Les time-lapses sont à la mode, comme le montre ces quelques exemples (la parade du 14 juillet, arctic light, aurores boréales, et j’en passe) et vous vous demandez sans doute comment réaliser un time-lapse. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment réussir son timelapse.

Définition du time-lapse

Un time lapse (ou effet accéléré) est une suite de photos prises à intervalles réguliers que l’on assemble pour former une vidéo. La vidéo finale donne alors l’impression que le temps est accéléré.

En fonction des conditions ou de l’effet désiré, on peut choisir deux choses : la durée de la prise de vue, et l’intervalle entre chaque photo. Par exemple, en prenant des photos pendant 6h avec un temps de pose de 1 seconde toutes les 5 secondes, on obtient 4320 photos. Affichées à une vitesse de 30 images/s, vous obtiendrez une vidéo finale de 2m20. Comme vous le voyez, il faut donc être très patient pour ce type de vidéo.

Matériel nécessaire

Une bonne nouvelle pour commencer, il ne vous faudra pas beaucoup de matériel pour réussir un bon time lapse, et l’investissement reste minime. En revanche il ne faut pas le négliger pour éviter des erreurs toutes simples que nous présenterons par la suite.

Un trépied stable

Pour assurer une stabilité à la prise de vue, vous allez avoir besoin d’un trépied stable. C’est l’élément le plus important selon nous car l’effet de la vidéo peut être rapidement gâché par des photos floues à cause d’un bougé, ou avec un cadrage différent d’une image à l’autre.

Vous devriez choisir un trépied photo fiable et solide, et surtout adapté à votre prise de vue. Si vous faites des photos avec un compact, ce n’est pas nécessaire d’investir dans un trépied à plusieurs centaines d’euros. Voici par exemple un excellent rapport qualité/prix chez Manfrotto. Si vous ne savez pas si vous allez ressortir votre trépied de votre placard, vous pouvez même choisir ce premier prix chez Amazon Basics qui remplit bien sa mission pour quelques prises de vue.

Un appareil photo

Idéalement un reflex cela va de soit, mais certains compacts, bridges ou micro 4/3 permettent d’avoir accès aux fonctions que nous recherchons. Il est par exemple possible sur certains compacts Canon de mettre à jour le système pour avoir accès à des fonctionnalités supplémentaires. Un des plus connus et compatibles avec des dizaines de modèles est sans doute CHDK.

Prévoyez aussi une carte mémoire en conséquence (il est rapidement question de prendre de 1000 à 3000 photos, à 10 Mo la photo, 1000 photos font 10Go).

Si vous avez un grip et une deuxième batterie, c’est le temps de les sortir : vous aurez besoin d’autonomie.

Un intervallomètre

Pour l’intervallomètre, il existe plusieurs possibilités, divisées en trois familles :

  • l’intervallomètre intégré à votre appareil photo (oui oui, regardez bien dans les menus de prise de vue)
  • les intervallomètres compatibles (de marque Linkdelight, Satechi, Aputure ou XCSource) ~25 – 60 €
  • Modèles de la marque* (Canon TC-80N3, Nikon MC-36) ~100 – 200 €
  • Modèles avancés ou DIY (Little bramper, Promote Control, Nintendo DS, Universaltimer, etc) ~40 – 350 €

Certains appareils photo peuvent également disposer de firmwares alternatifs type Magic Lantern ou CHDK afin d’apporter des fonctions supplémentaires.

Pour certains modèles d’appareils, il est également possible d’utiliser votre ordinateur pour contrôler votre appareil photo et déclencher à distance, en utilisant également l’intervallomètre intégré au logiciel (par exemple, EOS Utility chez Canon). C’est la technique à privilégier en intérieur car il est possible de visualiser sur un écran d’ordinateur les photos déjà effectuées sans avoir à attendre la fin, et vous ne vous posez pas la question du stockage vu que les photos sont automatiquement vidées sur le disque dur de l’ordinateur.

Pour les appareils compacts il existe aussi des solutions avec CHDK et OMNI intervalometer 3. Et comme dit à la fin de l’article, vous avez désormais la possibilité d’utiliser Magic Lantern pour avoir cette fonction directement accessible dans le boitier (vérifiez la compatibilité avant).

Un ordinateur

Rien de spécifique, seulement deux outils qui vont nous permettre de renommer et redimensionner les photos en lot, et un autre pour générer la vidéo. Ces deux outils sont irfanview (windows), xnview (mac) et ffmpeg (windows), ffmpegX (mac)

Procédure

La prise de vue

Avant tout préparez minutieusement votre installation et vos réglages car une fois commencé on ne peut plus arrêter un timelapse pour le reprendre après.

Evidemment ce genre de vidéos est plus intéressant lorsqu’il y a une partie fixe et une partie mobile. Toutes les règles de la photo s’appliquent donc au cadrage nécessaire pour réussir un timelapse. Il en est de même pour vos réglages de vitesse et d’ouverture.

Une fois tout ceci fait, il ne vous reste plus qu’à faire vos mesures avec des photos de test et à poursuivre.

Le calcul et le réglage de l’intervallomètre

1 seconde d’intervalle / (1/25s) = 25x d’accélération

Pour déterminer ce calcul, il faut d’abord estimer à quelle vitesse les éléments bougent, et à quelle vitesse on veut qu’il soit retranscrit dans la vidéo. Par exemple si c’est un carrefour en pleine journée on va chercher à avoir des mouvements fluides. Pour cela il faudra un intervalle court. L’inverse sera aussi vrai pour les scènes qui bougent lentement.

Quelques repères de temps de pose:

  • 1 seconde : Trafic en mouvement, nuages en déplacement rapide, …
  • 1 – 3 secondes : Couchers de soleil, nuages en déplacement lent, …
  • 15 – 30 secondes : Mouvements d’ombres, Soleil dans le ciel (sans nuages) étoiles (15 – 60 seconds)
  • Plus long : Plantes à croissance rapide (vigne) (90-120 secondes), projets de construction (5-15 minutes)

Surtout n’oubliez pas que le temps total de l’intervalle doit être plus long que le temps d’exposition, il faut laisser le temps à votre appareil d’enregistrer la photo.

Autre exemple, si vous voulez capturer un évènement de 3h30 (3.5h) et en faire une vidéo d’1m30(1.5m).
Il faut alors faire le calcul suivant : 3.5h = 210 minutes, et 1.5 minutes = 90 secondes. Nous avons alors 210/90*2.4 (2.4 étant le facteur multiplicateur de 60/25 i/s) = 5.6. Il faut donc régler votre intervalle à 5.6s. On peut alors calculer le nombre d’images nécéssaires, soit 210 minutes * 60 secondes par minute / 5.6 secondes d’intervalle = 2250 images (11Go à 5Mo la photo).

 Réglages du boîtier

  • Réglez vos ISO au plus bas car vous voulez la meilleure qualité et le moins de bruit possible sur vos photos.
  • Pensez à la balance des blancs, cela vous évitera de détériorer vos images si vous êtes en JPEG simple, ou de modifier tout votre lot de photos en RAW (et même si vous avez le temps je suis sûr que vous serez content de vous garder d’un batch de 1000 images).
  • Faites la mise au point à la main pour éviter une quelconque modification, surtout lors des photos de nuit.

Et c’est parti, lancez le premier déclenchement et commencez à chercher une occupation 😉
L’avantage de la méthode avec l’ordinateur branché c’est que vous pouvez des les premières photos vérifier que tout se présente bien. C’est moins grave de recommencer les 5 premières minutes que de se rendre compte que les 2 premières heures sont floues et sous-exposées.

Bien sur l’inconvénient c’est soit la longueur du câble USB, soit l’autonomie de la batterie.

Création de la vidéo

Une fois que vous avez fait votre série de photo, et qu’elle sont sur votre ordinateur, profitez-en pour faire des petites retouches si besoin et attaquez la dernière partie.

Pour ceux qui aiment bricoler, vous pouvez retrouver l’ancien texte de ce paragraphe en bas de l’article.

Logiciel Mac

Pour reprendre le récent commentaire de LFA, dessous, il existe un logiciel pour Mac OS  Time Lapse Assembler qui semble très simple et très pratique. En revanche il ne gère pas le « deflicker » (le « flicker » est l’effet de scintillement qui peut apparaître). Mais il reste gratuit !

time-lapse-screen

Quelques clics suffisent à créer la vidéo

Logiciel Windows

En faisant de nouvelles recherches pour créer des timelapse, je suis tombé sur cet outil timelapsetool (49$) qui permet d’assembler ses photos en quelques clics mais sous Windows. Ce logiciel gratuit donne accès à une palette d’effets que l’on peu appliquer directement sur les photos. Au total 12 filtres ou effets à appliquer ou superposer, allant de la luminosité ou contraste à l’effet tilt-shift.

Timelapsetool

Toujours quelques clics, mais plus de contrôle sur le résultat

J’ai essayé avec les photos des vidéos que j’ai déjà réalisé, et je pense m’y remettre tant il simplifie la vie 🙂

Après quelques essais je n’ai pas relevé de bug particulier pour une version beta. Parfois certaines lenteurs (sur l’effet tiltshift en particulier), ou un manque de performance à l’exportation (4 images traitées en 8 minutes avec l’effet tiltshift au maximum et le retrait des bandes noires activé, aller plus que 873 images), mais rien de vraiment insurmontable si on a le temps d’attendre.

Firmware alternatif

Autres outils disponibles pour certains modèles Canon, le magique Magic Lantern  (compatible 5D2 et 3, 7D, 60D,500D, etc), et le très pratique CHDK, tous deux, pour différents modèles permettent d’accéder à des fonctionnalités qui ne sont pas présentes par défaut.

En particulier Magic Lantern permet d’avoir accès à des fonctions pratiques, voire indispensables tant pour la vidéo que pour les photos. Je ne vais pas présenter dans le détail ce firmware alternatif mais il permet d’avoir un vrai intervallomètre intégré sans avoir recours à une télécommande dédié ou un logiciel.

Sans parler du bulb ramping, focus ramping, exposure ramping, mais tout ces termes un peu barbares feront l’objet d’un futur article… 🙂

Pour presque finir

Il ne vous reste plus qu’à ajouter un fond musical grâce à mkvmerge (Windows, mais iMovie doit très bien le faire sur mac), et à partager la vidéo sur internet (j’aime Flickr, mais pour la qualité je recommande Vimeo, surtout pour les photos de nuit) pour apprendre et tenter de s’améliorer à chaque fois.

Voici mes deux essais concluants :


A vous de nous montrer ce que vous savez faire ! 🙂

Et enfin

Pour ceux qui aiment bien bricoler (pas trop non plus promis) sur leurs ordis

Traitement des images

Pour que ffmpeg accepte les images elles doivent avoir des noms s’incrémentant à partir de 1 et sans trou jusqu’à la fin ( j’insiste, je me suis fait avoir de nombreuses fois). C’est à cela que va nous servir irfanview (ou son équivalent mac).
Dans le menu batch, sélectionnez vos photos puis ajoutez-les à la liste des fichiers d’entrée.
Je vous conseille de redimensionner vos photos, à une taille disons 1920 pixels de large, ce qui équivaut déjà une vidéo full hd.

Traitement de la vidéo

Vous pouvez utiliser l’interface ffmpeg, mais dans notre cas la ligne de commande ci-dessous reste le plus simple :

« ffmpeg.exe -r 15 -i  D:\\TL\image%3d.jpg -vcodec libxvid -qmax 3 test.avi »

  • -r 15 : 15 images par seconde sur le fichier de sortie
  • D:…  : le chemin vers les photos
  • image%3d.jpg : les noms de fichiers commencent par « image » puis sont suivis de 3 chiffres
  • -vcodec libxvid : un codec divx par défaut qui donne de bons résultats
  • -qmax 3 : qualité maximale de la vidéo, 3 donne des résultats corrects chez moi
  • test.avi : le nom du fichier de sortie

Faites des tests avec des qualités différentes ou un nombre d’image par seconde plus élevé pour adapter à vos besoins.

Bon timelapse !

  • Génial, ça ne parait pas si compliqué au final, je vais peut-être essayer, tiens !

    • Bonjour,
      J,ai essayé 2timlapses..

      J’étais en contre-jour avec un ciel super bleu et nuage jusqu’a 8pm..Mais mes photos au soleil on pas de ciel..tt bouge mais ps le ciel…que dois-je faire ..merci

  • Frédéric

    Bonjour,

    Voici ma contribution. Timelapse effectué avec une GOPRO HD. 1500 photos (intervalle 1sec).
    Post prod des photos sous Aperture et montage sous iMovie 11

    http://vimeo.com/29198700

    Merci par avance de votre avis 🙂

    • Michel BERNARD

      Ma fille fait des timelapse de ciel étoilé et de nuages.
      Je suis en passe d’acheter une Go Pro pour m’essayer à ce procédé et faire de la photo aérienne avec des cerfs-volants. j’avoue que votre film ouvre des horizons. Il est drôle. Merci

  • Super intéressant, j’ai noté des éléments que je ne connaissais pas 🙂
    Si jamais, il y a également photolapse pour assembler les images en vidéo ; il semble un peu moins contraignant que FFMPEG (par rapport aux noms des fichiers)

  • persoeric

    cette methode a ete employé dans la serie ANGEL il me semble, c’etait tres interressant d’ailleurs car le montage passait du jour a la nuit noir

  • Super tuto, c’est toujours bon de rappeler les bases.
    Pour ma part, voici un de mes premiers timelapse: http://www.vimeo.com/29440767
    Presque 600 photos sur 3 heures, mais je trouve que la vitesse finale est un peu trop rapide non ? (surtout par rapport aux nuages)
    Je pensais le baisser à 15 ou 20 images secondes (25 actuellement)

  • @ Frédéric, merci de ton retour, c’est vrai que c’est très sympa dans les voitures aussi
    (le chemin c’est colombes – st germain? :))

    @P13rre, merci aussi, c’est vrai que ca semble un peu rapide. A mon gout ca l’est. Personnellement je fais plusieurs essais de vitesse pour trouver ce qui s’adapte le plus.
    Deuxième remarque sur la fin de la deuxième partie c’est normal que ca soit flou ou c’est parce que tu étais en autofocus ?
    Derniere question, l’effet de déplacement à été réalisé de quel manière ? logicielle ou matériel ?

  • Frédéric

    @Guillaume: parfaitement, comment as tu reconnus?

  • J’ai reconnu parce que je suis allé plusieurs fois à grosbill, et il y a une dizaine de jours à confo, et aussi parce j’habite juste à coté de la nationale et que je vais de temps en temps a st germain 😀

  • J’ai suivis ce Tutoriel et voila la vidéo qu’il en résulte !! N’hésitez pas à me faire un retour pour critiquer

    C’est un TimeLapse nommé « Life – NYC », il s’agit du premier TimeLapse de la série LIFE que je compte réaliser.

    lien : http://vimeo.com/titouu/life-nyc

  • Philippe

    Un film de timelapse incroyable, et fait par un français!!

    http://vimeo.com/30233604

  • Pingback: Tor Even Mathisen : aurores boréales en Norvège | Phototrend.fr()

  • Philippe

    Pour l’intervalomètre sur reflex canon il y a aussi l’extension magic latern qui ajoute des fonctionnalités.
    C’est très pratique de pouvoir faire les clichés totalement déconnecté (par exemple en exterieur…) prévoir quand même une grosse carte mémoire

  • Salut tout le monde,
    j’ai un petit problème avec ffmpeg, tout ce lance sans soucis mais cependant une fois la vidéo terminée, j’obtiens une vidéo où chaque image est noire , un bon film noir pour être plus clair.
    Une personne à une solution svp ?

    merci

    Cyril

  • Salut Cyril,
    question bete, mais as tu essayé avec d’autres codecs ?
    et as tu essayé de reinstaller les codecs que tu utilise ?
    as tu essayé de l’envoyer sur un site de video type youtube ou autre pour voir si effectivement le probleme vient de la vidéo ou de ton ordi ?

    Tiens nous au courant

    Guillaume

  • Merci Guillaume pour ton aide .
    J’ai posté ma vidéo test sur http://vimeo.com/33364568
    et oui elle est lisible. Donc il doit yavoir un problème de codec chez moi, pourtant j’utilise vlc .
    Une liste de codec à installer ?

    merci

  • Pingback: Time-Lapse by Prise de Vue // Shooting - Pearltrees()

  • Le problème c’est que ca peut venir de beaucoup de choses.
    Tu dis que tu utilise vlc mais est-ce que tu as essayé avec un autre lecteur ? si ca ne change rien je te conseille d’installer un pack de codecs type satsuki decoder.
    Après ca j’aurais pas trop d’idées en rab … 🙂

  • Bonjour Guillaume, je vais regarder de ce coté là. J’ai tester vlc, windows movie , itunes sans succès.
    J’ai du formater mon pc pour d’autre raison, donc je tenterais pour voir si cela refonctionne comme il faut.
    merci encore 🙂

  • Pingback: Comment réaliser un time-lapse avec votre appareil photo ? | Christophe Michau()

  • Baptiste

    Bonjour,

    étant sur mac je trouve sympa d’avoir pensé a cette communauté. Cependant, je me demande à quoi ressemble la ligne de code pour ffmpegX, doit-on lancer la commande dans le Terminal ?

    Merci

  • Baptiste

    Ou sinon, peut-on configurer le timelapse sans passer par la ligne de commande ? à partir du logiciel ?

  • Baptiste, apparement ffmpegX permet de convertir des vidéos en quelques clics avec des paramètres bien définis. J’ai cherché un peu, mais de ce que j’ai pu en voir, ca n’a pas l’air d’accepter les images en entrée (tu as essayé ?).

    Donc je te conseille d’utiliser la version en ligne de commande dans le terminal (je ne connais pas trop les commandes mac mais si tu as déjà installé ffmpegx tu devrais trouver ffmpeg facilement)

    Après ca doit être possible dans premiere ou final cut, mais le but ici était que ca reste pas cher, polyvalent et illustré d’exemples concrets 🙂

  • Pingback: Un Timelapse pour une grossesse | Phototrend.fr()

  • GLEN

    bonsoir
    Petite question technique :
    J’ai vu sur certaines videos de timelapse, que certains melangeaient avec du slow motion, c’est à dire qu’au milieu par exemple d’une effervescence d’une foule, se trouvait au milieu des gens qui demabulaient doucement, comme au ralenti.

    Savez vous comment faire pour mixer les deux, car je n’arrive pas trop a comprendre
    MERCI BEAUCOUP

  • Bonsoir Glen,

    je pense voir de quoi tu parles, et à mon avis le seul moyen simple et pas cher de faire de genre d’effet, est de modifier le nombre de photos par intervalles.
    Par exemple tu prends 1 photo toutes les minutes. A 25 images par secondes tu auras 1 seconde de vidéo = 25 minutes réelles. 1 image = 1/25s = 0.04s
    Si tu augmente le nombre de photo par intervalles, dans notre exemple disons 1 photo toutes les 10 secondes au lieu de tout les 1 minute.
    Ca nous donne 6 photos dans 1 minute.
    Une fois converti à 25 i/s, 1 minute réelle = 6 photos. 6 images = 6/25s = 0.24s
    Ce qui ralenti de 6 fois une fois la conversion en 25 i/s faite.

    Je ne pense pas m’être trop emmêlé dans les calculs et j’espère avoir éclairé ta lanterne 🙂
    Bonne soirée

  • Glen

    Bonsoir et merci pour ta reponse.
    Voici un exemple que j’ai trouvé:

    http://vimeo.com/m/16303317

    Si le lien marche pas le titre a chercher sur google est:
    « a guy walk across america, NY-San Francisco in 2mn »

    Je crois qu’a la fin, y a un making off expliquant la technique, mais c’est en anglais et j’ai pas tout compris !

    Merci

  • Bonsoir,

    tout à fait ton exemple est un timelapse, nous avions d’ailleurs présenté cette vidéo dans un article sur phototrend.

    La méthode présentée dans l’article ci-dessus, est un peu LA méthode, en ce sens que pour réaliser cet effet « timelapse » avec un appareil photo la seule technique est de prendre des photos à intervalles réguliers.

    Chacune des photos prises constitue une des 25 images par seconde de ta vidéo finale.

    A toi d’expérimenter différents intervalles ou temps de pose, et de faire une vidéo pour voir le résultat.

    Tu peux aussi adapter la vitesse de défilement en modifiant le nombre d’images par seconde. Plus le nombre d’images par seconde de la vidéo est élevé et plus le défilement sera « accéléré ». Et inversement proportionnel 🙂

  • Glen

    Bonsoir,

    Effectivement j’ai bien compris la technique du timelapse, d’ailleurs grace a vos explications, j’ai reussi a en realiser un

    • Glen

      Pardon le reste du message n’est pas passé

  • Glen

    En fait, ce que je n’arrive pas à saisir, c’est comment techniquement obtenir dans une vidéo à la fois un effet de timelapse et de ralenti à un même moment
    Par exemple dans la vidéo  » A Guy across america « , on voit le personnage qui avance PLUS LENTEMENT, que le paysage qui défile derrière lui

    Merci encore

  • AAaaaahhhhhh c’est ça que j’avais pas pigé 🙂

    Dans ce cas la la seule solution c’est de prendre des photos soit a intervalles réguliers, soit à distance équivalente.
    En somme il faut modifier modifier soit le temps, soit l’espace, mais il faut que cette modification soit à des intervalles de vitesse ou de distance équivalentes pour que ca soit le plus homogène et le plus naturel – c’est ça le plus dur dans cet exemple -).

    Dans l’exemple de la vidéo guy across america, le personnage décompose le mouvement de marcher 1 pas mais décomposé en 150 photos.

    Si à chaque photo il se déplace en même temps, lui et l’appareil, de 1m par exemple, au bout de 150 photos il aura donc, sur la vidéo, parcouru 150 mètres mais en 1 seul pas.

    Tout autour de lui défile très vite (forcément en vrai il se déplace de 500 kilometres), mais lui n’aura fait que par exemple 500 foulées, soit 500 mètres.

    Je donne des chiffres qui n’ont aucun sens, c’est simplement pour illustrer.
    En tout cas j’espère que c’est plus clair

    Je vais pas trop forcer je viens de perdre quelques neurones 😛
    Bonne soirée

  • GLEN

    merci beaucoup guillaume pour tes reponses,
    il faut que j’essaye, car je trouve que melanger les deux, donne vraiment un effet
    sympa.
    cela n’a pas l’air si facile que cela, mais j’espère y arriver.
    Mais si jamais un tuto video est fait dessus, je suis preneuse !!!!

    merci encore
    Tres bon WE
    glenda

  • Mais de rien Glenda 🙂
    je n’ai pas de tuto vidéo sous la main, mais je te conseille d’essayer de réaliser un timelapse normal qui te plait, puis ensuite d’expérimenter.

    Comme dans tout, l’essentiel est de maîtriser la base, puis ensuite d’expérimenter 🙂

    Bon courage et bon weekend à toi aussi

  • alex

    voici une petite compil de mes premiers timelapses, réalisés sous linux pour ceux que ça interesserait… (qq petits scripts pour les batchs et kdenlive pour le montage)

    http://www.youtube.com/watch?v=-9kblwTHlnI&hd=1

  • Pingback: Un Nikon D600 pour du full frame d’entrée de gamme ? | Phototrend.fr()

  • Pingback: Timelapse, Quand photo et vidéo n’en font qu’un ! « Mike's Chemistry()

  • demain matin

    Bonjour!

    Je viens de réaliser un couché de soleil pour tester. J’ai lu qu’il fallait mettre l’appareil en mode priorité ouverture. Ce que j’ai fait. Mais forcément l’appareil adapte la vitesse par rapport l’ouverture et au final ca donne des « sauts » de luminosité de l’image.. pas terrible..

    Au final comment régler l’appareil? tout en manuel? Dans ce cas, la vitesse et l ouverture ne seront vraiment pas comptabile entre le réglage de « jour » et lui de « début de nuit »..
    Comment faire? 🙂

    Merci!

  • Bonjour,

    le seul moyen d’éviter les sauts est de se mettre en mode manuel, et choisir soit de sur-exposer la partie jour, pour que la nuit soit mieux exposée, soit l’inverse. Il n’y a malheureusement pas de miracle vu que la différence de lumière est trop élevée entre le jour et la nuit.
    Si tu préfère avoir une coupure de quelques secondes, en mode manuel, une fois la nuit tombée, change les réglages pour la deuxième partie des photos.

    Une autre solution est évidemment de retoucher les photos qui ne sont pas calibrées sur les autres, mais c’est fastidieux.

    Bon courage pour tes futurs essais 🙂

  • alex

    pour avoir une impression de coucher de soleil comme à l’oeil nu, il faut bien mettre en priorité ouverture (A ou Av suivant les marques)? Effectivement ça apporte du flickering… mais il a des methodes de traitement a posteriori, pour cela, il faut absolument shooter en raw pour avoir plus de marge sur la sous-exposition ou sur-exposition a posteriori. Sur windows, il existe LR Timelapse qui vient se coupler avec LithRoom et qui est un donating software. Sous linux, je me suis fait qq scripts avec « convert »…

  • Pingback: Le projet documentaire Timescapes de Tom Lowe est enfin disponible ! | Phototrend.fr()

  • Super tuto, mais j’ai l’impression que pour finaliser la vidéo faut un très bon niveau d’anglais et en informatique, j’ai arrêté de comprendre à ce moment là:

    « Traitement de la vidéo

    Vous pouvez utiliser l’interface ffmpeg, mais dans notre cas la ligne de commande ci-dessous reste le plus simple :

    « ffmpeg.exe -r 15 -i D:\\TL\image%3d.jpg -vcodec libxvid -qmax 3 test.avi » »

    Je ne sais pas ce qu’est une ligne de commande, des que je cherche je tombe sur des sites anglais.

    Que puis-je faire avec cette ligne une fois toutes mes photos redimensionnées et renommées ?

    Merci d’avance

  • Bonjour Bertrand,

    effectivement la ligne de commande n’est pas ce qu’il y a de plus convivial, mais n’ayant pas trouvé d’interface graphique correspondant au besoin je n’avais pas approfondi.
    Pour accéder à cette fameuse ligne de commande, sous windows il faut faire « démarrer -> executer -> CMD »
    Sous mac c’est en ouvrant un terminal (disponible dans la liste des applications)

    C’est dans cette fenetre qu’il faut mettre la ligne que tu cites.

    J’espère avoir apporté de l’eau à ton moulin, n’hésites pas si tu as besoin de plus de précision.

    • Bonjour,

      Merci pour toutes ces infos, j’ai quand même réussis à l’uploader sur youtube (en 20h pour 20s). Je vais approfondir la technique et je referais des essais avec la ligne de commande.

      Merci encore, c’est du très bon boulot.

  • Pingback: Le Nikon D600 est officiellement annoncé ! | Phototrend.fr()

  • Pingback: VIDEOS | Pearltrees()

  • Pingback: Technique Time Lapse at Autour de la création numérique()

  • Bonjour,
    Merci pour ce tuto, très complet 🙂 !
    Je me passionne depuis un petit moment pour les time lapse.
    Est-ce que vos recommandations sur le matériel ont évolué depuis l’année dernière ?
    Merci.

    • Bonjour,

      Merci de ta question, cela m’a permis de mettre à jour l’article avec mes dernières trouvailles en terme de timelapse.
      Je t’invite à lire le dernier paragraphe de l’article ou j’y parle de ces nouveautés dont certaines que je suis entrain de tester.

      A bientôt

  • Bonjour
    je souhaite me lancer dans le time lapse, je suis vraiment un petit joueur, j’ai installé sur mon pc portable utility car j’ai un canon 450d, et visiblement je ne peux pas descendre en dessous de 5 sec entre chaque prise de vue, aurais je raté quelque chose ou bien ?????
    cdlt
    J.P Bontonnou

    • Bonjour JP,

      Avec Canon EOS Utility il n’est pas possible de descendre en dessous de 5 secondes, qui est le temps maximum d’enregistrement d’une photo sur la carte ou sur l’ordinateur par USB.
      En effet il est « interdit » de prendre une photo lorsque l’enregistrement de la précédente est toujours en cours.

      Il est peut-être possible de diminuer cette valeur de 5 secondes avec une télécommande à intervallomètre ou Magic Lantern par exemple.

      Bonne soirée

  • Michel BERNARD

    j’ai un galaxy Note et grace à Caméra Zoom FX, j’ai pu réalisé un timelapse d’un ciel nuageux (bien) et un parcours en mini Moke à recommencer (5 secondes entre deux photos fait un film chaotique) je vais recommencer. J’ai pris le logiciel que vous recommandiez pour le montage, Timelapse Tools. Très imple d’utilisation.
    J’ai une question, je cherche un compact numérique autour de 250 € ayant un intervalométre intégré. pour le moment, je n’ai trouvé que le Ricoh CX6.
    Si vous pouviez me conseiller, par avance je vous en remercie.
    Michel BERNARD

  • Michel BERNARD

    Re bonjour,
    J’ai téléchargé IrfanView, et je suis passé par le batch etc. Comme vous l’indiquiez. Le dossier c’est correctement formé.
    Parès j’ai téléchargé FFmpeg, que j’ai décompressé. Mais là, rien ne se passe. J’ai une fenêtre noire 1/10 de seconde. Je ne vois pas comment mettre la ligne de code ou bien intégrer le fichier pour le transformer en vidéo. TimeLapse Tool est plus aisé comme logiciel, mais sans doute moins sophistiqué que les deux précédents.
    Si quelqu’un ou quelqu’une peut m’éclairer, je le remercie.
    MB

    • Bonjour Michel,

      il semblerait que le Panasonic FT4 corresponde aux critères (en plus il est antichoc et étanche), pour un prix entre 250 et 300€ en fonction des vendeurs

      Pour la deuxième partie, la commande a taper se fait dans l’invite de commande windows (démarrer > executer > CMD), mais si Timelapse Tools suffit à avoir un résultat correct, inutile de s’arracher les cheveux 😉

      Les options de ffmpeg sont effectivement plus poussées, mais quel est le résultat final désiré ?

      Bonne soirée et bonnes fêtes
      Guillaume

  • Alex

    Bonjour à tous,

    Je me permets de vous écrire pour vous demander quelques conseils: J’ai un Canon 60D très bonne appareil au passage.

    Bref, je m’intéresse depuis peu au Time Lapse, j’ai acheté un intervalomètre et j’ai commencé il y’a quelques jours à réaliser quelques prise. Le souci maintenant, c’est que je ne sais pas comment faire mon montage je suis sur mac, ffmpegx a l’air d’être assez complexe. Savez vous quel logiciel puis-je me servir pour la post-prod pour le montage je pensais prendre IMovie.

    En tout cas, merci pour ce super doc,

    Bonne soirée et merci d’avance pour vos réponses.

  • LFA

    Bonjour,

    Sous mac, il y a un super outil (simple à utiliser et gratuit), pour générer les timelapse. C’est Time lapse assembler, il suffit d’indiquer la taille de la vidéo, le nombre d’image par seconde de la vidéo et le répertoire de photo (en jpg).
    En revanche, il ne gère pas le flickering.

    C’est celui que j’utilise.

    A+
    LFA

  • Bonsoir,

    l’article a été enrichi de vos commentaires et répond aux interrogations de certains.
    Je vous invite à le parcourir à nouveau.

    Guillaume

  • Voila un montage de timelapse que j’ai fait durant les 7 derniers mois: https://vimeo.com/52343021

    Après 7 mois de travail et 70gig de photos voila enfin mon vidéo de timelapse « Time Move Slow ». 90% du vidéo est tourné au Saguenay et le reste en Gaspésie. Je remercie grandement Jessica Lamarre pour son role d’assistante timelapseuse!

    Équipement:
    Gopro
    Canon 7D
    Sigma 10-20
    Canon 28mm f2.8
    Canon 50mm f1.4
    Canon 70-200 f4 L

    Logiciel:
    Premiere pro cs6
    After effect cs6
    Colorista II
    Lightroom
    LrTimelapse

    Musique:
    Grouplove – Slow

  • Tony

    Bonjour, je cherche à comprendre une chose.

    J’ai regardé le lien du dessus de Jonathan, je me demande commande faire pour que l’APN bouge pendant la time lapse ?

    • Jonathan Soucy

      Salut Tony je t’explique comment j’ai fait. Pour ce qui est des plus petit mouvement, j’ai utilisé un slider avec un petit moteur qui avance tranquillement. Pour les plus long, on appel cela des hyperlapses.

  • LFA

    Salut Jonathan,

    Peux tu expliquer comment faire un hyperlapse ?

    Merci,
    LFA

  • Pingback: Photographie: Je m’équipe ! Sony Alpha SLT-A65 18-50 DC OS HSM | Montagne, Photo, Lecture et Méditation()

  • Pingback: À lire | Pearltrees()

  • lonefrog

    Bonjour je voulais tester ce logiciel timelapse tool mais je vois qu’il est payant maintenant, est-il possible de trouver encore la version beta pour tester?
    Merci!
    Christophe

    • Bonjour,

      effectivement c’est devenu payant. merci de l’avoir signalé.
      envoie nous ton adresse email par le formulaire de contact pour qu’on t’envoie la beta

  • lonefrog

    Merci Guillaume, j’ai envoyé un e-mail par le formulaire de contact, SVP dites moi si vous l’avez bien reçu. Bravo encore pour votre poste et ce site web!
    Christophe.

  • Michel BERNARD

    J’utilisai Time Lapse Tool. Et puis demande de mise à jour. Et fin de service du logiciel. Impossible de revenir à la version précédente.
    J’aimerai avoir la version gratuite. Mais je suis aussi prêt à payer, si le prix n’est pas excessif. Voilà, si vous pouvez me renvoyer la version bêta, ce serait parfait.
    Merci pour votre disponibilité. MB

  • Pingback: Une nouvelle rubrique : timelapses sfphotos | sfphotos.fr()

  • Guillaume

    Sur Mac, le bon vieux quicktime 7 permet de faire un time lapse en quelques secondes depuis quelques années. Les action automators aussi. Quicktime permet de choisir un dossier où sont stockées les images, de choisir une fréquence d’image, puis le format d’export. Cela s’appelle « séquence d’image ».

  • Bonjour à tous,

    Je voulais savoir si des gens étaient intéressé pour travailler sur des projets Time Lapse à Paris.

    N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus d’infos..

    Bonne soirée,

    A.

  • Guga

    Salut, j’aurais une question, toi qui utilise EOS utility aussi, comment fais tu pour mettre un intervalle de 1 seconde pour prendre par exemple un trafic en mouvement? Je peux régler que sur 5 secondes minimum moi… Merci d’avance!

  • Pingback: Photo | Pearltrees()

  • Pingback: Gopro | Pearltrees()

  • Pingback: Dan Marker-Moore combine ses timelapses en des images surréalistes | Phototrend.fr()

  • Pingback: Conseils en vidéo_itv | Pearltrees()

  • Gui Reunion

    Voici quelque exemple de time lapse sur ile de la reunion https://www.youtube.com/playlist?list=PL_CsdaDqn6vbIjGHuoEADegLlc9_0Y2Hy

  • Pingback: The Little Nordics : un magnifique timelapse avec effet tilt-shift de la Norvège et de l’Islande | Phototrend.fr()

  • Merci pour ce tutoriel et notamment pour les indications concernant la fréquence des prises de vues.
    Juste pour apporter ma pierre et compléter ce tuto, ffmpeg accepte totalement des fichiers ne commençant pas à un, il faut juste que la numérotation soit continue. Il suffit de rajouter un paramètre à la ligne de commande que vous donnez :
    ffmpeg.exe -r 15 -start_number 40 -i D:\\TL\image%3d.jpg -vcodec libxvid -qmax 3 test.avi
    Le paramètre « -start_number » permet d’indiquer le numéro de la première image à considérer (sans tenir compte des zéros inutiles) : ici il s’agira de l’image « image040.jpg ».

  • Adele

    Bonjour à tous,
    j’ai réalisé aujourd’hui mon premier time lapse avec mon Nikon D3100, en faisant une image toutes les secondes et voilà le résultat :
    https://www.youtube.com/watch?v=1untEauJ6F8&feature=youtu.be
    Outre le mouvement du trépied qui est une erreur facile à repérer et à réparer, je ne comprends pas pourquoi l’image semble tressauter en permanence, est ce à cause des nuages? (j’étais en mode nuageux pour la balance des blancs)
    Merci à ceux qui pourront me donner des conseils!

    • Dans quel mode as-tu pris tes photos ? Pour faire un timelapse propre il est conseillé de te mettre en tout manuel (vitesse/ouverture ainsi que mise au point). Ca évite justement que l’appareil réajuste ses réglages entre chaque prise de vue.

    • Adele

      Oui tout était en manuel, peut être que mes réglages étaient tout simplement mauvais depuis le début!

    • damienlef

      bonjour Adele,
      comment as tu réalisé le time lapse du bâtiment en construction juste après ta prise de vue de gare.. a quelle fréquence d’image, et pendant combien de temps.. d’avance merci
      dam

  • Pingback: Rumeur : un écran tactile sur le prochain 5D Mark IV de Canon ?()