sunset2

En photographie, le timing fait souvent toute la différence entre une photo réussie et une photo râtée. Mais comme partout, il faut savoir provoquer la chance et choisir les meilleurs moments de la journée pour prendre vos photos. C’est par exemple le cas des Golden Hours.

The Golden Hours, un moment très spécial

C’est de cela que nous allons parler aujourd’hui, et plus particulièrement des Golden Hours (heures dorées, en référence aux couleurs obtenues à ce moment). Les Golden Hours correspondent à la première et à la dernière heure de soleil dans la journée, au moment où le soleil n’est pas trop haut dans le ciel.

Ces quelques instants sont importants car ils vont vous permettre d’obtenir un éclairage plus doux et chaud, avec un angle plus prononcé, ce qui permet de détacher les ombres de leurs objets. Les couleurs sont également très spécifiques, avec un ciel souvent très coloré ce qui permet d’obtenir des paysages plutôt atypiques (et sans retouches). Et bien sûr, la lumière étant moins intense qu’en pleine journée, vous n’avez que peu de risques que votre photo soit surexposée.

newyork

A l’opposé, l’heure du midi (entre 12h et 14h) est tout sauf recommandée pour réaliser des photos, car le soleil étant à son zénith (encore une fois cela varie en fonction des saisons), les ombres sont écrasées et les photos manqueront souvent de reliefs, avec par exemple des ombres sous le visage pour un portrait (dans ce cas, le fill-in est recommandé).

Bien sûr, en fonction des saisons, ces heures varient, et la période hivernale sera beaucoup plus simple pour ceux qui ne veulent pas se lever à 5 heures du matin pour réaliser ces photos.

Tout se joue dans un mouchoir de poche

Même si on appelle cela des heures dorées, les moments les plus propices se limitent parfois à quelques minutes, pas plus. Il faut donc être prêt et ne pas râter le moment qui fera que votre photo est réussie. A ce moment là, soyez donc prêt avec votre matériel pour déclencher, et vérifiez que vous avez suffisamment de place sur votre carte mémoire car le mode rafale peut faire des ravages.

sunset

Etant donné que le soleil se lève ou se couche très rapidement, les variations de lumière et d’éclairage sont très importantes : deux clichés pris à une minute d’écart lors d’un levé de soleil peuvent donner deux photos complétement différentes.

Des nuages pour un peu de couleur

Lorsque le ciel est dégagé, vous pourrez apprécier la lumière simple du soleil, mais dès que quelques nuages pointent le bout de leur nez, attendez-vous à obtenir des couleurs des plus folles, car les rayons du soleil qui se reflètent dans les nuages peuvent créer des atmosphères irréelles (voir la photo ci-dessous). D’ailleurs, si vous jouez avec la balance des blancs (autrement qu’en automatique) vous obtiendrez également des clichés très réussis.

plage

Le contre-jour, c’est créatif

Avec un ciel très clair, et très peu d’éclairage, les contre-jours sont très simples à faire, et peuvent parfois donner de très belles choses.

contrejour

Préparez-vous à ne pas être préparé

Quoi ? Ce n’est pas clair ? Et bien justement, si vous pensez qu’il suffit de regarder le bulletin météo pour savoir si le temps va vous donner une belle photo, vous vous trompez complétement. Bien sûr, si de la pluie est annoncée, ne soyez pas masochiste, mais en général, il est quasi impossible de prévoir les bonnes conditions. Il vaut donc mieux arriver bien avant le levé du soleil, et pour le coucher, ne pas hésiter à rester un peu après, pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Maintenant, la dernière chose qu’il vous reste à faire, c’est de vous acheter un réveil pour ne pas louper l’opportunité de vous lever tôt, de prendre de belles photos et de travailler tout le reste de la matinée !