Google Images a inauguré un nouveau badge qui permet de préciser si une image peut-être disponible sous licence et cela directement via le moteur de recherche d’images, dans le but d’aider les photographes à mieux protéger leurs droits, à vendre leurs images et surtout rappeler qu’une image trouvée sur Internet ne peut être utilisée librement.

Google renforce encore un peu plus les informations liées aux images afin d’aider les photographes à protéger leurs œuvres et à vendre leurs images. En 2018, suite à une plainte déposée par Getty Images, Google avait supprimé le bouton « afficher l’image » qui permettait aux utilisateurs de télécharger des images haute définition sans autorisation et sans avoir visité le site sur lequel l’image avait été trouvé. Plus tard, des métadonnées ont été ajoutées aux résultats de recherche afin d’identifier clairement le propriétaire d’une photo.

À présent, Google a pour objectif de tester un nouveau bouton de licence qui apparaît à côte de l’image afin de mieux spécifier les conditions d’utilisation d’images et par défaut, aider les photographes à vendre leurs images. Pour que cela fonctionne, les informations de licence doivent être spécifiées sur le site web de l’auteur. Un lien directement accessible sous l’image permettra alors de renvoyer les utilisateurs sur ces conditions d’utilisation et sur la façon d’obtenir une licence.

La fonctionnalité a été déployée sur de nombreuses images. Si vous avez un site internet, vous pouvez donc d’ores et déjà saisir les informations de licence et de droit sur vos photos via les métadonnées. Elles pourront ensuite être prises en compte par la nouvelle fonctionnalité. Un badge « sous licence » apparaîtra alors sur la vignette de la photo chaque fois qu’elle apparaîtra dans les résultats de Google Images.

Un filtre sera également disponible pour filtrer les images disposant de licences telles que « Creative Commons » ou dédiées à un usage commercial.

Une nouvelle façon de rassurer les photographes, les créateurs et les auteurs, sans oublier les banques d’images, qui cherchent souvent à fuir Google Images à cause de vols trop récurrents via le moteur de recherche mais aussi un moyen d’éveiller et d’éduquer les consciences des utilisateurs qui ne pourront plus nier les conditions d’utilisation des images et les utiliser comme bon leur semble, même si celles-ci sont apparaissent publiquement sur le célèbre moteur de recherche.

Rappelons cependant que ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de badge dans le moteur de recherche d’images de Google que l’image peut être utilisée librement.

Pour préparer vos pages web et vos images vous pouvez consulter la page technique dédiée à cette fonctionnalité.