DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, Florian Peallat nous présente le sac photo qu’il utilise lors de ses shootings, qu’il s’agisse de photographie architecture ou de reportages.


Originaire du sud de la Drôme, je vis à Lyon depuis 2007 et je suis complètement accro à cette ville dynamique, culturelle et riche en histoire. J’ai réellement commencé la photographie le jour de ma reconversion professionnelle. Même si j’ai toujours été attiré par l’image et l’art en général, je n’ai jamais osé franchir le pas sans être formé. J’ai alors réalisé en 2013, en parallèle de mon poste de responsable en grande distribution, une formation d’un an à l’école BLOO à Lyon Croix-Rousse. C’est comme ça que tout a commencé…

Je me suis installé en tant qu’autoentrepreneur et j’ai débuté comme photographe free-lance par des reportages de mariages, de familles et événementiels. Je prenais un vrai plaisir à photographier ces instants de vie, mais paradoxalement il naissait en moi un mal être que j’avais du mal à identifier.

C’est après une rencontre en 2017 avec un photographe spécialisé en hôtellerie que je me suis rendu compte de ce qui m’attirait vraiment en photographie : le travail du détail, la maîtrise de la lumière, des compositions soignées, graphiques et géométriques. Mais également le calme et la sérénité. Ses méthodologies et ses techniques de prise de vues collaient parfaitement à ma personnalité.

De là, j’ai réalisé plusieurs stages et formations à Paris, Lyon et Marseille avec des photographes professionnels spécialisés en architecture et aux travaux très différents. J’ai ainsi pu m’approprier certaines de leurs techniques, construire mon propre univers et me lancer à 100% dans cette nouvelle aventure !

Aujourd’hui, je suis photographe indépendant et je réalise des images dans les domaines de l’architecture et de l’aménagement d’espaces. Je collabore avec des architectes, architectes d’intérieurs, des décorateurs et des promoteurs immobiliers. Je travaille également pour des hôtels et des restaurants pour qui j’effectue des reportages dans le cadre de leur communication presse, site internet et réseaux sociaux.

J’ai étendu mon activité à la photographie de portrait corporate. J’accueille dans mon studio à Lyon des particuliers et des professionnels pour illustrer leur activité grâce des portraits vivants et élégants. Le lien créé avec mon client lors de la séance photo devient un moment privilégié que j’apprécie énormément. Mettre à l’aise et valoriser mon modèle avec bienveillance et bonne humeur est très important pour moi.

Voici le contenu de mon sac photo :

  • Sac d’épaule Retrospective Think Tank : Mon tout premier sac photo ! De très bonne qualité, il est aujourd’hui comme neuf. Pratique pour ses rangements et pour son transport, je pense le garder encore un petit moment !
  • Canon EOS 5D mark IV : Après avoir épuisé mon 6D, j’ai souhaité passer un cran au-dessus. Mon boitier a tout juste un an. J’ai atterri chez Canon par hasard, le premier photographe professionnel que j’ai connu possédait tout son matériel chez eux.
  • Canon 24-70 mm f/2,8 : Mon tout premier objectif de la gamme pro. Acheté d’occasion à l’époque, il est aujourd’hui essentiel pour mes shootings ! Pratique et léger, il est très polyvalent. J’ai commencé les reportages de mariages avec lui et je réalise maintenant des photos de détails pour les décorateurs d’intérieurs en 50-70 mm.
  • Canon 16-35 mm f/4 : Mon deuxième achat ! Réalisé quand je me suis spécialisé en photographie d’intérieurs, j’utilise mon grand angle constamment ! Dans certains cas, il m’arrive de shooter au 16mm et de recadrer en décentrant plutôt que d’utiliser un objectif à décentrement. Ce qui est réalisable grâce aux 30 Mpx du 5D afin de garder une image de qualité.
  • Canon TS-E 24 mm f/3,5 : Indispensable à la photographie d’architecture et utilisable uniquement avec un trépied, le 24mm à décentrement m’est d’une grande utilité lors de mes reportages pour les architectes gros œuvre.
  • Canon 70-200mm f/2,8 IS II : Le dernier arrivé. Je l’utilise principalement en photographie d’architecture minimaliste et pour mes portraits professionnels. Il créé une qualité d’image vraiment surprenante ! Un énorme coup de cœur pour cet objectif <3
  • Trépied Manfrotto 055 X-Pro3 : Essentiel pour mon travail, je le préfère un peu lourd et bien stable. Il me quitte rarement.
  • iPad et boitier Camranger : Ils permettent de contrôler mon boitier à distance et d’avoir un visu plus grand des images réalisées afin de vérifier leur qualité et leur netteté. Je les utilise beaucoup en photographie de décoration, d’aménagement intérieur et en hôtellerie.
  • **Batteries et cartes SD** : 3 batteries et 3 cartes SD, de quoi tenir une journée de 15h !
  • Filtres polarisants Hoya : Pratiques pour atténuer les reflets sur mes photos d’intérieurs ou sur les vitrines lorsque je travaille pour des boutiques.
  • Télécommande Canon : Retardateur ou télécommande sont eux aussi indispensables pour une stabilité absolue lors des prises de vues.
  • Un pinceau : En poil naturel, il dépanne bien sur les reportages !

Je préfère garder un sac de petite taille car je serais capable d’emmener avec moi tout mon matériel photo ! S’adapter aide beaucoup à la création.

© Florian Peallat

© Florian Peallat

© Florian Peallat

Vous pouvez retrouver Florian Peallat sur son site internet et sur Instagram.