DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Dans ce DLSP, Raynald Delfolie nous présente son sac de paysagiste, activité qu’il occupe quand il ne fait pas de la photo de studio !


Originaire du Nord, j’ai commencé la photographie en travaillant l’été dans le labo photo de mon beau-père de l’époque. A sa mort, j’ai aidé sa femme pendant près de deux ans au labo, ce qui m’a non seulement permis d’apprendre le métier de photographe, mais m’a aussi donné envie de me lancer à mon compte. Et finalement, je me suis installé en tant que photographe professionnel sur Lille, au sein du cœur historique du Vieux-Lille, en 2000.

J’ai rénové une ancienne boucherie pour y installer mon studio : une partie magasin pour les impressions instantanées, la vente de pellicules argentiques, d’appareils jetables et d’accessoires photo et une partie studio pour les portraits et les photos d’identité.

Aujourd’hui, une grosse partie de mon activité est aussi consacrée aux reportages d’entreprise et à la photographie scolaire. Je réalise également des reportages mariages.

Ce qui est important, pour moi, en photographie, c’est la construction de la relation de confiance avec le modèle, pour pouvoir capturer des émotions vraies, naturelles et sur le vif.

Au fur et à mesure des années, j’ai pu investir dans du très bon matériel pour la photographie, mais aussi l’impression, ce qui me permet maintenant de ne pas sous-traiter, je fais tout moi-même, de la prise de vue à l’impression ! C’est une vraie fierté d’être si indépendant et de pouvoir proposer à mes clients un travail entièrement réalisé sur place.

Quand je ne travaille pas, je capture principalement des paysages (j’adore me promener sur nos belles plages nordistes) et des photos urbaines, en jouant avec les reflets, l’ombre et la lumière. Je fais aussi beaucoup de photos de mes deux enfants, qui réclament souvent que je leur tire le portrait !

Voilà le contenu de mon sac photo :

  • Mon sac Lowepro Tahoe BP150 : le sac qui ne me quitte pas depuis plus de deux ans maintenant. Avec toutes ses poches et rangements intérieurs, on peut y placer tous les petits objets qui se perdent facilement dans un sac : stylos, cartes SD, piles, cartes de visite… Il est bien rembourré au niveau des épaules, pratique quand je l’ai sur le dos toute la journée !
  • Nikon D800 : mon boîtier depuis plusieurs années. J’aime sa prise en main et ses 36 millions de pixels sont parfaits pour les très grands tirages.
  • Nikkor 24-70 mm f/2,8 : un objectif polyvalent que j’utilise beaucoup pour mes reportages d’entreprise ou les mariages. L’ouverture constante est terrible !
  • Nikkor 17-35 mm f/2,8: idéal pour réaliser des photos de couple un peu originales ou de la photo de paysage, j’aime beaucoup l’avoir dans mon sac.
  • Sigma Macro 105 mm f/2,8 : une optique avec laquelle j’aime beaucoup m’amuser en photo de produit ou, parfois, j’avoue, dans mon jardin.
  • Nikkor AF-P 70-300 mm f/4,5-5,6E ED VR : un téléobjectif que j’utilise beaucoup, notamment en reportages corpo, pour des portraits pour lesquels je ne peux pas vraiment m’approcher.
  • Grip Nikon MB-D12 : avec sa prise en main confortable et stable, le grip me permet d’augmenter l’autonomie de mon boîtier, tout en me permettant aussi de l’utiliser plus facilement en position verticale. L’ergonomie et le confort sont essentiels quand je dois soutenir mon boîtier plusieurs heures d’affilée.
  • Flash Nikon SB-800 : idéal pour les reportages en intérieur, il ne m’a jamais fait défaut. Avec lui, les basses lumières ne sont plus un problème.
  • Cellule digipro F2 Gossen : un petit flashmètre pratique et facile d’utilisation pour toujours avoir la bonne exposition !
  • Trépied Velbon EX-640 : très stable et léger en même temps, il est parfait pour les photos de groupe en photographie scolaire. Et sa hauteur jusqu’à 170 cm évite que je me casse le dos en reportage.
  • Sony Alpha 6000 : petit boîtier peu encombrant et vraiment polyvalent, il me suit lors de mes reportages, comme boîtier de secours. Je l’emmène aussi beaucoup en vacances.
  • Cartes SD Ultra: j’en prends toujours plusieurs, surtout pour de longs reportages tels que les mariages ou la photo scolaire. Je les ai numérotées pour être sûr de m’y retrouver lors du post-traitement.
  • Accessoires : j’emporte toujours des piles de rechange pour mon flash et le grip, des stylos, un petit couteau suisse (rassemblant tournevis, ciseaux, clés) et un chiffon de nettoyage pour éviter toute trace ou poussière désobligeante !

Ce matériel n’est pas forcément très léger, mais me permet d’être polyvalent et de m’adapter à toutes les situations et lumières.

© Raynald Delfolie

© Raynald Delfolie

© Raynald Delfolie

Vous pouvez retrouver Raynald Delfolie sur son site internet ou sur Instagram.