En prévision d’Adobe MAX, l’événement annuel d’Adobe qui aura lieu fin octobre, l’éditeur de logiciels californien vient de dévoiler un aperçu d’une nouvelle fonctionnalité qui viendra s’ajouter à Camera Raw, Lightroom et Lightroom Classic. Il s’agit de nouvelles fonctionnalités de masquage permettant d’affiner les outils de correction sélective et d’ajustements localisés. A la clé, une sélection plus rapide et plus efficace.

Une évolution majeure pour Lightroom

Cette nouveauté, dont vous pouvez voir un aperçu dans cette vidéo, est présentée par Adobe comme une évolution majeure dans la façon dont on peut retoucher une photo de manière sélective dans Lightroom et le moteur de dérawtisation Camera Raw. Jusque là, Lightroom proposait d’effectuer des retouches locales à l’aide des outils de filtres gradués, filtres radiaux ainsi que le pinceau de retouche.

Dans Photoshop, plusieurs outils avancés existent déjà, comme la sélection du sujet ou la fonction récemment ajoutée qui permet le remplacement du ciel, mais surtout la possibilité d’appliquer des masques sur les calques. Basés sur l’IA Adobe Sensei, les récents outils intelligents plaisent et l’équipe Adobe Research s’est donc demandé comment intégrer des fonctions similaires dans Camera Raw et Lightroom.

Adobe Photoshop : le module de remplacement de ciels s’enrichit

Pour obtenir ce résultat, Adobe a dû revoir en profondeur le moteur de traitement d’images utilisé dans Lightroom et Camera Raw afin de le rendre compatible avec les nouveaux outils basés sur l’IA. L’occasion de revoir les mécanismes de sélection de Lightroom grâce aux retours des utilisateurs.

« Ce que j’apprécie particulièrement, c’est que nous concevons des produits avec nos utilisateurs, et non simplement pour eux. Nous avons toujours été proches de la communauté des photographes, et pour créer ces nouveaux outils de masquage, nous avons encore renforcé ce lien », indique Josh Bury, Senior Computer Scientist dans l’équipe Adobe Camera Raw, qui explique qu’Adobe a passé plusieurs d’un an à étudier les usages de ses utilisateurs et mieux comprendre leurs besoins.

Masquage optimisé par l’IA

Tirant parti des dernières recherches en termes d’IA effectuées par Adobe, l’équipe Camera Raw a ainsi développé un nouveau moteur de masquage, compatible avec Lightroom sur ordinateur et mobiles (via la formule Creative Cloud pour la Photo). Celui-ci conservera le fonctionnement des masques vectoriels (pinceau, filtres gradués et masques de gamme) tout en étant compatible avec les masques basés sur l’IA, qui utilisent une image bitmap en niveau de gris pour définir les sélections à l’image.

Après les retours utilisateurs et le travail d’UX designers et d’ingénieurs, Adobe a identifié les optimisations à mettre en place pour les nouvelles fonctionnalités de masquage.

Ainsi, Adobe ajoute la possibilité de créer des groupes de masques, qui peuvent être combinés les uns avec les autres. Il est ainsi possible de combiner des masques IA (sélection de sujet ou sélection de ciel) avec des masques plus classique comme le pinceau de retouche ou un filtre gradué. Il est également possible de les soustraire, afin d’affiner la sélection. La sélection du masque pourra également être inversée, de la même manière que dans Photoshop.

En parallèle, Adobe a amélioré le fonctionnement des masques de gamme (de couleur ou de luminance). Jusque là, ceux-ci permettent de restreindre la sélection de manière précise, en excluant par exemple des zones plus denses, ou en ne sélectionnant que certaines couleurs. Avec cette mise à jour, les masques de gamme pourront s’appliquer sur la totalité de l’image, sans avoir à faire une première sélection au pinceau ou à l’aide d’un filtre gradué en premier.

Organisation des masques dans Lightroom

Pour s’y retrouver, Adobe a revu l’interface pour les outils de retouche localisée. A la place des boutons de filtres et pinceaux dans Lightroom Classic, on trouve désormais un nouvel outil qui permet d’ajouter de nouveaux masques avec les outils classiques et basés sur l’IA. Le panneau affichant les masques sera flottant sur ordinateur et pourra être ancré au panneau de modifications. Il affichera également un aperçu des masques et il sera possible de renommer les masques.

Bonne nouvelle, Adobe a pensé aux utilisateurs sur mobile ou tablette. Ceux-là disposeront désormais des mêmes outils de masque de gamme que sur Lightroom Classic ainsi que des nouvelles fonctionnalités de masquage présentées dans la prochaine version du logiciel. Ainsi, il sera possible de créer un masque sur ordinateur et de le retrouver sur mobile, ou inversement.

Cette nouvelle fonctionnalité de masquage sera dévoilée le 26 octobre prochain, et d’autres nouveautés sont attendues pour les logiciels Adobe Photoshop et Lightroom. Nous ne manquerons pas de présenter les autres nouveautés lors de l’annonce.

Notre premier avis sur cette nouvelle fonctionnalité de masquage dans Lightroom

Enfin ! Adobe semble avoir écouté les demandes de nombreux photographes qui utilisent Lightroom et souhaitaient une façon simple de sélectionner des sujets plus complexes dans leur image pour effectuer des corrections locales. Jusqu’à maintenant, l’étape « ouvrir dans Photoshop » était nécessaire.

Désormais, un élément important de Photoshop pour les photographes s’intègre à Lightroom Classic et Lightroom et devrait ravir les utilisateurs, notamment grâce à la sélection automatique effectuée par l’IA. Est-ce qu’Adobe sentait la menace de la concurrence ? On l’ignore, mais c’est une bonne chose pour les utilisateurs de Lightroom qui regardent de plus en plus ailleurs.