5 livres photo à ne pas manquer – février 2022

Chaque mois, Phototrend vous propose de découvrir les livres photo qui nous ont marqués. En ce court mois de février de 2022, voici 5 nouveaux ouvrages que nous avons sélectionné pour vous.

Yves Broncard, récemment disparu, nous fait revivre soixante ans de photographies ferroviaires. Gregory Crewdson signe son nouveau livre Alone Street sur l’envers du rêve américain, Harry Gruyaert nous fait entrer dans les cafés belges, Ulrich Lebeuf commémoire la catastrophe d’AZF, 20 ans après, et Alain Keler ressort de ses archives des clichés des seventies aux Etats-Unis. Bonne lecture.

Soixante ans de photographies ferroviaires

La photographie ferroviaire est un genre assez peu connu (en France tout du moins). Pourtant, bon nombre de photographes sont parvenus à capturer des clichés exceptionnels, où la dimension esthétique et artistique est réellement présente – au-delà d’un « simple » aspect technique.

Yves Broncard, qui nous a quitté le 9 février 2022, fait partie de ces photographes incontournables de la scène ferroviaire de la 2e moitié du XXe siècle. Né en 1929, il manifeste très tôt un grand intérêt pour la photographie et le train. En 1949, il publie son premier papier dans la revue « Notre Métier », devenue « La Vie du Rail ». Il n’a jamais été cheminot, mais a toujours été au plus près de cet univers, témoin des immenses transformations qu’a connu le chemin de fer, de la fin de la vapeur à la naissance du TGV.

Ainsi, l’ouvrage Soixante ans de photographies ferroviaires regroupe les plus beaux clichés d’Yves Broncard, capturés entre 1948 et 2015. Tout le sens du détail et de la mise en scène se révèle au fil des pages. Bien qu’il soit le sujet principal des photos, le train est placé dans un décor savamment composé. Chaque image devient ainsi un véritable bond dans le temps et l’espace, à la (re)découverte des hommes, des machines et des paysages traversés.

Soixante ans de photographies ferroviaires, d’Yves Broncard
Editeur : La Vie du Rail
55 €, 208 pages, 24 x 33 cm
Acheter le livre : La vie du Rail / Fnac

Alone Street

Gregory Crewdson est le roi des « tableaux » photographiques. Jouant savamment avec les couleurs et la lumière, il capture depuis des années l’envers du rêve américain. Dans son nouveau livre Alone Street, le photographe présente Cathedral of the Pines et An Eclipse of Moths, ses deux dernières séries qui mettent en scène les villes post-industrielles dans un décor angoissant digne d’un polar américain. Au fil des 164 pages, on découvre des personnages mis en scène dans un univers mélancolique, fait de routes désertes, de lieux délabrés ou de scènes de vies troublantes.

Ce qu’on apprécie chez Crewdson, c’est l’atmosphère mystérieuse que l’on retrouve dans toutes ses images. Pour chaque cliché, notamment ceux en intérieur, le photographe fait appel à toute une équipe, un peu à la façon d’un tournage pour le cinéma. Il en résulte des images cinématiques très profondes.

Alone Street, de Gregory Crewdson
Editeur : textuel
69 €, 164 pages, format relié 32,7 x 24,3 cm
Acheter le livre : Fnac / Decitre

Café Belgica

Après avoir longtemps parcouru le monde, Harry Gruyaert est revenu à son Nord natal avec Café Belgica. Le photographe originaire d’Anvers s’est attardé sur les cafés belges, véritables sanctuaires où voisinent bières et cafés, habitués et clients de passage. Dans ses images se perçoivent la cohésion et le plaisir simple que chacun trouve à s’y réunir.

Photographiées de l’intérieur ou derrière leurs vitrines, ces adresses semblent immuables, à l’abri de leurs enseignes néon plongées dans leur décor suranné. Banquettes, cendriers et chopes constituent le décor du théâtre des vies quotidiennes des habitants voisins de ces établissements incontournables. Pourtant, malgré ces apparences, les enseignes des fameux cafés belges s’éteignent peu à peu. Des 50 000 cafés ouverts il y a 50 ans il en reste aujourd’hui un peu moins de 10 000. Les images d’Harry Gruyaert seront peut-être un jour les derniers témoignages de leur existence.

Café Belgica, d’Harry Gruyaert
Editeur : Fiftyone
25 €, 101 pages, format broché 21 x 15 cm
Acheter le livre : Artazart / Amazon

AZF 10:17

21 septembre 2001. 10h17. A ce moment-là, l’usine AZF de Toulouse explose, entraînant la mort de 31 personnes et plus de 1500 blessés, en plus de dégâts matériels très importants. Ulrich Lebeuf, photographe de presse et documentaire, est présent lors de l’explosion et photographie ce qu’il a appelé un « Pompéï du XXIe siècle« . Après cette journée témoignage marathon, le photographe reviendra chaque jour sur place pour photographier, mais aussi interroger et questionner. Ces clichés du site d’AZF après l’explosion, des maisons aux portes arrachées, aux fenêtres éventrées seront publiées dans la presse. Partout, cette fine couche de poussière recouvre la vie.

A l’occasion du 20e anniversaire de la catastrophe, le photographe, directeur artistique du festival MAP Toulouse et membre de l’agence MYOP, sort un livre photo historique, véritable acte de commémoration et sobrement intitulé AZF 10:17. Publié aux Editions de Juillet, le livre a le soutien du Conseil départemental de la Haute-Garonne, dont la postface est écrite par Georges Méric, son président.

AZF 10:17, de Ulrich Lebeuf
Editeur : Editions de Juillet
35 €, 84 pages, format broché 17 x 21 cm
Acheter le livre : Editions de Juillet / Les libraires

America, Americas

America Americas. Photos noir et blanc des Etats-Unis des années 70 photographiées par un jeune Frenchie. Alain Keler, fraîchement débarqué sur le Nouveau Monde à seulement 26 ans pour rejoindre l’amour, n’est pas encore photographe professionnel, mais chéri le voeu de devenir photojournaliste. Entre deux jobs, il photographie les rues de New York et Washington, la seconde investiture de Nixon, les protestations ainsi que des scènes de vie quotidienne dans les quartiers de New York.

Avec un œil candide, Alain Keler ne se doute pas encore qu’il est en train de constituer ses archives photographiques. Ce livre de 160 pages, publié aux Editions du Juillet suite à un financement participatif sur Ulule, comprend environ 100 photographies, dont de nombreuses images issues de négatifs développés seulement en 2020, à l’occasion du premier confinement. De nombreux clichés sont ainsi inédits.

America Americas de Alain Keler
Editeur : Editions de Juillet
40 €, 160 pages, format 17 × 24,5 cm
Acheter le livre : Fnac