C’est décidé, cette année vous partez en pleine nature pour réaliser des photos, mais vous avez peur d’oublier quelque chose dans votre sac photo. En dehors de tous les accessoires photos nécessaires à une expédition, votre sac doit contenir quelque chose qui pourrait grandement vous aider lors de votre shooting : des sacs poubelle !

Un sac poubelle comme poncho

Le sac poubelle, noir ou blanc, ne coûte quasiment rien, prend très peu de place dans un sac photo, mais se révèle d’une utilité redoutable. Voici les différents usages en photographie que vous ne soupçonnez pas.

Une protection idéale en temps de pluie

Même si on aimerait que cela soit vrai, le soleil n’est pas toujours au rendez-vous lorsque vous décidez de sortir prendre des photos. Certains constructeurs nous assurent que notre boîtier et notre objectif sont traités pour résister aux intempéries, mais je ne mettrai pas mon boîtier sous une pluie battante pour leur prouver qu’ils ont tort. Le sac poubelle, en plastique, sera alors très utile pour protéger votre matériel : facilement sorti, vous pouvez l’adapter à votre appareil pour ne laisser sortir que l’objectif. D’ailleurs, si vous avez du ruban adhésif, vous pourrez fixer le sac autour du pare soleil de votre objectif pour améliorer l’étanchéité de l’ensemble.

Protéger son appareil lors des prises de vue sous la pluie

Si vous prévoyez de faire beaucoup de photos en extérieur, lors de l’achat de votre sac photo, vérifiez qu’il a bien une couverture imperméable que vous pouvez sortir pour couvrir le sac lors d’un orage. Mais en fonction de votre sac photo actuelle, un sac poubelle pourra aussi être utile pour le protéger de la pluie et garder le contenu de votre sac au sec.

Votre sac poubelle pourra même vous servir de poncho, si vous n’avez rien d’autre pour vous couvrir. Un trou pour les bras et la tête, et le tour est joué !

Un réflecteur pour pas cher

Si vous prenez un sac poubelle blanc, vous pouvez même vous en servir comme réflecteur ou diffuseur de lumière pour éclaircir votre sujet. On n’y pense pas forcément, mais parfois cela peut suffire pour sauver une photo. N’oubliez pas également d’utiliser la technique du fill-in (à bon escient).

Un bon moyen de protéger son matériel contre la poussière dans un environnement hostile

Lors d’un changement d’objectif, vous devez bien faire attention à ne pas vous situer dans une zone où des particules de poussière flottent dans l’air, au risque d’en capturer quelques unes dans votre boitier et les voir apparaître sur le capteur. Pour remédier à cela, changer d’objectif dans un sac poubelle (propre bien entendu) fait partie des bonnes idées, tout comme toujours tenir le boîtier capteur vers le bas, pour éviter que des poussières tombent dans votre boîtier.

Restez propre lors de prise de vue dans des angles inattendus

En pleine forêt, le sol est parfois très humide, et si vous décidez de prendre cette photo macro dont vous avez toujours rêvé, mais avec un angle de prise de vue qui vous impose de vous allonger, agenouiller ou asseoir sur le sol, vous ne rentrerez pas forcément tout propre à la maison. Encore une fois, le sac poubelle peut vous sauver la mise et il vous suffira de l’étaler au sol avant de vous asseoir.

Avec un ruban adhésif, scotcher le sac sur le pare soleil pour améliorer l’étanchéité

Un geste pour la planète

Lors d’une journée en forêt, il n’est pas rare que l’on emmène avec soi un petit encas, ou même un gros pic-nic. Dans cet univers naturel, vous devez bien faire attention de ne laisser que des empreintes de pas : cela implique de ramasser tous vos déchets. Votre sac sera ici très utile, et si vous avez une âme écolo, vous pourrez même ramasser les déchets que vous trouverez sur votre chemin.

En conclusion : n’hésitez pas à en prendre plusieurs avant de partir, c’est utile en toutes circonstances ! Si vous avez d’autres utilisations d’un sac poubelle pour la photo, n’hésitez pas à nous en dire plus dans les commentaires de cet article.