La famille Micro 4/3 s’agrandit. La startup britannique Photogram vient officiellement de rejoindre le consortium fondé par Olympus et Panasonic. Une bonne nouvelle pour le micro 4/3 et Alice Camera, cet appareil d’un nouveau genre mariant smartphone et boîtier à objectif interchangeable.

En septembre 2020, nous avions déjà évoqué la startup britannique Photogram – et son futur appareil photo, nommé Alice Camera. Son concept est simple : allier la connectivité d’un smartphone à la qualité d’image d’un boîtier hybride. Dans la pratique, le boîtier ressemble à un appareil photo « classique », équipé d’un capteur de 11 Mpx. À l’arrière, le photographe vient glisser son smartphone. Ce dernier permet ainsi de contrôler l’appareil photo, mais également de partager les clichés. Une IA doit également être capable de reconnaître automatiquement le sujet photographié.

Alice Camera : prototype d’appareil photo M4/3 pour smartphone boosté à l’IA

Actuellement à l’état de prototype, Alice Camera devrait voir le jour aux alentours du mois de février 2021. L’arrivée officielle de Photogram au sein du consortium Micro 4/3 – fondé en 2008 par Olympus et Panasonic – est donc une avancée décisive.

Concrètement, Alice pourra donc être pleinement compatible avec les (très) nombreux objectifs en monture Micro 4/3. Dès lors, il est probable qu’Alice prenne en charge l’autofocus de ces optiques. Pour mémoire, Alice Camera est doté d’un capteur Quad Bayer de 11 Mpx, dont les photosites mesurent 4,63 µm.

Le concept de la startup Photogram n’est pas nouveau en soi. On se souvient notamment du DxO One, un module photo pour smartphone doté d’un capteur 1 pouce de 20 Mpx. De même, Sony avait tenté l’expérience dès 2014 avec son QX1, un étrange petit module doté d’un capteur APS-C, que vous pouviez monter au dos de votre smartphone. Néanmoins, ces quelques tentatives « hybrides » n’avait pas su trouver leur public et ont rapidement disparu de la circulation.

L’appareil DxO One, lancé en 2015

Ainsi, Alice Camera entend réussir là où bon nombre de ses prédécesseurs ont fini aux oubliettes de la photographie. En mettant l’accent sur la connectivité, l’IA et la facilité d’utilisation – sans oublier la compatibilité avec le parc optique Micro 4/3 – Photogram met plusieurs atouts dans sa manche pour conquérir le cœur des photographes.