À l’occasion d’un déjeuner de famille, Carlotta di Lenardo a découvert le trésor photographique de son grand-père, Alberto : plusieurs milliers de clichés en couleurs pris au fil de la seconde partie du XXème siècle. Rassemblés dans An Attic Full of Trains, ces photographies rendent hommage à ce discret photographe d’une époque évanouie.

Alberto di Lenardo an attic full of trains

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

Certains secrets de famille sont plus heureux que d’autres. Ainsi Carlotta di Lenardo a eu le plaisir de découvrir, après un déjeuner de famille à la table de ses grands-parents à Udine dans le nord-est de l’Italie, un grenier attenant à la bibliothèque familiale. Ici, cachées derrière une maquette de chemin de fer pour laquelle s’est passionné son grand père tout au long de sa vie, l’attendaient plus de 8 000 photographies, l’œuvre d’une vie, celle d’Alberto di Lenardo.

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

L’album d’une certaine dolce vita

Les clichés tissent l’histoire d’un jeune homme, amoureux d’aventures et de voyages, et témoignent d’une époque aujourd’hui révolue, une dolce vita méditerranéenne. Ces images hautes en couleur ont été prises durant près d’un demi-siècle à l’occasion de voyages en solitaire, de road trips en couple ou entre amis. Les clichés sont baignés de l’aura de l’innocence de la jeunesse et de la liberté de la période. Si les images prises sur le vif documentent le quotidien, elles se distinguent des albums de famille habituels par leur esprit mutin, annonciateur d’images à la simplicité apparente aujourd’hui devenues iconiques telles celles des photographes italiens Luigi Ghirri ou Guido Guidi.

Alberto di Lenardo an attic full of trains

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

S’amusant de tout et de rien, le photographe immortalise un groupe de religieuses des plus photogéniques, un pique-nique champêtre aperçu à travers les vitres d’une voiture d’époque, des baigneuses non dénuées de kitsch ou les passants qui accélèrent le pas sur la Piazza San Marco vbténitienne sous le regard d’une jeune anonyme.

Alberto di Lenardo an attic full of trains

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

Une petite fille devenue agent

Tombée instantanément amoureuse de ces milliers d’images, Carlotta di Lenardo a durant plus de cinq années, observé et sélectionné les clichés pris par son grand-père. Ce dernier disparu en 2018 aura toutefois pu découvrir le livre né de ses photographies, car la maladie de son grand-père a amené Carlotta à accélérer son projet afin de lui remettre la première épreuve de ce livre hommage. L’exploration du livre fut pour la famille l’occasion de faire revivre ensemble ces instants de bonheur et de mieux percer les secrets de ces photographies parfois énigmatiques. An Attic Full of Trains, rassemble une sélection de ces images d’archives, publiées pour la toute première fois en 2020.

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

Alberto di Lenardo, le nouveau Vivian Maier ?

Pour sa petite fille, Alberto di Lenardo a trouvé dans la photographie une manière d’exprimer ses émotions, de transcender la pudeur de sa génération. Son amour de la photographie n’était pas un secret. Pourtant sa famille était loin de s’imaginer la richesse de ces archives. Cette trouvaille inespérée n’est pas sans rappeler l’histoire de Vivian Maier, cette baby sitter Américaine, photographe à ses heures perdues tout au long de sa vie et dont les nombreux clichés et pellicules (des centaines de milliers) ont été redécouverts à l’occasion d’une vente aux enchères des années après sa disparition. The Color Work rassemblait une partie de la prolifique collection vernaculaire d’une Américaine ordinaire.

Zoom Photographe : Vivian Maier

Au fil des 232 pages du livre né du regard porté par Alberto di Lenardo sur son siècle, les années passent sans rien effacer de la tendresse se devinant derrière l’objectif du photographe, mais surtout de celle d’une petite fille admirative devant l’œuvre d’une vie, celle de son nonno et confident.

Alberto di Lenardo an attic full of trains

© Alberto di Lenardo, courtesy the estate of the artist and Mack

An Attic Full of Trains (2020) de Alberto di Lenardo (ed. Carlotta di Lenardo) est publié aux édition Mack et disponible au tarif de 30 euros. Les photographies sont accompagné de textes en anglais et italien.

Carlotta di Lenardo continue de faire connaitre l’œuvre de son grand-père sur les réseaux sociaux en lui rendant hommage grâce au compte Instagram @grandpa_journey.