On ne le redira jamais assez : vos photos méritent d’être imprimées ! Pour éviter que vos clichés ne dorment au fond de vos disques durs, de nombreuses solutions en ligne sont disponibles. Parmi elles, mentionnons Flexilivre, une société française qui vous propose de concevoir votre propre livre photo. Doté d’un éditeur simple et accessible, il doit permettre d’obtenir facilement un livre d’une qualité professionnelle.

Nous avons testé ce service et commandé 2 livres de deux formats différents : un livre à couverture rigide ouvrable à plat, et un autre à couverture souple. Voici donc notre verdict quant aux livres photos de Flexilivre.

Flexilivre : des livres photo made in France et écologiques

L’entreprise Flexilivre propose ses services depuis 2003. Son but : permettre au plus grand nombre de créer facilement un livre photo avec ses propres images. Orienté grand public, ce service en ligne mise avant tout sur la facilité d’utilisation, la convivialité de son interface et la personnalisation des albums. Sans oublier la qualité de l’impression, bien sûr.

Point notable : contrairement à certains de ses concurrents, Flexilivre imprime ses albums photo en France dans les Hauts-de-France. De même, son service client est basé en France, et non à l’étranger.

Par ailleurs, la marque semble être engagées dans une démarche éco-responsable. Ainsi, les livres sont imprimés sur du papier PEFC (gestion durable et responsable des forêts). De même, l’imprimerie est labellisée Imprim’Vert et doit réduire l’impact environnemental de ses activités, en s’abstenant d’utiliser des produits toxiques notamment.

Un livre photo de belle qualité, fabriqué en France et qui respecte la planète : sur le papier (sans jeu de mots), voilà un concept qui nous séduit.

Les différents formats proposés par Flexilivre

Le site vous propose 3 familles et 2 tailles d’albums. Ainsi, vous pouvez opter pour un livre au format paysage, portrait ou carré. Pour chacun d’entre eux, 2 tailles, petit ou grand, vous sont proposées. Par défaut, un album photo comporte 24 pages. Ce nombre peut être augmenté jusqu’à 400 pages maximum – en fonction du type d’album sélectionné.

Le site vous propose aussi 4 types de couverture différente : souple, rigide, agrafée ou avec reliure à spirale. On peut également opter pour un album à ouverture à plat avec couverture cartonnée. Cette option, certes plus onéreuse, permet d’obtenir un album qui mettra parfaitement en valeur vos photos panoramiques, puisque la marque de la reliure n’est pas visible. En cherchant dans les recoins du site, on trouve quelques options supplémentaires, comme une couverture rigide (mate ou brillante) ou une couverture rigide prestige matelassée.

Par défaut, les albums sont réalisés avec du papier satiné, avec un grammage de 200 grammes pour les pages intérieures. Le vernissage des pages est proposé en option. En revanche, l’impression sur papier mat n’est pas proposée par le site. Toutefois, les albums à couverture à plat utilisent un papier plus « premium », avec un grammage de 270 grammes.

Dans le cadre de ce test, nous avons choisi d’imprimer 2 livres différents :

  • Un album au format paysage de 21 x 15 cm à couverture souple de 28 pages
  • Un album au format carré de 21 x 21 cm à couverture rigide et à ouverture à plat, comptant un total de 36 pages

Au final, notre commande nous a coûté un total de 80,40 € : 27,80 € pour le 1er ouvrage, 46,60 € pour le second et 6 € pour la livraison.

Flexilivre Phototrend

Ergonomie du site / commande

« Simple et accessible à tous » : dès la page d’accueil, le ton est donné. La conception d’un album photo Flexilivre doit être simplissime de A à Z.

Dans la pratique, le site propose une foule d’options et de templates pour faciliter la création d’un livre photo. Ainsi, vous pouvez choisir d’importer vos photos depuis votre compte Facebook ou votre compte Instagram. On aurait aimé avoir plus d’options, comme Flickr ou 500px.

Pour créer votre album photo, le site vous propose un grand nombre de thèmes. Famille, voyage, naissance, mariage, anniversaire, animaux, sports, la vie à deux… Autant de modèles pour bénéficier d’une maquette déjà conçue, dans laquelle il vous suffira de glisser vos photos. Pour les puristes, une option permet également de partir d’une feuille blanche et de composer vous-même votre album à partir de zéro.

Pour notre album à couverture souple, nous avons choisi d’utiliser le thème « voyage ». En revanche, pour notre second album (couverture à plat), nous avons préféré utiliser l’option « commencer de zéro ! » pour tester la facilité d’utilisation de l’éditeur.

En premier lieu, notons que Flexilivre ne requiert pas l’installation d’un quelconque logiciel. Tout se passe depuis votre navigateur web, l’interface du site étant conçue en HTML 5.

Une fois le format de l’album sélectionné – ainsi que son type de couverture –, place à la conception de l’album proprement dite. Pour commencer, vous devez choisir un thème, puis importer vos photos. Vous pouvez ensuite disposer vos photos dans les emplacements proposés par le thème que vous aurez choisi.

Sur le terrain, le choix du thème va surtout déterminer les exemples de couverture qui vous sont proposés par l’éditeur, ainsi que les décorations présentes à l’intérieur des pages. Du reste, chaque page présente un certain nombre de case destinées à accueillir vos images. Si l’organisation des cases ne vous plaît pas, vous pouvez toujours les redimensionner en faisant un glisser-déposer. Des modèles de mise en page de chaque double page sont également disponibles dans la barre inférieure.

Notez aussi que l’éditeur dispose d’une option pour placer vos photos en un clic. Dans ce cas de figure, vos photos sont déposées automatiquement dans les « blocs » proposés par votre thème. Dans les faits, cette option est peut-être judicieuse si vos photos sont toutes au même format. Mais dans notre cas, ce système nous a fait perdre plus de temps qu’autre chose.

L’interface de Flexilivre s’avère facile à prendre en main. Il suffit de faire glisser l’image dans une case pour que celle-ci soit ajoutée à l’album. Vous pouvez également ajouter des cadres à vos photos, de petites images de décoration, du texte ainsi qu’un fond de page artistique. Autant d’options qui raviront celles et ceux voulant personnaliser à fond leur ouvrage. En revanche, celles et ceux appréciant un certain minimalisme risquent de trouver tout cela un peu kitsch.

Nous n’avons rencontré aucune difficulté particulière lors de la création de notre premier album, conçu avec le thème « Voyage ». Malgré tout, l’organisation des cases n’était pas toujours à notre goût, et il nous a fallu parfois retravailler certaines pages pour parvenir à un résultat qui nous plaisait. Heureusement, l’opération s’avère assez rapide.

Pour notre 2e album, nous avons choisir de partir d’une feuille blanche. Une possibilité qu’apprécieront sans doute les photographes plus expérimentés, cherchant à mettre en valeur leurs clichés avec plus de sobriété.

Nous avons été agréablement surpris par l’ergonomie de l’éditeur de Flexilivre. En faisant glisser nos images depuis la « pellicule » en bas de l’écran, on peut aisément concevoir une couverture simple et esthétique. Pour le titre, il suffit d’ajouter un ou plusieurs blocs de texte. Néanmoins, le choix des polices est un peu trop restreint, d’autant que certaines ne correspondent pas vraiment à nos goûts. Y’a pas de Montserrat ni de Playfair Pro Display, chuis perdu…

Pour l’organisation des photos au sein de l’album, l’éditeur ne vous laisse pas en plan. Au contraire, Flexilivre propose des maquettes comportant 1, 2, 3 ou 4 photos par double-page. Un certain nombre d’options sont proposées dans l’onglet « mise en page ». Il vous suffit de double-cliquer sur l’une d’entre elles, et le modèle est appliqué à la double-page en cours d’édition. Là encore, la disposition des photos est personnalisable.

L’éditeur propose également d’ajouter des paragraphes de texte. Attention toutefois : aucun correcteur orthographique n’étant présent dans l’interface, nous vous conseillons de préparer votre texte en amont pour éviter toute faute dans votre livre photo.

Une option permet aussi de sauvegarder comme modèle une disposition personnalisée. Problème : cette dernière n’est pas transférable d’un album à un autre (ce qui peut s’avérer compréhensible pour des raisons techniques). En revanche, il est dommage de ne pas pouvoir « déplacer » une double-page à l’intérieur d’un même album.

Enfin, notons la possibilité de personnaliser la tranche de l’ouvrage. L’arrière de l’album peut lui aussi être orné d’une photo. En revanche, le QR code Flexilivre peut seulement être ôté en option (payante, 2 €)

Flexilivre Phototrend

In fine, nous avons été séduits par l’éditeur proposé par Flexilivre – surtout en partant d’un album vierge, que nous avons composé à notre goût. L’interface est claire et facile à utiliser, même pour des néophytes. Au total, nous avons passé un peu plus d’une heure à concevoir chaque ouvrage, notamment pour tester toutes les options de personnalisation.

Livraison et emballage

La commande a été passée le 29 juin 2020 et a été livrée environ une semaine plus tard (avec la livraison « standard »). Des délais très corrects (d’autant que la situation sanitaire liée au Covid-19 tend parfois à ralentir les services postaux). À noter qu’une livraison « express » est aussi proposée moyennant un supplément de 5 € (si le paquet est expédié à votre domicile).

Les 2 livres nous ont été livrés dans un emballage en carton soigneusement fermé. À l’ouverture, les ouvrages se révèlent sous une couche de carton et de papier à bulles. Pour chipoter, on pourra regretter que les 2 albums n’aient pas été séparés par une feuille de papier.

Certes, le packaging n’est pas du même niveau que les tableaux photo de Zeinberg ; néanmoins, elle s’avère efficace et protège correctement les livres photo.

Qualité d’impression et de finitions

Le rendu de l’impression est très correct. Les détails des images sont très bien restitués. De même, la restitution des couleurs et des contrastes est extrêmement fidèle. Enfin, aucune désaturation des couleurs n’est à noter.

À cause de la reliure, les images placées à cheval sur 2 pages sont difficiles à admirer. Pour éviter cela, mieux vaut modifier l’organisation de vos double-pages… ou opter pour un ouvrage à ouverture à plat !

Flexilivre Phototrend

L’album à couverture souple est… très souple, en effet.

Sur notre album à ouverture à plat, les pages s’avèrent légèrement plus épaisses – puisque pesant 270 grammes contre 200 grammes habituellement. Les contrastes sont aussi plus profonds et la restitution des couleurs encore plus belle. Cette finition « premium » nous a beaucoup séduit et les images sont très agréables à l’œil.

En revanche, on notera que les reflets sont un peu plus importants que dans notre album « standard » à couverture souple. Cela étant, ils restent relativement modérés et sont peu gênants.

Flexilivre Phototrend

Des couleurs vibrantes, des contrastes profonds et quelques reflets : bienvenue dans notre album à ouverture à plat

Si vous optez pour un album grand format (30 cm de large), nous vous conseillons de choisir des images ayant une zone de netteté suffisamment large. Ainsi, vous pourrez éviter l’apparition de zones partiellement floues. Ce conseil est valable pour les photos en pleine largeur, qui occupent une double-page entière.

Flexilivre Phototrend

Un mot sur notre album à ouverture à plat. Une fois ouvert, ce dernier révèle son plein potentiel. Les images placées au centre ne souffrent d’aucune interruption visuelle liée à la reliure. De même, les photos sur toute la largeur sont extrêmement bien mises en valeur. Le rendu final est très qualitatif et valorise au mieux vos plus belles photos.

Flexilivre Phototrend

La reliure en elle-même semble très correcte… même si ce point devra être jugé dans le temps. Le carton utilisé pour notre album à couverture rigide (à ouverture à plat) semble de bonne facture. Aucun problème de finition n’est à noter ; malgré tout, on notera que les pages ne sont pas tout à fait à plat une fois l’ouvrage refermé.

Les albums photo de Flexilivre : un service simple, accessible et soigné

Au terme de ce test, quel bilan pour le service proposé par Flexilivre ? Au final, nous avons apprécié la belle qualité des images, la fidélité des couleurs et des contrastes, ainsi que les finitions de l’ensemble. Les 2 albums que nous avons réalisés sont de belle facture et valorisent très bien nos images. Nous avons été particulièrement séduits par la qualité de l’album à ouverture à plat, qui présente un niveau de qualité supérieur.

L’éditeur en ligne proposé par Flexilivre s’avère simple d’emploi et permet de créer facilement son album. Malgré tout, les thèmes proposés sont parfois un peu kitschs… mais il s’agit là d’un jugement subjectif. L’organisation des photos est plus simple en partant d’une feuille blanche. Grâce aux modèles de mise en page proposés par l’éditeur, la conception du livre est facile et rapide, tout en offrant une grande latitude de personnalisation.

In fine, Flexilivre propose un bon rapport qualité-prix. Ses albums pourront mettre en valeur vos plus belles photos et sont une excellente idée cadeau pour soi-même et ses proches.

Test albums photo Flexilivre : les livres photo à la portée de tous
Qualité d'impressionFidélité des couleurs et des contrastesFinition "premium" de l'album en couverture à platCouverture à plat valorise très bien les photoNombreuses options de personnalisationRapport qualité-prixInterface conviviale
Thèmes parfois un peu kitschsCertains templates sont parfois trop contraignants en termes de mise en formeChoix des polices assez restreintPas de papier photo mat
8.2Note finale
Ergonomie du site8
Expédition et emballage7.7
Qualité d'impression9
Finitions8.3
Rapport qualité-prix8