Alors que nos voyages sont à l’arrêt, nos envies d’ailleurs se font plus fortes que jamais. Les éditions Textuel nous convient à un voyage littéraire le long de la mythique ligne ferroviaire qui reliait Paris à Constantinople : revivez l’âge d’or des trains à vapeur et embarquez à bord d’un train de légende avec Orient-Express & Co.

Un train mythique reliant Orient et Occident

Premier d’une série de trains de luxe transnationaux proposé par la Compagnie internationale des wagons-lits, l’Orient Express a effectué son premier départ le 5 juin 1883 de l’actuelle Gare de l’Est. La ligne relia inlassablement Paris à Venise, Vienne puis Constantinople (Istanbul), jusqu’à l’arrêt de son exploitation en 1977. Parfait mélange entre les innovants trains de nuit américains et le confort fastueux des paquebots transatlantiques, les wagons séduisent immédiatement une clientèle avide d’aventures.

© Fonds de dotation Orient Express

La légende de l’Orient-Express est due qu’aux prouesses techniques qui l’ont rendu possible, mais également aux trésors de diplomatie nécessaires pour traverser par le rail des territoires aussi variés. Le voyage aller-retour inaugural le long des 3 094 km prend moins de deux semaines. Le service quotidien de l’Orient-Express cesse en 1977. Il aura cependant résisté aux aléas de la période, dont deux guerres mondiales et la guerre froide ! L’armistice de 1918 est d’ailleurs signé dans l’un de ses wagons-restaurants.

Les coulisses photographiques d’épopées romanesques

Des archives photographiques inédites, obtenues de la Compagnie internationale des wagons-lits, ont permis à Eva Gravayat et Arthur Mettetal de composer cet ouvrage unique qui allie photographies couleur et noir et blanc de voyageurs, du personnel de la compagnie, mais aussi des illustrations publicitaires qui firent la popularité de la ligne ferroviaire.

© Fonds de dotation Orient Express

Plusieurs des images rassemblées ici sont publiées pour la première fois et mettent en lumière les coulisses fascinantes de ce luxueux palace sur rail : cuisines, hangars ou blanchisseries, l’Orient Express est une ville à part entière.

©Fonds de dotation Orient Express

Dans une époque piquée d’orientalisme, l’Orient Express fait alors figure d’incontournable pour les artistes et la belle société des années 20. Livres ou films, mettent en scène ce train aux luxueux wagons et ses passagers aux histoires énigmatiques rassemblés le temps d’un voyage. Le plus renommé étant certainement l’intrigue d’Agatha Christie, publiée en 1939. Le faste du train emblématique de l’art déco et de l’art nouveau, participa à sa légende – à une époque où l’aviation n’en est qu’à ses balbutiements.

© Fonds de dotation Orient Express

La marque Orient Express (propriété de la SNCF et du groupe AccorHotels) est aujourd’hui à l’arrêt, mais le fantasme d’un art de vivre sur les rails inspire des compagnies privées qui proposent notamment de voyager à bord du Venise-Simplon-Orient-Express.

© Fonds de dotation Orient Express

La légende de l’Orient Express demeure, très justement immortalisée au fil des 160 pages d’Orient Express & Co (27 x 24,4 cm). Vendu au tarif de 39 euros sur le site des édition Textuel et auprès d’une sélection de libraires, l’ouvrage inédit est bien loin des 700 francs-or du billet d’origine pour un Paris-Constantinople…