Nous sommes en 2021 et les cadres photo numériques existent toujours. Pourtant, les nouveaux modèles n’ont presque rien à voir avec les premiers cadres numériques apparus dans les années 90. Connectés, dotés d’écrans Full HD et design, ces cadres photo numériques n’ont plus à rougir et s’imposent facilement dans notre salon, avec des fonctionnalités toujours plus utiles.

La société Aura propose plusieurs cadres photo connectés et nous avons testé Aura Carver, un modèle Wi-Fi doté d’un écran WUXGA 10,1 pouces, d’un design minimaliste et d’un stockage en ligne illimité et gratuit pour vos images. Grâce à une application mobile et des fonctions communautaires, cet appareil veut révolutionner l’expérience du cadre photo numérique. Après plusieurs semaines de tests, est-ce que ce cadre photo numérique vaut le détour ? La réponse dans ce test complet du cadre photo numérique Aura Carver.

A propos de Aura Frames

Aura Frames est une société américaine basée à New York et créée en 2002 par deux anciens ingénieurs de Twitter. Pour cette raison, bien qu’Aura Frames fabrique des cadres photo numériques, elle se présente comme « une société de logiciels axée sur la création de produits qui procurent du bonheur au quotidien ». Abdur Chowdhury et Eric Jensen, ses deux co-fondateurs et anciens de Twitter, souhaitent redonner leurs lettres de noblesse aux cadres photo numériques qui n’ont pas vraiment évolué depuis leur création, restant souvent en retard par rapport à nos tablettes et smartphones.

L’objectif d’Aura ? Repenser l’expérience des cadres photo en se basant sur les technologies modernes, comme une application mobile compagnon qui permet de gérer le cadre photo à distance ou envoyer des photos vers un cadre numérique de famille – par exemple celui placé chez les grand-parents. Ainsi, la société souhaite repenser la façon dont nous interagissons avec nos souvenirs, rien que ça.

La firme dispose de trois cadres photo numérique différents : Carver, Mason et Smith, chacun disposant d’atouts, comme une technologie d’appairage intelligent de photos, une orientation portrait ou paysage ou encore un écran 9,7″ 2K très haute définition. Disponible en France depuis mai 2021, seul le cadre Aura Carver est proposé, via le site e-commerce d’Aura ou sur Amazon.fr.

Présentation du cadre photo numérique Aura Carver

Le cadre photo Aura Carver est disponible en trois versions : Charcoal (noir), White Chalk (blanc) et Mat Limited Edition, une version disposant d’une bordure noire extérieure plus fine avec une bordure blanche intérieure, rappelant le passe-partout des cadres photo traditionnel. Nous avons testé le modèle Carver White Chalk, proposé au tarif de 169 €.

Le cadre photo numérique Carver dispose d’un grand écran de 10,1 pouces doté d’une définition WUXGA de 1920 x 1200 px (un peu plus haut que la Full HD qui se limite à 1080 px), offrant une résolution confortable de 224 ppp pour afficher les photos. La dalle utilisée est brillante et donc sujette aux reflets. Par contre, n’essayez pas de toucher l’écran avec le doigt, ce dernier n’est pas tactile. Pour changer de photos ou interagir avec l’écran sans passer par l’application mobile, une barre tactile est située en haut du cadre.

Le cadre mesure 27 cm de large pour 18,9 cm de haut et 6,6 cm d’épaisseur. Il pèse environ 1,75 kg et se positionne uniquement en orientation paysage. Par défaut, les photos portrait sont automatiquement retournées pour être affichées à la verticale, ou bien encore côte à côte avec une autre photo grâce à la technologie d’appairage intelligent du cadre.

Pour stocker les photos, le cadre ne dispose d’aucun port externe (USB, carte SD) ou de mémoire interne : il se base sur un espace de stockage photo en ligne Aura gratuit et illimité et fonctionne grâce à une appli sur votre smartphone. C’est pour cette raison que le cadre utilise une connectique Wi-Fi. Aura permet d’envoyer vos photos vers son espace en ligne depuis la galerie photo de votre smartphone, via Google Photos ou sur votre ordinateur à l’aide du site web. Les photos sont ensuite affichées sur le cadre de manière chronologique ou aléatoire,.

On notera qu’il est possible d’utiliser Google Assistant ou Alexa pour contrôler son cadre Aura et effectuer certaines actions.

Prise en main du cadre photo numérique Aura Carver

Le cadre photo arrive dans une boîte contenant le cadre et un cordon d’alimentation de 1,5 m en tissu tressé. Une seule référence étant proposé pour les Etats-Unis et l’Europe, trois adaptateurs secteurs sont fournis.

Le moindre que l’on puisse dire, c’est que l’expérience de mise en route est simple. Il suffit de brancher le cadre à une prise, de télécharger l’application mobile Aura (disponible en français sur iOS et en anglais sur Android) et de suivre les instructions pour ajouter le cadre comme accessoire. Une fois connecté au Wi-Fi, vous pouvez envoyer vos premières photos vers le cadre depuis votre smartphone, ou bien depuis Google Photos grâce à une intégration avec le service de stockage de photos de Google.

Une fois nos premières photos affichées, il est temps de s’attarder sur le design du cadre. Notre version White Chalk bénéficie d’une belle livrée blanche et d’un design affuté. De face, le cadre ressemble à n’importe quel cadre photo, avec une bordure biseautée de quelques centimètres pour s’intégrer au mieux dans votre intérieur.

A l’arrière, le cadre dispose d’une prise pour le cordon d’alimentation, du logo Aura et d’une base presque pyramidale permettant de maintenir le cadre à 105° environ sur une surface plane. On notera que l’angle de vue n’est pas ajustable et que Carver ne dispose pas de fixation pour une accroche murale, ce qui est bien dommage.

La coque du cadre est en plastique résistant et présente un design anguleux plutôt réussi : l’arrière du cadre reste ainsi esthétique. Le cadre ne dispose pas de bouton ON/OFF mais s’allume dès qu’il est branché ou en fonction de la luminosité de la pièce, grâce à un capteur placé sur la bordure supérieure droite. Si la pièce est plongée dans le noir, le cadre s’éteint. Le capteur sert également à ajuster la luminosité de l’écran, sans possibilité de réglage manuel, dommage.

Il est également possible de programmer l’allumage et l’extinction du cadre photo sur des plages horaires données, mais sans pouvoir spécifier un comportement différent en semaine ou le weekend, dommage. On aurait également apprécié la possibilité de mettre en veille le cadre pour une certaine période, par exemple si vous partez en vacances, afin de ne pas consommer d’énergie inutilement.

Si l’on s’attend à retrouver un écran tactile sur ce genre de produit en 2021, il n’en est rien avec le Aura Carver, qui dispose d’un écran de grande qualité, mais non tactile. Pour interagir avec l’écran, hormis l’application mobile, vous disposez d’une barre tactile sur la tranche supérieure.

Cette barre permet d’effectuer plusieurs actions :

  • faire défiler les photos (précédente et suivante)
  • supprimer la photo active ou éteindre le cadre en restant appuyé
  • afficher les détails d’une photo en appuyant une fois
  • aimer la photo avec des coeurs en appuyant deux fois de suite

A l’usage, le fonctionnement de cette barre tactile est un peu approximatif et il nous est souvent arrivé de refaire l’action plus d’une fois avant d’y arriver, sauf pour faire défiler les photos. Heureusement, l’application mobile permet de gérer le cadre de manière bien plus rapide, et vous pouvez paramétrer le défilement des images selon un intervalle de temps compris entre 15 secondes et 24 heures.

Aura, l’application mobile compagnon indispensable

Contrairement aux premiers cadres numériques qui se contentaient d’une carte SD chargée de photos pour fonctionner, ce cadre photo de chez Aura nécessite obligatoirement de passer par l’application mobile pour l’appairer au réseau Wi-Fi local et envoyer des photos. L’application, disponible sur iOS et Android, est bien conçue et permet d’ajouter facilement des photos depuis sa galerie ou bien un service comme Google Photos. Pour le moment, il s’agit de la seule intégration avec un autre acteur du cloud.

Le chargement des photos depuis le téléphone vers le cadre est rapide, mais pas instantané. Parfois, vous pouvez attendre plusieurs dizaines de secondes entre le moment où vous demandez d’afficher une photo sur le cadre et son apparition. Ce n’est pas rédhibitoire, mais il est important de le noter.

Petit détail apprécié : plutôt que de devoir choisir les photos à ajouter au cadre depuis l’application mobile, il est également possible (du moins sur iOS) d’ajouter n’importe quelle photo vers l’application Aura depuis la feuille de partage (Share sheet), offrant un raccourci très appréciable et pratique afin de pouvoir envoyer une photo vers le service lorsque vous la visualisez sur la galerie photo de votre smartphone, voire même depuis une autre application.

Dans l’appli mobile Aura, vous pouvez paramétrer le ou les cadres que vous possédez, ajouter d’autres membres qui pourront envoyer des photos vers le cadre (mais aussi voir celles partagées par les autres membres ou bien inviter d’autres membres), ajouter ou supprimer facilement des photos, et voir les interactions faites avec les photos depuis le cadre via la barre tactile. On aurait bien aimé disposer de différents niveaux de privilèges, pour par exemple permettre à quelqu’un d’envoyer des photos sans voir les autres photos sur le cadre.

Une fonction un peu cachée permet également de synchroniser des albums présents sur votre téléphone avec le cadre Aura : ainsi, à chaque fois que vous ajoutez des photos dans cet album, Aura les affichera sur le cadre photo, sans autre action de votre part. Cela fonctionne pour les albums sur mobile ainsi que sur Google Photos.

Parmi les réglages utiles, on notera le choix de l’ordre des photos : celui-ci peut être aléatoire (en privilégiant les dernières photos ajoutées) ou bien chronologique (en se basant sur les métadonnées, qui peuvent être incorrectes si les photos sont exportées depuis un logiciel par exemple).

Le cadre est également capable d’afficher les Live Photos d’iOS, mais au prix d’un gros recadrage dans l’image, qui a tendance à couper des éléments importants de l’image, ce qui est assez dommageable et nous incite à ne pas activer ce mode.

Le cadre étant en orientation paysage, il est possible d’assembler deux photos portrait côte à côte grâce une fonction d’appairage intelligent. En l’activant, le cadre est capable de détecter parmi toutes les photos au format vertical celles qui se marient le mieux afin de les afficher ensemble.

Cette fonction est spécifique au cadre Carver et fonctionne différemment selon l’ordre des photos sélectionné. En ordre chronologique, le cadre affichera deux photos verticales prises au même moment ou lors d’un même événement, ou bien une photo seule. Si vous avez opté pour le mode aléatoire, ce dernier utilisera les algorithmes développés par Aura pour assembler des photos (même lieu, même personne, même date) ou bien se rabattra sur un affichage aléatoire.

En pratique, cet assemblage intelligent de deux photos fonctionne bien, même si dans de rares cas l’algorithme s’emmêle les pinceaux. Heureusement, la fonction peut être désactivée.

Enfin, une fonction « Commande à distance » permet de contrôler le cadre à distance depuis son smartphone pour voir la photo actuellement affichée, la retirer, la recadrer ou bien même la partager via son téléphone. On peut ainsi imaginer pouvoir contrôler à distance ce qui est affiché sur le cadre photo chez soi ou un proche et faire quelques surprises. Dans la galerie photo de l’application, il est également possible, pour chaque photo, de demander à ce qu’elle soit affichée maintenant sur le cadre. Une bonne façon de « forcer » l’affichage d’une photo.

Que manque-t-il comme fonctionnalité pour que le cadre Carver soit parfait ? On aurait aimé avoir la possibilité de choisir d’activer ou non certains albums selon nos humeurs, au lieu de devoir obligatoirement supprimer les photos du cadre pour ne pas les voir apparaître. Ainsi, cela pourrait permettre de créer des « ambiances » différentes, que l’on souhaite par exemple afficher ses photos de famille, ses photos de voyage ou bien encore d’autres photos liées à un événement marquant dans l’année – un anniversaire par exemple.

La bonne nouvelle, c’est que ces changements ne sont que logiciels, et peuvent donc intervenir plus tard si vous disposez déjà d’un cadre Aura.

Plaisir d’offrir

Aura l’a bien compris : le cadre photo numérique fait souvent office de cadeau à une personne de sa famille ou un ami. Pour cette raison, il est très facile de préparer un cadre Aura pour être offert à quelqu’un, en le configurant comme « cadeau ». Il est ainsi possible d’écrire un message personnalisé qui s’affichera à l’allumage du cadre par son destinataire, de précharger des photos (dans le cloud bien sûr, pas sur le cadre), d’inviter des membres qui pourront ensuite ajouter des photos à leur tour, etc.

Il est même possible de pousser la préparation jusqu’à l’enregistrement du réseau et mot de passe Wi-Fi de votre destinataire dans l’application afin que le cadre se connecte automatiquement à l’installation, engendrant un petit effet « waouh » chez la personne, ou simplement lui évitant un réglage technique nécessitant un smartphone.

Vous l’aurez compris, ce mode Cadeau se destine directement aux grands-parents qui pourront utiliser un cadre Aura sans installation, et ainsi recevoir quasiment en temps réel des photos de leurs petits enfants – quoi, c’est caricatural ? – directement dans leur salon, à condition qu’ils disposent bien entendu d’une connexion Wi-Fi.

Qualité d’affichage des photos

Bonne nouvelle, le cadre photo numérique Aura Carver propose une excellente qualité d’image. Aura ne communique pas sur la luminosité maximale de son écran ou bien le respect des espaces colorimétriques, mais on peut dire que notre cadre Aura Carver délivre des photos flatteuses, avec une bonne netteté, des couleurs fidèles ainsi qu’une résolution élevée de 224 ppp (les derniers iPad Pro sont à 264 ppp en guise de comparaison).

Le résultat est donc à la hauteur de nos attentes, et la taille de 10,1 pouces, proche d’une tablette, est bien proportionnée pour visualiser ses photos. Le ratio de l’écran est de 16/10, proche du format 3/2 mais avec un léger recadrage. Si besoin, il est possible de recadrer l’image à la main dans l’application. Par contre, les photos au smartphone, généralement prise en 4/3, seront davantage recadrées.

La dalle offre également un angle de vision correct, permettant de voir correctement la photo même si vous n’êtes pas juste devant l’écran mais sur un côté. D’ailleurs, la légère inclinaison de l’écran vers l’arrière permet d’éviter certains reflets, sans pour autant les éviter complètement.

Seule ombre au tableau : l’absence de réglage manuel de la luminosité. Aura Carver choisit la luminosité de l’écran en fonction de la luminosité de la pièce. Ainsi, le cadre sera sûrement plus lumineux la journée et un peu moins le soir, jusqu’à s’éteindre lorsque la lumière s’éteint. C’est une bonne idée, mais les puristes auraient peut-être aimé avoir la possibilité de forcer ce réglage.

Sky is the limit : la limite du stockage dans le cloud

Nous le disions plus haut, le cadre photo Aura ne dispose pas de stockage local, mais doit être connecté en permanence à Internet en Wi-Fi pour fonctionner et afficher des photos. Une mémoire tampon interne aurait été plus que bienvenue.

Quid des maisons qui ne disposent pas du Wi-Fi ? C’est de plus en plus rare mais cela existe encore, souvent par choix. On peut également se poser la question de la longévité de ce cadre dans le futur. La société Aura a été créée en 2002 avec des fonds d’investissements. Si demain elle décide d’arrêter ses cadres photo, ainsi que les serveurs qui stockent « de manière illimitée et à vie » vos photos, que se passe-t-il ? Est-ce que le cadre photo deviendra une brique de plus dans notre cimetière technologique ?

La question a le mérite d’être posée, d’autant plus qu’aujourd’hui de nombreuses alternatives existent, avec souvent davantage de fonctionnalités. En effet, la concurrence des écrans connectés (et non seulement des cadres photo numériques) est très forte, avec des acteurs comme Amazon, Google et Facebook qui proposent les Echo Show, Google Nest Hub ou encore Portal, avec, en plus de l’affichage de vos photos, de nombreuses autres fonctionnalités très utiles comme la visio, le contrôle de vos objets connectés, l’utilisation d’applications de divertissement, etc. à des tarifs équivalents voire plus abordables.

Si vous cherchez l’appareil qui fait le maximum de choses, ce genre d’écrans connectés sera sûrement plus intéressant. Par contre, si vous ne souhaitez pas ajouter de micro ou de caméra à votre salon et voulez vous contenter d’un affichage de photos, tout en bénéficiant d’un stockage illimité et de fonctionnalités de partage, le cadre Aura Carver retiendra toute votre attention.

Un autre concurrent, Familink, propose un cadre photo connecté qui se repose sur la 4G et non le WiFi, nous en avions d’ailleurs parlé dans un article en 2016 au même moment qu’Aura Frameq.

Carver by Aura, le cadre photo intelligent

Au terme de ce test, le cadre Aura Carver nous laisse un sentiment mitigé. D’un côté, nous sommes convaincus qu’Aura a réussi à dépoussiérer le cadre photo numérique en redonnant un aspect « cool » à cet écran qui prenait souvent la poussière une fois reçu en cadeau.

Le Carver a plusieurs atouts indéniables : un design moderne et réussi, un écran de grande qualité qui magnifie vos photos, une connectivité Wi-Fi qui permet d’ajouter facilement des photos de n’importe où, sans oublier le stockage illimité, qui permet de ne pas se soucier du nombre d’images que l’on souhaite partager. Finalement, bien plus que le test du cadre photo, nous nous sommes beaucoup attardé sur l’expérience liée à l’application mobile, le compagnon indispensable au cadre photo qui fait selon nous la différence avec la concurrence. La possibilité de placer ce cadre chez un autre membre de votre famille et d’envoyer de nouvelles photos grâce à son aspect communautaire est également un gros plus.

Pourtant ce cadre a également quelques lacunes : en l’absence de stockage interne, il nécessite d’être constamment connecté au Wi-Fi et pose la question de sa durée de vie si le service cloud d’Aura venait à s’arrêter – ce ne serait pas la première fois ni la dernière dans le monde des startups. Le cadre ne peut également pas être fixé au mur ni être placé à la verticale, et sa barre tactile n’est pas des plus pratique.

Au final, Aura Carver est un cadre photo numérique séduisant qui saura se faire une place dans votre salon et plaira aux plus technophiles d’entre nous, qui souhaitent plus qu’un simple cadre photo numérique classique sans opter pour un écran intelligent doté de multiples micros et caméras.

Le cadre Aura Carver est disponible au tarif de 169 € (189 € pour la version Limited Edition) sur le site de Aura Frames et sur Amazon.fr.

Test Aura Carver, cadre photo intelligent, design et connecté
écran de qualitédesign minimaliste et passe-partoutstockage gratuit et illimité de photosapplication mobile facile d'utilisationpossibilité de donner un accès à des proches pour l'ajout de photos
pas d'accroche murale et format horizontal uniquementquid de la durée de vie si Aura arrête son service dans le cloudécran brillant et non tactilenécessite une connexion Wi-Fi permanentela luminosité ne peut être ajustée manuellementbarre tactile peu pratiquemode Live Photos non abouti
7.8Note finale
Qualité d'affichage8
Fabrication / finitions8
Ergonomie / praticité7
Fonctionnalités8