Connaissez-vous l’Open Content ? Il s’agit de la mise à disposition en ligne gratuite et sans restriction de reproductions d’œuvres. Libres de droits, plus de 150 000 œuvres numérisées des musées parisiens sont rendues accessibles aux internautes depuis janvier dernier sur la plateforme en ligne Paris Musées, avec notamment une sélection de photographies d’archives.

« Une allée du jardin du Palais-Royal, Paris (Ier arr.) ». Photographie d’Hippolyte Blancard (1843-1924), vers 1890. Paris, musée Carnavalet.

Toiles de maitres et photos d’artistes renommés

Claude Monet, Amedeo Modigliani, Eugène Delacroix ou Rembrandt font partie des nombreux artistes peintres représentés dans ce fond. La photographie n’est pas en reste : les vues du Paris de la fin du XIXème d’Eugène Atget ou d’Hyppolite Blancard font partie des clichés proposées. Parcs et jardins photographiés par Charles Marville et portraits de Victor Hugo signés Étienne Carjat sont également mis à la disposition du public.

Claude Monet (1840-1926). « Soleil couchant à Lavacourt (détail) ». Huile sur toile. 1880. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.

Une première en France

La licence CCØ (Creative Commons Zero) permet de copier, modifier, distribuer et représenter une œuvre à des fins privées ou commerciales. Cette licence ouverte est déjà utilisée par des musées renommés comme le Rijksmuseum ou le Metropolitan Museum. Paris Musée est la 1ère institution française à en faire usage.
Simplifiant la diffusion de la culture et participant à sa visibilité, cette initiative rend l’art accessible à tous.

Amedeo Modigliani (1884-1920). « Femme aux yeux bleus ». Huile sur toile, vers 1918. Paris, musÈe d’Art moderne. Dimensions: 81 x 54 cm

Ces reproductions numériques pourront être utilisées en ligne ou imprimées par les particuliers et entreprises.

Accessibilité et médiation culturelle

Les œuvres du domaine public sont disponibles en téléchargement haute-définition tandis que les images soumises à droits d’auteur sont uniquement proposées en basse définition. Lors du téléchargement, l’internaute accède à une note d’information (cartel de l’œuvre) ainsi qu’à une charte des bonnes pratiques relative à son utilisation.

Ces reproductions numérisées sont aussi proposées pour illustrer les articles de l’encyclopédie collaborative virtuelle Wikipédia. Des expositions en ligne présentant ces nombreuses œuvres d’art sont déjà organisées afin de promouvoir cette démarche de diffusion culturelle.

Accédez au portail de Paris Musées pour consulter et télécharger en un clic les œuvres disponibles.