Cette semaine sur Phototrend, nous allons vous parler du flash. Ce thème a déjà été abordé dans deux Mercredi Pratique précédents (Gérer la lumière de son flash et Choisir et bien utiliser son flash) mais cette fois nous n’allons pas parler de technique ou de matériel.

Nous allons plutôt parler d’usage. En effet, je ne sais pas pour vous, mais les personnes qui utilisent leurs flashs à tout va ça m’hérisse le poil… Désolé pour ceux qui sont visés car je sais que pour certains ce n’est pas de votre faute, c’est juste que vous ne savez pas comment faire pour désactiver ce flash qui se déclenche de manière automatique !

En mode automatique, sur certains reflex, le flash s’active à chaque fois que vous mettez l’appareil sous tension. Le seul moyen de s’en débarasser est de le désactiver à chaque fois (voir dans votre manuel). Je vous confirme que ce n’est pas pratique mais pour le moment il n’y a pas d’autres moyens à ma connaissance, si ce n’est de passer dans un autre mode, comme les modes priorité ouverture ou priorité vitesse.

Maintenant, il est temps d’aborder les moments où vous ne devez pas utiliser le flash, et ce pour différentes raisons que nous allons voir ensemble.

Lors d’un grand événément

Si vous assistez à un match de football, à un concert ou à tout autre événément qui se déroule dans un grand espace, s’il vous plaît n’utilisez pas le flash de votre appareil. Pour quelle raison ? Tout simplement parce que cela ne sert à rien, et c’est le meilleur moyen de rater votre photo. En effet, les flashs intégrés (aussi bien que les flashs externes d’ailleurs) ont une portée limitée d’environ 5 mètres au grand maximum (plus ou moins selon les modèles d’appareils). Si vous vous situez dans des gradins ou autres, vous ne réussirez qu’à avoir la tête ou le dos de la personne qui est devant vous, et le reste de votre image sera obscur. Essayez sans flash, ce n’est pas sûr que vous réussissiez à avoir une image correcte s’il n’y a pas assez de lumière, mais au moins vous épargnerez les yeux de vos voisins et les batteries de votre appareil.

Jamais devant une vitre

Si vous devez photographier un élément qui se trouve derrière une vitre, n’utilisez pas votre flash. Vous risqueriez d’avoir une lueur blanche à la place de votre sujet, et d’éblouir à coup sur tous les gens qui se trouvent derrière vous. Coller votre objectif à la vitre n’y changera rien.

glassflash

Lorsque vous photographiez un objet réfléchissant

Ce conseil peut paraître inutile, mais combien de personnes ont déjà utilisé un flash pour prendre en photo un objet réfléchissant ?

reflecting

Si cet objet ne bouge pas, stabilisez votre appareil et réduisez la vitesse d’ouverture, votre objet ne va pas s’échapper et vous obtiendrez un éclairage bien plus naturel. Dans ce cas vous pouvez également utiliser plusieurs flashs ou des diffuseurs mais les reflets du flash seront très difficiles à éliminer.

Pour des portraits

Si vous devez prendre une personne en photo, évitez à tout prix le flash, où cette dernière risque de ressembler à un fantôme (la figure toute blanche à cause de l’intensité du flash interne).

catflash

Si vous ne pouvez pas faire autrement (il fait trop noir), utilisez votre flash mais réduisez son intensité (l’option se trouve peut-être dans votre manuel) ou utilisez un diffuseur. Le flash cobra permet de limiter cet effet fantôme et propose plus d’options de réglage.

Je vous rassure, il y a bien des moments où vous pouvez utiliser votre flash, et même en pleine journée, comme expliqué dans notre Mercredi Pratique sur la technique du fill-in. Parfois d’ailleurs, le flash est plus efficace en pleine journée car il permet de déboucher les ombres, sans éclaircir trop la photo.