Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

5 livres photo à ne pas manquer – mai 2024

Chaque mois, Phototrend vous propose de découvrir les livres photo qui nous ont marqués. En ce mois de mai 2024, voici 5 nouveaux ouvrages que nous avons sélectionnés pour vous.

Ce mois-ci, les éditions Actes Sud rééditent le Photo Poche de Gianni Berengo Gardin. Olivia Broome célèbre la fusion de l’architecture brutaliste et de la nature dans Brutalist Plants. Steve McCurry explore la relation humains-animaux dans Animals (Taschen). Céline Ravier nous entraîne dans une exploration intime avec Déperdition. Enfin, Julie de Sousa révèle la diversité des relations amoureuses dans Nouvelles Amours.

Bonne lecture.

Gianni Berengo Gardin

Les éditions Actes Sud rééditent le Photo Poche consacré à Gianni Berengo Gardin. Souvent considéré comme le « Cartier-Bresson italien », ce photographe de 94 ans a su capter avec brio des fragments de vie de la 2e moitié du XXe siècle. Revendiquant une vision « réaliste » du quotidien, l’ouvrage met en avant l’approche artisanale de ce représentant (tardif) de la photographie humaniste.

Sans excès, il pose un regard sensible sur le monde du travail et les ouvriers. Mais aussi (et surtout) sur celles et ceux placés aux marges : habitants de villages reculés, internés en hôpitaux psychiatriques, populations tziganes. Les 144 pages de ce Photo Poche sont ainsi un excellent condensé de l’immense travail documentaire (et des quelque 250 livres !) produit par ce grand monsieur de la photographie.

Gianni Berengo Gardin, Photo Poche
Éditeur : Actes Sud
14,50 €, 144 pages, format broché, 12,5 x 18,8 cm
Acheter le livre : Les Libraires / Fnac

Brutalist Plants

Le livre photo Brutalist Plants d’Olivia Broome, publié par Hoxton Mini Press, célèbre de manière visuelle la rencontre fascinante entre l’architecture brutaliste et la nature. Issu du compte Instagram @brutalistplants, cet ouvrage rassemble plus de 150 clichés capturés par divers photographes à travers le monde.

Broome explore avec passion le contraste entre les structures massives en béton brut et la végétation luxuriante qui s’y greffe. Des terrasses angulaires envahies de vignes aux fissures devenues des artères de mousse, les images racontent une histoire de résilience et de beauté inattendue. L’ouvrage met en lumière comment les architectes ont su intégrer la verdure dans leurs conceptions brutalistes, créant une symbiose captivante entre le minéral et le végétal.

Des jardins intimes de l’Unité d’Habitation de Le Corbusier aux cours verdoyantes du Barbican Centre de Londres, ce livre célèbre cette tendance de « l’éco-brutalisme », où la nature reprend ses droits sur l’environnement bâti, adoucissant l’austérité du béton par ses teintes vives et ses formes organiques.

Brutalist Plants, Olivier Groome
Éditeur : Hoxton Mini Press
35 €, 208 pages, format relié, 15 x 19 cm
Acheter le livre : Fnac / Les libraires

Animals

Le dernier livre photo de Steve McCurry, intitulé Animals, est republié par les éditions Taschen dans un format de poche abordable. Cet ouvrage met en lumière la passion moins connue du célèbre photographe pour les animaux. McCurry, reconnu mondialement pour ses portraits saisissants et ses reportages en zones de conflit, explore ici la relation complexe entre les humains et les animaux à travers une série de photographies captivantes.

Le livre compile certaines des photos préférées de McCurry, prises dans divers endroits du monde, allant des chats en Birmanie aux chameaux en Jordanie. Une des images les plus marquantes, lauréate du prix World Press Photo en 1992, montre trois chameaux cherchant de la nourriture et de l’eau devant un incendie massif en Koweït, à la fin de la première guerre du Golfe. Cette photo illustre l’impact dévastateur des conflits sur les animaux.

McCurry souligne que photographier les animaux nécessite une compréhension profonde de leur comportement, similaire à celle requise pour capturer des portraits humains.

Animals, Steve McCurry
Éditeur : Taschen
15 €, 192 pages, format relié, 14 x 19 cm
Acheter le livre : Taschen / Fnac

Déperdition

Il y a quelque chose de profondément mystérieux et singulier dans les photographies de Céline Ravier. Une forêt brumeuse, où l’on s’égare à chaque tournant. Les clichés apparaissent ainsi comme autant de petits cailloux que l’autrice a pris soin de disposer au fil de son exploration, dans l’espoir de se retrouver un jour.

Mêlant textes et photographies, Déperdition est un récit sensible et intime, qui peut résonner en chacun d’entre nous. Céline Ravier explore ainsi en images la perte de repères, les peurs primaires, qui finissent par laisser place à un certain apaisement. Ce petit livre de 72 pages témoigne ainsi d’une approche résolument humaniste et évocatrice, qui emmènera le lecteur dans une véritable exploration de la nature et de sa propre psyché.

Déperdition, Céline Ravier
Éditeur : Images Plurielles
25 €, 72 pages, format broché, 15 x 22 cm
Acheter le livre : Images plurielles / Fnac

Nouvelles Amours

En 84 pages, Nouvelles Amours de Julie de Sousa explore de manière intime et poétique la richesse et la diversité des relations amoureuses. Depuis 2020, la photographe a partagé le quotidien de couples et trouples, révélant des amours aux définitions mouvantes. Avec une grande délicatesse, Julie de Sousa capture la sensualité des relations multiples, loin des conventions sociales traditionnelles. Chaque image monochrome saisit la fragilité et l’émotion des moments, évitant les clichés libertins et le voyeurisme médiatique.

Les mots de Juliette Brevilliero, psychologue, sexologue et poétesse, enrichissent les photographies de leur poésie sensorielle et sensuelle. Auteure de quatre recueils chez Galilée, elle amorce un dialogue subtil entre visuel et verbal, approfondissant l’intimité des images.

Nouvelles Amours est un témoignage pudique et nuancé des relations amoureuses sous l’objectif de Julie de Sousa. À travers des regards partagés ou dérobés, elle révèle la complexité des sentiments humains, capturant forces et fragilités sans jamais poser une définition sur un sentiment définitivement propre à chaque âme.

Nouvelles Amours, Julie de Sousa, poésie de Juliette Brevilliero
Éditeur : Alopex
39 €, 84 pages, format broché, 20 x 21 cm
Acheter le livre : Les Libraires / Fnac