Trois ans après son premier hub et un succès considérable, Hyper lance l’Hyperdrive GEN2, sa « multiprise » USB-C pour Mac et iPad. Au programme, 3 versions différentes, plus de ports, plus de puissance et des vitesses de transferts améliorées depuis nos cartes SD, entre autres. Comme la fois précédente, la marque fait appel à une campagne de financement participatif sur Kickstarter, qui vient tout juste de débuter.

HyperDrive : un hub unique pour les connecter tous

En 2016, la première génération de l’HyperDrive avait séduit de nombreux utilisateurs de MacBook Pro de dernière génération. Grâce à ce petit adaptateur, il devenait (enfin) possible de connecter n’importe quel périphérique grâce à unique accessoire… et de se passer de nombreux adaptateurs nécessaires suite au design minimaliste des derniers MacBook d’Apple.

La marque est également connue pour avoir lancé son HyperCube, un accessoire pour sauvegarder automatiquement les photos sur iPhone, iPad ou Android.

Avec cette seconde génération, l’HyperDrive revient sur le devant de la scène avec une nouvelle campagne sur Kickstarter et… trois hubs aux dimensions très différentes. Tous trois partagent cependant une base technique commune, qui se montre beaucoup plus puissante que la première génération. On retrouve ainsi :

  • Une alimentation USB-C de 100 W (dont 15 W pour l’alimentation des différents ports du hub), qui permettra enfin de recharger les modèles les plus gourmands, comme les MacBook Pro 15 pouces (pour le dernier 16 pouces la charge sera un peu plus lente)
  • Des ports USB-A de 10 Go/s (contre 5 Go/s sur l’HyperDrive de 1e génération)
  • Un slot pour cartes SD et Micro-SD compatible UHS-II, permettant des transferts allant jusqu’à 300 Mo/s (contre 104 Mo/s sur la précédente version)
  • Un port HDMI compatible HDR et capable de gérer un flux en 4K jusqu’à 60 i/s (contre 30 i/s auparavant).

Autant d’avancées qui devraient ravir les photographes et les vidéastes, puisque cet HyperDrive Gen2 doit permettre d’afficher des vidéos plus fluides et offrir des taux de transferts bien plus élevés. Cette nouvelle génération intègre également un câble principal en lieu et place d’un branchement sur deux ports du Macbook, ce qui permet de le déporter et surtout une intégration possible avec le port USB-C des derniers iPad Pro.

Trois nouveaux hubs HyperDrive pour répondre à tous les besoins de connectique

Ce hub Hyperdrive se décline maintenant en une gamme complète pour répondre aux besoins de tous les utilisateurs. Ainsi, 3 modèles sont proposés : un modèle 6 ports, un modèle de 12 ports et un modèle de… 18 ports afin de brancher (quasiment) n’importe quel câble audio ou vidéo actuellement disponible sur le marché.

Face avant des Hubs Hyperdrive GEN2

Face avant des Hubs Hyperdrive GEN2

Pour récapituler les différences entre les trois modèles, voici un tableau comparatif ci-dessous :

 6 ports12 ports18 ports
Alimentation USB-C 100 WOuiOuiOui
Port HDMI 4K à 60 i/s122
DisplayPort 4K à 60 i/s011
Port VGA001
Prise USB-A 10 Go/s122
Prise USB-A 2.0022
Prise USB-A QuickCharge 3.0 18W001
Slot Micro-SD 4.0 UHS-IIOuiOuiOui
Slot SD 4.0 UHS-IIOuiOuiOui
Prise jack 3,5 mmOuiOuiOui
Prise Ethernet RJ45 GigabitNonOuiOui
Alimentation DCNonNonOui
Connexion audio optique ToslinkNonNonOui
Connexion audio coaxiale digitaleNonNonOui
Dimensions50,8 x 14,99 x 88,9 mm
Câble de 25,4 cm
88,9 x 4,93 x 106,68 mm
Câble de 27,3 cm
88,9 x 43,94 x 132,08
Poids131,54 g480,81 g589,67 g

Vous l’avez compris, le modèle comptant 18 ports n’est sans doute pas indispensable à la majorité des utilisateurs de MacBook Pro, mais il pourra se révéler très intéressante pour les professionnels de la vidéo. 

Les 3 modèles sont conçus en aluminium et disposent d’une grille sur la partie supérieure pour faciliter la dissipation de la chaleur. Les connecteurs les plus essentiels sont placés sur la face avant (prise jack 3,5 mm, ports USB, slots pour carte SD/Micro-SD). Les autres ports sont disposés à l’arrière et permettent de ne pas avoir (trop) de câbles sur son bureau, en plaçant l’Hyperdrive sous son écran par exemple.

Les versions 6 et 12 ports disposent d’un câble intégré (dommage qu’il ne soit pas amovible) d’environ 25 cm de long, et la version 18 pouces dispose d’un chargeur indépendant en raison du nombre de ports disponibles.

Face arrière des Hubs Hyperdrive GEN2

Face arrière des Hubs Hyperdrive GEN2

Prix et disponibilité des 3 nouveaux hubs HyperDrive

Pour financer la production de ses nouveaux hubs, HyperDrive a de nouveau recours à une campagne de financement participatif via Kickstarter, ouverte du 3 février au 2 mars 2020. Cette dernière est déjà un succès : à peine lancée, elle a déjà réussi à récolter plus de 300 000 $ (soit un peu plus de 271 000 €), dépassant de très loin son objectif initial de 90 000 $ (81 000 € environ).

Pour toute contribution via Kickstarter, vous recevrez en récompense un hub HyperDrive avec une remise de 40 %. Pour toute contribution supérieure ou égale à 59 $ (environ 53 €), vous pourrez recevoir un HyperDrive GEN2 en version 6 ports. Il en va de même pour la version 12 ports (89 $, soit 80 €) ou 18 ports (119 $, soit 108 €). Différentes packs combinant 2 ou 3 HyperDrive sont également disponibles.

Les livraisons doivent débuter en mars 2020 pour la version 6 ports, en avril pour la version 12 ports et en mai pour la version 18 ports. Une fois la campagne terminée, les Hyperdrive GEN2 en version 6, 12 et 18 ports seront vendus aux tarifs respectifs de 99, 149 ou 199 $ (soit 89, 135 ou 180 €) .

Notre premier avis sur les hubs HyperDrive GEN2

L’HyperDrive s’était facilement imposé comme l’un des accessoires indispensables à tous les propriétaires d’un MacBook Pro de nouvelle génération. Avec cette seconde génération, déclinée en 3 hubs de taille différente, l’entreprise vise toutes les catégories d’utilisateurs et met particulièrement l’accent sur les professionnels de la photo et de la vidéo avec ses 2 nouvelles versions dotées de 12 et de 18 ports.

On apprécie évidemment le nombre de ports et la diversité des connectiques intégrées, mais aussi son design industriel en aluminium. Leur tarif sera un tantinet élevé un fois cette campagne terminée, mais il s’avère en phase avec le prix des machines Apple, guère réputées pour leurs prix raisonnables.

Pour soutenir ce projet, rendez-vous sur Kickstarter.