Olympus cessera son activité photo en Corée du Sud à compter du 30 juin 2020, suite à une baisse significative des ventes. C’est l’annonce qu’a été faite par la branche coréenne du constructeur japonais au journal Korea Times.

À compter du 30 juin 2020, l’activité photo d’Olympus cessera en Corée du Sud et se concentrera plutôt sur les équipements optiques à usage médical ou scientifique. Le magasin principal situé dans le sud de Séoul et la boutique en ligne seront également fermés le même jour.

La société maintiendra cependant son support technique jusqu’au 31 mars 2026 puisque la division est également responsable de la réparation et de l’échange des produits Olympus.

L’unité coréenne a déclaré que cette décision est principalement due à la baisse du volume des ventes bien que des efforts considérables aient été faits pour accroître la rentabilité et l’efficacité de son activité photo, notamment en mettant en avant les boîtiers hybrides Micro 4/3 dont les OM-D et la gamme PEN, ainsi que les objectifs interchangeables.

La forte baisse actuelle du marché coréen ne permet cependant pas d’engranger suffisamment de bénéfices pour maintenir l’entreprise. Rappelons qu’Olympus est l’un des derniers fabricants à ne pas avoir franchit le pas de l’APS-C, ni du plein format, ce qui restreint considérablement l’offre par rapport à la concurrence.

Masanori Sako, Olympus : « nous ne pensons pas que les photographes recherchent tous du plein format »

 

Désormais, Olympus Corée se concentrera donc uniquement sur la production de produits destinés au secteur médical, tels que les endoscopes, laparoscopes et autres dispositifs chirurgicaux.

« En tant qu’entreprise mondiale de technologie médicale, Olympus Corée reste déterminée à contribuer à rendre la vie des gens plus saine, plus sûre et plus épanouissante » – Naoki Okada, PDG d’Olympus Corée

La baisse du volume des ventes pourrait être expliquée par le boycott volontaire des biens et services japonais depuis l’année dernière par les Coréens. En effet, depuis que Tokyo a commencé à imposer des restrictions plus strictes sur les exportations de matériaux utilisés pour les semi-conducteurs et les écrans en juillet dernier, la Corée du Sud avait retiré le Japon de la liste des partenaires commerciaux et les Coréens ont entamé un mouvement de boycott.

Des restrictions perçues comme des représailles par la Corée, suite à des décisions de la justice coréenne condamnant des entreprises japonaises à dédommager les travailleurs forcés de la Seconde Guerre mondiale, ébranlées par un conflit historique qui ne semble pas vouloir prendre fin. Des spéculations en tout cas démenties par Olympus Corée.

La décision semble en tout cas être prise et l’activité photo d’Olympus cessera donc définitivement en Corée du Sud. En attendant, en France le fabricant propose actuellement une campagne promotionnelle valable du 15 mai au 31 juillet 2020.

Promotion d’été Olympus : un objectif ou un accessoire offert pour l’achat d’un boîtier