DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, Franck Wils nous présente son sac photo urbain qui le suit lors de ses sorties photo de rue.


Pendant 10 ans j’avais un Canon EOS 400D qui restait dans le fond d’une armoire . Je le sortais de temps en temps, et l’utilisais en « Mode Blonde »  : automatique, pour faire des photos de maquettes que je réalisais pour un dossier d’archive.

Suite à une orientation professionnelle, où j’avais plus de temps pour moi, je me suis mis à pousser les possibilités de cet appareil. Depuis, ce modèle m’a lâché et je possède maintenant un Canon EOS 250D (et aussi un ancien 100D en backup). La compacité m’intéresse sur ces appareils par la possibilité de pouvoir les emmener partout, ainsi que leur tarif raisonnable.

Vivant dans un milieu urbain, en tant qu‘amateur, j’aime prendre des clichés d’endroits que je ne connais pas encore, ou quand je connais, essayer d’apporter un regard différent. La photographie de rue, la street, est mon thème de prédilection si possible en noir et blanc, même si l’esthétique de paysage lors de voyages est un sujet permettant d’autres expériences. Ayant commencé la photo tardivement en tant qu’autodidacte, aujourd’hui, je suis des cours de photo pour obtenir la méthode et perfectionner la technique.

Voici le contenu de mon sac photo :

J’adore mon matériel, d’amateur certes, mais tellement transportable. Je peux l’emmener partout, il est quasi invisible, léger et efficace.

© Franck Wils

© Franck Wils

© Franck Wils

Vous pouvez retrouver Franck Wils sur son site internet et sur Instagram.