Le bracketing, encore un mot barbare, repris directement de l’anglais et sans aucun véritable équivalent français. Présent sur la plupart des réflex, c’est une fonction peu utilisée par les novices et qui pourtant est bien pratique. Alors le bracketing, qu’est ce que c’est ?

bkt on D80

Le bracketing est une option qui permet de prendre plusieurs photos avec un seul paramètre différent : l’exposition. En fait, si l’on paramètre l’appareil avec les options de bracketing, celui ci va alors prendre plusieurs photos, en général trois, en ne changeant que l’exposition : une photo sera sous exposée, l’autre sera « normale » et la dernière sera sur-exposée.

Mais à quoi cela sert-il ?

C’est une technique très pratique dans le cas d’un sujet ou d’une photo qui comporte des contrastes assez forts : sans bracketing, on se retrouve souvent avec une photo qui possède des zones trop sombres sans détails, ou avec au contraire des zones trop blanches, « brulées ». Le cas typique est la photo avec un contre jour, où la mesure d’exposition est plutôt difficile à réaliser. Le bracketing permet alors d’avoir 3 photos « différentes » avec très souvent la bonne dans le lot.

Si vous utilisez la retouche par logiciel, vous pouvez fusionner les 3 photos (par zones) pour ne garder qu’une image, en prenant en quelque sorte le meilleur de chaque photo (noirs bien détaillés, blancs pas trop brûlés). Pour faciliter cette retouche, il reste indispensable d’avoir trois images identiques niveau cadrage et un sujet immobile. En d’autres termes, préférez le trépied pour ce type de photo, sauf si votre mode rafale est ultrarapide et vous permet d’obtenir trois photos identiques.

En pratique, en appuyant sur ce bouton, vous obtenez :

bkt-menu

De là, vous pouvez régler vos paramètres (écart d’exposition entre les prises, nombres de photos…), puis vous pouvez prendre vos trois images 🙂

Enfin, il existe d’autres usages du mot bracketing. Quand aucun détail n’est donné, c’est le plus souvent l’explication que je viens de vous donner. Mais on peut aussi préciser :

  • le mode bracketing avec le flash. Celui ci va alors régler sa puissance pour déboucher les zones sombres.
  • le focus bracketing : même principe, on fait trois photos avec des profondeurs de champs différentes
  • le bracketing de la balance des blancs : des photos avec une balance des blancs différentes et avoir les meilleures couleurs

Si vous souhaitez rentrez plus dans le détail, je vous invite à faire un tour sur le wiki anglais (très complet).

Le bracketing nécessite un peu d’entraînement pour maîtriser son appareil / ses menus et pour bien comprendre quels choix d’exposition sont les plus appropriés. Une fois cet apprentissage acquis, il vous rendra de fiers services !