MP #215 : pourquoi les photographes s’habillent toujours en noir ?

Avez-vous déjà remarqué que les photographes professionnels sont souvent vêtus de noir ou de couleurs sombres ? C’est notamment le cas lors de concerts, pièces de théâtre ou tout autre événement. Au-delà de se donner un certain style, ce choix vestimentaire est bien plus réfléchi qu’il n’en a l’air et peut se résumer en une seule phrase : être le plus discret possible.

Le t-shirt noir, véritable incontournable de la photographie de concert. © Luis Quintero

Photographie de concert et vêtements noirs : le duo gagnant

Si vous êtes déjà allé à un festival de musique, à un concert ou au théâtre, vous aurez sûrement remarqué que tous les membres du staff portaient des vêtements noirs. Pour les photographes, c’est la même chose : le noir est de rigueur. Mais pourquoi ?

La raison est simple : lors d’une représentation, la star c’est l’artiste, et non le photographe – pardon pour votre égo. Si vous portez un t-shirt blanc ou à motif, vous risquez inévitablement d’attirer l’attention sur vous. Pour que l’attention reste sur l’artiste, toutes les personnes présentes sur scène ou aux alentours se doivent d’être aussi discrètes que possible – voire même invisibles.

Le noir pour être le plus discret possible – © Kal Visuals

Aussi, les vêtements sombres (à manches longues) font partie des incontournables – au même titre que les protections d’oreilles pour préserver votre audition. En effet, les tons chair ou les couleurs claires attirent davantage l’œil – ce qui aurait pour effet de distraire les artistes comme les spectateurs. Et c’est exactement ce que l’on cherche à éviter. Certains photographes aux cheveux clairs poussent même jusqu’à porter un chapeau ou un bonnet sombre.

Les vidéastes aussi savent se faire discret – © Kal Visuals

In fine, porter du noir vise à remplir 2 objectifs complémentaires. D’une part, être le moins intrusif possible pour conserver toute la spontanéité du moment – ce qui garantit de meilleures photos de l’événement. D’autre part, l’objectif est aussi (accessoirement) de permettre aux spectateurs de passer un bon moment, sans que l’équipe technique, les photographes ou les vidéastes ne viennent causer une distraction toutes les deux minutes.

S’habiller en noir pour être plus discret, même quand il n’y a personne

S’habiller en noir n’est pas forcément limité à la photo de concert ou d’événement. Si le noir permet d’être le plus discret possible auprès du public, il permet également d’être le plus discret sur la photo finale. En effet, la lumière est une constituante essentielle de la photographie, et le noir a un pouvoir : réduire au maximum la réflexion de la lumière.

© Keagan Henman

En studio, le photographe utilise des sources lumineuses et des réflecteurs pour modeler la lumière. S’il porte un t-shirt blanc ou clair, il ajoute un réflecteur de plus à son image : lui-même. Ce n’est souvent pas souhaité, et c’est pour cette raison qu’un habit sombre est conseillé.

Un t-shirt noir pour éviter les reflets © Michael Dziedzic

En photographie de produit ou de portrait, le port d’un vêtement sombre permet également d’éviter d’apparaître dans les surfaces brillantes qui réfléchissent la lumière, comme le métal, le verre, ou même l’œil de son modèle. Imaginez que vous portez un polo vert et que sur chaque photo, vous deviez supprimer le reflet de ce polo en postproduction. Quel travail inutile !

© Oliver Johnson

Cela peut paraître un détail pour certains, mais dans un cadre professionnel et commercial, où le moindre détail est scruté à la loupe pour une image parfaite, cela a du sens.

Un vêtement noir permet également d’éviter toute projection de couleur sur son sujet. Si je porte un vêtement rouge et qu’une forte lumière vient me toucher, il est possible qu’une teinte rouge vienne impacter mon sujet. Pour ce point en particulier, un vêtement gris ou blanc permet également d’éviter tout color casting.

Le noir, pour ne pas choisir

Enfin, certains photographes professionnels se reconnaitront dans ce dernier point : s’habiller en noir ou avec des couleurs sombres et unies permet de ne pas avoir à choisir. Ici, le vêtement s’apparente à un uniforme de travail, qui permet au photographe de ne pas se soucier de ce qu’il va porter au quotidien pour tous les événements photo qu’il doit couvrir.

Pourquoi devoir choisir ? © Ryan Hoffman

Bien sûr, certains photographes adoptent une approche opposée, préférant choisir pour chaque occasion la meilleure manière de s’habiller : que ce soit pour un mariage, de la photo corporate, du reportage, un concert, etc.

Une dernière frange de la profession adoptera enfin une autre position : « je m’habille comme je veux, car je suis un artiste ».

Cet article ne cherchait d’ailleurs pas à vous dire comment vous devez vous habiller pour être un bon photographe, mais permet plutôt de comprendre ce qui pousse tant de photographes à choisir le noir comme tenue vestimentaire, pour se placer en véritable ninja de la photographie. La prochaine fois que l’on vous demandera pourquoi les photographes s’habillent en noir, vous saurez quoi leur répondre.

Et vous, comment vous habillez-vous pour vos missions photo ? Dites-le-nous en commentaire.

Responsable éditorial

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. pour les photos corporate, en noir et blanc souvent, pour les raisons évoquées dans l’article, et parce que…C’est plus simple d’ouvrir un tiroir le matin avec des t shirts/chemises blanches et des jean noirs (une fois qu’on a trouvé le bon modèle, autant le prendre en 5 fois identiques)

  2. J’ai fait beaucoup de spectacles, avec la covid c’est très tranquille de ce côté-là, le principe est simple, on est pas là pour faire le spectacle! J’ai déjà couvert une pièce de théâtre (exceptionnellement en représentation, je fais toujours ces photos à la générale) et à la remise des photos, on m’a confié que l’on ne m’avait pas remarqué, l’organisation se demandait s’ils étaient pour avoir des photos de la représentation. Le noir permet de laisser la place au spectacle.

  3. J’étais responsable du service audiovisuel dans une grande administration et nous imposions la tenue noire à tous les prestataires. C’est une question de discrétion et aussi d’uniforme. Les personnalités qui intervenaient comprenaient que les types en T shirts noirs étaient nos techniciens.

  4. Les architectes ont également ce tic vestimentaire, mais pour des raisons de snobisme, je pense.
    Pour les photographes, effectivement, l’aspect « furtif » est pertinent !

  5. Le mauvais souvenir d’un shooting à Strasbourg ,j’étais ,de noir vêtu ,la chemise au moins ,pour me faire le plus discret possible ,problème étant l’interprétation des assistants locaux ainsi que de la belle ,qui elle même ,pas trop fûter ,n’interprétait pas d’un bon oeil la tenue ,le bonhomme ,bad trip strasbourgeois, depuis je préfère la street photographie ,le inconnues sont moins méprisant.

  6. Je ne suis qu’un humble amateur mais pour ma part c’est en couleur sombre le plus souvent sauf en street photo ou c’est l’inverse : Les couleurs permettent de ne pas avoir l’air menaçant ou de vouloir voler les photos

  7. Je tombe sur cet article qui provoque mon étonnement. Photographe, je ne suis jamais en noir, j’essaye simplement d’avoir une tenue correcte, neutre, confortable et passe-partout, aussi bien en photo qu’à la ville.
    Je connais également pas mal de photographes, pro comme amateur, aucun ne s’habille en noir, en tout pas à dessein pour les séances de shooting.