfois et nous ne recommandons pas ce mode, qui n’équipe d’ailleurs pas tous les appareils.
© Damien Roué

© Damien Roué

Lorsque vous êtes en autofocus classique (mise au point lors de la pression à mi-parcours du déclencheur), il vous faut avant tout choisir quel mode choisir entre AF-S, AF-C ou autofocus désactivé.

Bonne nouvelle : activer le focus via le bouton AF-ON va vous faciliter la vie en mettant à portée de doigt les différents modes, sans devoir en choisir un en particulier.

Présentation du mode AF-ON

Si nous devions résumer en une seule phrase le mode AF-ON, ce serait la suivante : la touche AF-ON sert à découpler la mise au point du déclenchement. Un peu à la manière d’un appareil manuel, on pense déjà à faire la mise au point (sans chercher à déclencher), puis on appuie sur le déclencheur.

En conséquence, il n’est plus nécessaire de maintenir son doigt appuyé à mi-chemin sur le déclencheur pour faire la mise au point. On utilise pour cela le bouton se situant à l’arrière du boîtier, qui tombe d’ailleurs normalement parfaitement sous le pouce. Une fois la mise au point réalisée, vous pouvez relâcher le bouton AF-ON et penser votre cadrage. Dès que vous appuyez sur le déclencheur, ce dernier va entraîner la prise de vue instantanément, étant donné que pour lui, la mise au point est faite (ou pas, mais ça ne le concerne pas).

Avantages du back button autofocus

Quels sont les avantages de la mise au point via le bouton AF-On ? Voici quelques unes des bonnes raisons d’utiliser le bouton AF-ON.

Découplage de l’autofocus et du déclencheur

Comme expliqué plus haut, l’autofocus n’est plus lié au déclencheur, ce qui pour certains utilisateurs d’appareils manuels était une hérésie. Pourquoi lier deux fonctions complètement différentes sous un même bouton ? Maintenant, vous pouvez effectuer deux actions différentes avec deux boutons différents, c’est plus clair n’est-ce pas ?

Plus de contrôle sur la prise de vue

Avec l’autofocus classique, vous étiez obligé de refaire la mise au point entre deux déclenchements. Avec le mode AF-ON, votre appareil ne va pas tenter de refaire la mise au point mais conservera le même réglage que la photo précédente, vous épargnant de refaire la mise au point qui était déjà bonne. C’est un gain de temps énorme ! Si toutefois votre sujet a bougé, vous pouvez appuyer de nouveau sur le bouton AF-ON et refaire la mise au point.

02092014-02092014-_ISL4151

© Damien Roué

Plus pratique pour les photos de paysage

A première vue, c’est difficile de voir l’intérêt du bouton AF-ON pour ce genre de photos, mais pourtant, cela va vous permettre de régler la mise au point une fois pour toutes et de ne plus penser qu’à votre composition. C’est notamment pratique si votre zone de mise au point n’est pas au centre de l’image, car entre chaque image, vous n’aurez pas à déverrouiller votre tête de trépied, faire la mise au point, recadrer, etc. Une alternative est également de faire la mise au point une fois pour toutes, et de passer la mise au point en manuel.

27082014-27082014-_ISL2458

© Damien Roué

Dans tous les cas, vous ne risquerez plus de perdre votre mise au point précédente en déclenchant à nouveau, ce qui pour moi est un gain de temps énorme.

Plus la peine de choisir entre AF-S et AF-C

Dans certains cas, comme pour la photo de sport, vous devez souvent passer du mode d’autofocus ponctuel au mode d’autofocus continu, et vice-versa. Avec le bouton AF-ON, ce n’est plus nécessaire. Si vous voulez faire une mise au point ponctuelle, appuyer brièvement sur le bouton AF-ON et la mise au point se fait. Une fois qu’elle est bonne, retirez simplement votre doigt et composez votre image.

Si par contre vous avez besoin du mode continu, il vous suffit de garder le doigt sur le bouton AF-ON aussi longtemps que nécessaire, et la mise au point suivra votre sujet (dans le collimateur choisi). Il est bien sûr possible de déclencher en même temps.

Dans tous les cas, ce n’est plus la peine de quitter le viseur pour faire ce changement, car il suffit de presser un bouton unique.

Activation de la mise au point à l’arrière

Par défaut, les constructeurs activent le bouton AF-ON à l’arrière de l’appareil pour qu’il permette d’effectuer la mise au point. Mais ce n’est pas suffisant pour l’utiliser pleinement, car la mise au point à l’aide du déclencheur est également activée.

© Damien Roué

© Damien Roué

Pour utiliser uniquement le bouton AF-ON, il faut effectuer les deux réglages suivants :

  • régler le mode autofocus de votre appareil sur autofocus continu (AF-C chez Nikon, AI-Servo chez Canon).
  • dans les réglages de l’appareil, choisir pour l’activation AF l’option « AF-ON seulement » chez Nikon. Pour Canon, cela se passe dans le réglage C.FnIV. Pour les autres constructeurs, il faudra vous référer à votre manuel.
Réglages AF-ON-Nikon

Réglages de l’AF-ON sur un Nikon D800

Même si vous n’avez pas de bouton AF-ON, il est possible de changer le réglage d’un des boutons présents à l’arrière de votre boîtier pour lui donner ce comportement. Chez Canon par exemple, vous pouvez donner cette fonction au bouton étoile (*). Sur les boitiers amateurs et semi-pro de Nikon, le bouton AF-ON n’existe pas et il faudra utiliser le bouton AE-L/AF-F. Je vous invite pour cela à consulter le manuel d’utilisation de votre appareil.

Pour les Pentaxistes, voici la manipulation partagée par Claude, un lecteur assidu : dans le menu Prise de Vues 5, personnalisation boutons, descendre à la 2° ligne, vérifier que le bouton AF soit bien activé (par défaut, en principe) et dans le même menu, plus bas, ‘déclencheur à mi-course : choisir arrêt, enfin OK pour valider.

Vous êtes maintenant prêt à utiliser le bouton de mise au point arrière pour vos prochaines images.

Donnez vous un peu de temps pour vous habituer

Les habitudes ont la vie dure, même en photographie. Si vous sentez que vous n’êtes plus à l’aise avec cette nouvelle configuration, essayez quand même pendant quelques semaines de vous y tenir, quitte à l’activer uniquement lorsque vous savez que vous n’avez pas de photos importantes à faire sur cette période.

Au début, cela vous semblera sûrement contre-intuitif, et vous raterez peut-être quelques photos. Ce n’est pas grave, persévérez. Une fois habitué à cette nouvelle méthode de mise au point, je suis certain que vous ne pourrez plus vous en passer. Et si jamais vous préférez l’ancienne méthode, ce n’est pas un problème, chaque photographe fait selon ses manières, et vous pourrez sans problème changer vos réglages.

© Damien Roué

© Damien Roué

D’ailleurs, si certaines personnes photographient déjà de cette manière, nous aimerions bien qu’elles nous laissent un commentaire pour nous donner leur point de vue sur le changement qui s’est opéré. Pour ma part, je trouve que je contrôle davantage mon appareil photo, sans rajouter de difficultés, et le seul problème que j’ai est lorsque je prête mon appareil ou que j’utilise celui d’un autre, car les repères changent.

Allez, rejoignez le mouvement des personnes qui font la mise au point à l’arrière de leur appareil (ou des back focusers en anglais, c’est plus simple) !