Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

La Galerie Arcturus célèbre le centenaire de la naissance de Marc Riboud

Pour le centenaire de la naissance de Marc Riboud (1923 – 2016), la galerie Arcturus présente au cœur de Saint-Germain des Prés De la Mélancolie à la Joie, une exposition poétique de tirages du photographe français.

Enfant mélancolique et taciturne photographiant l’exposition universelle de 1937 équipé de son Kodak à 14 ans, Marc Riboud grandi pour devenir un résistant puis un observateur et un témoin hors pair de notre monde

Fillette au téléphone, Tokyo, Japon, 1958 – © Marc Riboud / Fonds Marc Riboud au MNAAG

Marc Riboud, Voyageur en empathie

Intégrant en 1953 l’agence Magnum à l’invitation de Robert Capa et Henri Cartier-Bresson, Marc Riboud gagne un Orient lointain où, en « voyageur en empathie », il réalise hors commande un travail personnel au gré des évènements et de ses rencontres.

Paysanne dans le train, Chine, 1957 – © Marc Riboud / Fonds Marc Riboud au MNAAG

En 1955 Marc Riboud traverse le Moyen-Orient par la route jusqu’à l’Afghanistan puis l’Inde où il restera une année. Il rejoint ensuite la Chine, qu’il n’aura de cesse de parcourir par la suite, avant de découvrir le Japon auquel il consacrera son premier livre.

De l’Asie, le photographe gagnera l’URSS avant de couvrir la quête d’indépendance de l’Algérie et de l’Afrique subsaharienne. Entre 1968 et 1969, il reprend la route de l’Asie, et sera l’un des rares photographes autorisés au Vietnam, quelques mois après la marche de la paix de Washington où il prit en 1967 son célèbre cliché La Jeune Fille à la Fleur. 

L’exposition présentée à la galerie Arcturus dans le cadre du festival Photo Days propose de découvrir des tirages d’époques, mais aussi de nouveaux tirages. La « géométrie maitrisée » de ses compositions dévoile tour à tour la mélancolie ou la joie du photographe et de celles et ceux dont il fige le portrait dans cette fin des années 50.

Enfant sur le pont Galata, Istanbul, Turquie, 1955 – © Marc Riboud / Fonds Marc Riboud au MNAAG

Informations pratiques :
Marc Riboud, « de la mélancolie à la joie »
Galerie Arcturus
Du 4 novembre au 17 décembre 2022
65 rue de Seine, 75006 Paris
Du jeudi au vendredi de 14h30 à 19h, le samedi de 11h à 19h, et sur rendez-vous
Entrée libre