Reporters sans frontières, en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot, publie l’album de Laurent Ballesta : une plongée en eaux profondes à la rencontre de fascinantes créatures marines.

Habitué des records, le photographe naturaliste français ne recule devant rien pour immortaliser les abysses. De ses plongées records en méditerranée, Laurent Ballesta nous rapporte des images stupéfiantes publiées pour la première fois dans cet album vendu au profit de Reporters sans Frontières.

© Laurent Ballesta

Un insatiable homme de défis

Les clichés inédits témoignent tout autant des prouesses artistiques que sportives du photographe-plongeur qui, de jour comme de nuit, s’attelle à mettre en lumière les profondeurs des fonds marins. Pour son documentaire Planète Méditerranée, Laurent Ballessa n’hésite pas à passer 28 jours coupé du monde dans une station pressurisée de 5m2.

Photographe naturaliste, Laurent Ballesta et son équipe s’aventurent aux tréfonds des eaux glacées sous les banquises d’Antarctique comme aux plus profonds des eaux polynésiennes. Il est ainsi allé à la rencontre de la plus grande concentration de requins gris de récifs, 700 monstres endormis capturés par le photographe.

700 requins dans la nuit : l’odyssée marine de Laurent Ballesta

Un photographe célébré pour son engagement

L’écrivain Erik Orsenna lui reconnait le don d’arrêter le temps. Le photographe est en effet le premier à avoir photographié dans son écosystème naturel, à 120 mètres de profondeur, un cœlacanthe, une espèce longtemps cru disparue. Le photographe animalier Vincent Munier admire quant à lui son organisation millimétrée, indispensable face aux risques lors de telles plongées. Ensemble, ils publièrent en 2016 deux albums pour croiser leurs regards, l’un sur les glaces, l’autre sous la surface.

Le prix Widlife Photographer of the Year lui a été décerné pour la première photo prise d’un iceberg dans sa totalité. Ses photos ne peuvent que sensibiliser sur la nécessité de préserver nos mers, océans et leur biodiversité.

© Laurent Ballesta

Un album complet au profit du journalisme

Chaque année, l’album photo RSF est inauguré par un avant-propos. Le journaliste Ian Urbina, prix Pulitzer se joint à Nicolas Hulot pour proposer deux enquêtes publiées en 2019 dans La Jungle des Océans. Portraits et articles complètent l’ouvrage qui demeure le témoignage de référence sur la liberté de la presse à l’international.

© RSF

L’album de Laurent Ballesta vendu 9,90 € au profit de Reporters sans Frontières est disponible en librairies et kiosques ainsi que sur le site de Reporters sans Frontières ou sur Fnac.com. Les bénéfices seront intégralement reversés à l’organisation qui œuvre depuis 1985 pour la liberté, l’indépendance et le pluralisme du journalisme dans le monde.