La société japonaise Tone Mobile a dévoilé un nouveau smartphone boosté à l’intelligence artificielle, conçu pour empêcher les utilisateurs de photographier ou d’enregistrer des photos inappropriées, sous-entendu des photos de nu.

Le TONE e20 est le nouveau smartphone Tone Mobile et selon le communiqué de presse, le premier smartphone au monde doté d’une intelligence artificielle capable de réguler les images inappropriées. Cette IA intitulée « Tone Security AI » se localiserait directement au niveau de la caméra du smartphone.

Elle est surtout conçue pour dissuader les moins de 18 ans de prendre des autoportraits ou portraits nus, que ce soit de façon volontaire ou pour prévenir d’une menace ou d’un chantage. Ainsi, si l’IA reconnaît que le sujet de la photo est inapproprié, l’appareil photo se verrouille et affiche une alerte de prise de vue impossible pendant 1 à 2 secondes. Toutefois, si l’utilisateur parvient à prendre une photo et que l’IA ne verrouille pas l’appareil, celle-ci empêche l’envoi ou le partage. Cette IA fonctionne aussi bien en mode photo qu’en mode vidéo.

Selon le communiqué, la caméra TONE contribue ainsi à résoudre les problèmes sociaux et développe une coopération avec la police et les écoles en cas de situations graves. L’aspect restrictif de ce smartphone se destine donc tout particulièrement aux jeunes par le biais des parents, mais pourrait aussi éviter bien des déboires à certains adultes.

Une fonction « famille » peut d’ailleurs être définie pour alerter les parents lorsqu’une image inappropriée est détectée via une notification. Cette alerte contient ainsi les données de localisation, ainsi qu’une miniature pixelisée de la photo. Heureusement, la photo est utilisée uniquement pour la notification et sera normalement stockée nulle part sur le terminal ou le serveur.

Outre cette fonctionnalité spécifique, le TONE e20 est un smartphone relativement classique, équipé d’un écran de 6,26 pouces, de trois modules photo 13, 12 et 2 Mpx, 64 Go de stockage et de nombreuses fonctionnalités de verrouillage pour en contrôler l’usage. Il est d’ores et déjà disponible au Japon au prix indicatif de 19 800 yens, soit environ 165 €.