Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo
© Alessandra Sanguinetti/Magnum Photos

Close Enough : les femmes photographes de Magnum à l’honneur

L’espace d’exposition belge Hangar accueille Close Enough – 12 women photographers of Magnum du 8 septembre au 16 décembre. Organisée dans le cadre des 75 ans de l’agence Magnum, l’exposition met à l’honneur 12 femmes photographes établies ou émergentes de l’agence. L’occasion de découvrir des regards contemporains et féminins sur le monde actuel.

Close Enough
Un avion survole des étudiantes dans un train de parc d’attraction. Istanbul, Turquie, 29 août 2018 © Sabiha Çimen/Magnum
Photos

Robert Capa, fondateur de l’agence Magnum, déclarait « Si vos photographies ne sont pas assez bien, c’est que vous n’êtes pas assez près ». L’exposition Close Enough qui croise les regards de 12 photographes féminines de Magnum s’organise donc autour de cette citation.

Mais si le célèbre reporter de guerre s’approchait physiquement de ses sujets, risquant sa vie pour capturer les conflits, l’exposition joue sur la notion de proximité en mettant en avant non pas le rapprochement spatial, mais le rapprochement émotionnel et psychologique permis par la rencontre.

Les 12 photographes exposées ont en effet été à la rencontre de leur sujet, et ont consacré plus de temps à l’échange, à la mise en confiance et à aux témoignages qu’à la capture des clichés. En découlent des séries réalisées au long cours, donnant à voir des vies entières, des images capturant une certaine intimité et sensibilité plutôt qu’un instant précis.

Regards croisés sur le monde contemporain

Chacune des photographes exposées met ainsi en avant une façon bien personnelle de s’approcher de ses sujets. Certaines se basent sur leurs expériences personnelles comme Myriam Boulos qui s’interroge sur sa place parmi les habitants de sa ville natale, Beyrouth, Sabiha Çimen qui explore l’expérience d’être une jeune femme en Turquie ou Nanna Heitmann, photographe germano-russe qui partage son point de vue depuis ses deux pays.

Close Enough
Depuis 2014, Ludmilla Nikolaevma vit dans un bunker construit dans les années 70 durant la Guerre Froide © Nanna Heitmann/Magnum Photos

Bieke Depoorter, de son côté, développe des relations profondes à partir de ses rencontres fortuites tandis que Hannah Price travaille autour des relations humaines et sociales. Elle est notamment connue pour sa série photo sur les hommes qui l’avaient sifflé dans la rue.

Close Enough
© Hannah Price/Magnum Photos

D’autres documentent problématiques sociales et conflits. Parmi elles, Susan Meiselas a couvert l’insurrection au Nicaragua et les atteintes aux droits de l’Homme en Amérique latine, Olivia Arthur documente la vie des femmes dans les pays d’Arabie Saoudite ou en Inde et Newsha Tavakolian a couvert le soulèvement étudiant de 1999 et l’élection présidentielle de 2009 en Iran ainsi que la guerre en Iraq.

© Newsha Tavakolian/Magnum Photos

Enfin, Alessandra Sanguinetti explore le thème de la mémoire et des transitions psychologiques de la jeunesse, Carolyn Drake remet en question les récits historiques pour proposer des réinterprétations de la réalité tandis que Cristina de Middel aborde la relation ambiguë de la photographie avec la vérité. Les clichés de Lua Ribeira, qui utilise le médium photographique pour rapprocher les gens, seront également exposés.

Close Enough
© Carolyn Drake/Magnum Photos

Informations pratiques :
Close Enough – 12 women photographers of Magnum
Hangar – Photo Art Center
Du 8 septembre au 16 décembre 2023
18 Place du Châtelain, 1050 Brussels, Belgique
Du mardi au samedi de 12h à 18h
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 5 €