Est-ce que cela vous est déjà arrivé de trouver qu’une photo était plus réussie lorsqu’elle était cadrée au format carré plutôt qu’au format rectangulaire ? Vous vous demandez comment savoir si une photo mérite d’être recadrée au format carré ?

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le format à utiliser. On vous rassure, si certains appareils permettent de photographier uniquement au format carré (les fameux Polaroïd ou Hasselblad par exemple), certains appareils (et nos smartphones) permettent de choisir ce format dans les menus et il toujours possible d’effectuer ce recadrage en post-traitement.

Avant tout, il faut savoir que le format carré est fait pour expérimenter : la technique n°1 est donc de tester le recadrage sur des photos existantes. Vous serez très souvent étonné de la facilité à passer à ce format, et du résultat.

Si vous avez la chance de posséder un appareil qui permet de faire vos prises directement au format carré, allez-y, profitez-en, ce sera beaucoup plus facile de faire vos constructions car vous n’aurez pas à vous demander comment vous allez recadrer votre image. Et puis, l’oeil a parfois des approximations qui feront qu’il manque 1 cm par ci, 1 cm par là pour faire un carré parfait.

Un format idéal pour les formes géométriques et les sujets centrés

Le format carré est très utilisé pour faire ressortir des formes géométriques ou des sujets centrés. D’ailleurs, quand on y pense, le carré est une forme géométrique très pure et proche de la perfection. Dans le format carré, il n’y a pas de longueur et de largeur, il n’y a pas forcément non plus toujours de sens de lecture. Tout nous oriente vers le centre. Tous ses côtés sont égaux, et il est donc logique qu’il fasse ressortir des formes géométriques, où l’égalité et la régularité est la règle.

Parfois, ces formes peuvent également ne pas être totalement géométriques, mais si la photo est composée de formes identiques, qui se reproduisent, il est possible d’utiliser le format carré pour mettre en valeur ces formes.

La règle des tiers plus vraie que jamais

Si vous revoyez notre Mercredi Pratique sur les règles de composition en photo, on y parle de la règle des tiers. L’image est découpée en 9 zones égales, ce qui donne 4 points d’intersection sur lesquels les éléments importants de la photo doivent être positionnés. Dans un carré, il est encore plus simple de diviser son image en 9 zones et l’équilibre est plus présent.

Des choix à assumer

Au format carré, il est important d’assumer ses choix. Si vous avez décidé de faire une image centrée, il faut qu’elle soit parfaitement centrée, sinon c’est raté. C’est la même chose si vous souhaitez afficher une symétrie : il faut que celle-ci soit parfaite, sinon votre image sera bancale (même à cause d’un petit centimètre de décalage) et c’est perdu.

Et l’homme dans tout ça ?

Si le format carré a longtemps été utilisé uniquement pour réaliser des portraits, c’est bien qu’il y a une raison. Si vous travaillez avec un sujet sur du format carré, il est possible de l’intégrer de différentes manières :

  • en périphérie de l’image : un simple visage qui dépasse, déborde, se cache dans un coin du carré, pour  laisser place à la scène principale, plus graphique
  • au coeur de l’image : et pourquoi pas de manière symétrique, voir plus haut
  • en complément des bordures de la photo : l’homme, debout ou allongé, peut longer le bord du cadre, ou même faire un angle si l’on prend une personne qui est assise.

En conclusion, il y a plein de pistes à explorer avec ce format.

Utilisez-vous le format carré ? Avez-vous de belles photos à nous montrer sur ce format ? Dites-le nous en commentaire.