Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo
Sans titre, de la série Mystery Street, 2022 © Vasantha Yogananthan

Vasantha Yogananthan : enfance, le temps de l’insouciance à la fondation HCB

Le photographe français Vasantha Yogananthan est exposé jusqu’au 3 septembre 2023 à la Fondation Henri Cartier Bresson. Sa série Mystery Street, réalisée à La Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis, plonge le spectateur dans l’univers captivant de l’imagination des enfants. Cette exposition est présentée en parallèle de Henri Cartier-Bresson : l’autre couronnement.

Entre photo documentaire et fiction

Le travail de Vasantha Yogananthan se situe entre la photographie documentaire et la fiction. Il explore dans ses images un moment de transition entre l’âge de l’enfance et celui de l’adolescence, un temps de l’impermanence. Dans ses séries photographiques précédentes, notamment celle réalisée sur une plage en Camargue, le photographe avait déjà exploré cette période éphémère de la vie. 

Sans titre, de la série Mystery Street, 2022 © Vasantha Yogananthan

Cette série photo exposée à la Fondation HCB est le fruit du projet Immersion, une commande franco-américaine de la Fondation d’entreprise Hermès.

La Nouvelle-Orléans, incarnation de l’impermanence

Encore marquée par le souvenir de l’ouragan Katrina de 2005, et toujours menacée par la montée des eaux due au réchauffement climatique, La Nouvelle-Orléans est un endroit où le sens du provisoire est particulièrement exacerbé. En pleine rue, dans la chaleur humide de l’été, l’enfant devient pour le photographe et son public une métaphore vivante du corps de la ville. À La Nouvelle-Orléans, Yogananthan poursuit ses recherches sans jamais trop intellectualiser sa démarche. Proche du jeu, la photographie est pour lui une forme d’apprentissage du monde.

La photographie faite jeu

L’intuition est la boussole du photographe. Ses images ne sont pas des illustrations de ce qu’il sait déjà, mais plutôt des opportunités de découvrir son sujet. Comprendre son sujet tout en le photographiant, la découverte se manifestant souvent dans des situations d’expérimentation, de jeu, de chance, d’instabilité ou de changement. La Nouvelle-Orléans et l’âge de l’insouciance se font ici miroir l’un de l’autre, magnifiquement capturés par le photographe.

Sans titre, de la série Mystery Street, 2022 © Vasantha Yogananthan

Depuis 2009, Vasantha Yogananthan a développé un style photographique singulier largement salué par la critique. Ses clichés mettent en valeur la délicatesse de ses sujets et des lieux qu’il immortalise, qu’il s’agisse de la Camargue, du Sri Lanka ou de l’Inde. Attaché à la photographie argentique pour ses qualités esthétiques et la lenteur de son processus, le livre est également un objet central pour celui qui est aussi cofondateur de la maison d’édition Chose Commune.

Interview de Vasantha Yogananthan sur l'exposition Mystery Street

Mystery Street fait également l’objet d’un ouvrage bilingue est proposé dans le cadre de l’exposition (30 x 26,5 cm, 45 €).

Informations pratiques :
Vasantha Yogananthan, Mystery Street
Fondation Henri Cartier-Bresson
Du 5 mai au 3 septembre 2023
79 rue des Archives, 75003 Paris
Du mardi au dimanche : 11 h – 19 h
Plein tarif 10 €/Tarif réduit 6 €