Les photographies gagnantes du prestigieux prix Wildlife Photographer of the Year ont été dévoilées. L’image gagnante a de quoi prêter à sourire : on y retrouve une marmotte bondissant de frayeur devant une renarde prête à l’attaquer. Intitulée « the Moment », elle a été capturée par le photographe chinois Yongqing Bao.

The Moment – © Yongqing Bao

Ce jury du concours décrit cette photographie comme « une image puissante d’humour et d’horreur, qui capture à la fois le drame et l’intensité de la nature ». « D’un point de vue photographique, il s’agit simplement du moment parfait », décrit Roz Kidman Cox, président du jury. « L’intensité expressive des postures vous tient en haleine, et l’énergie montrée par les pattes levées de la marmotte semble tenir les protagonistes en parfait équilibre ».

« Les images du plateau Qinghai-Tibet sont assez rares, mais avoir réussi à capturer une interaction aussi puissante entre un renard tibétain et une marmotte – deux espèces clés pour l’écologie de cette région de hautes prairies – est extraordinaire », indique-t-il.

Plus de 48 000 participations ont été soumises cette année, en provenance de plus de 100 pays du monde entier. Pour mémoire, le concours Wildlife Photographer of the Year est organisé chaque année par le National History Museum de Londres.

Dans la catégorie jeunes photographes, c’est le Néo-Zéanlandais Cruz Erdmann, âgé de seulement 14 ans et passionné de plongée sous-marine, qui remporte le trophée avec ce cliché d’un calmar iridescent capturé au large de l’Indonésie.

Night Glow, © Cruz Erdmann (Nouvelle-Zélande), vainqueur de la catégorie 11-14 ans

Retrouvez également les différentes images gagnantes pour chaque catégorie ci-dessous :

Humming Surprise, © Thomas Easterbrook (UK), vainqueur de la catégorie 10 ans et moins

Early Riser, © Riccardo Marchegiani (Italie), vainqueur de la catégorie 15-17 ans

Snow Pleateau Nomads, © Shangzhen Fan (Chine), vainqueur de la catégorie Animaux dans leur environnement

Face of Deception, © Ripan Biswas (Inde), vainqueur de la catégorie Portraits d’animaux

Pondworld, © Manuel Plaickner (Italie), vainqueur de la catégorie Comportement : amphibiens et reptiles

Land of the Eagle, © Audun Rikardsen (Norvège), vainqueur de la catégorie Comportement : oiseaux

 

The Architectural Amry, © Daniel Kronauer (Allemagne/États-Unis), vainqueur de la catégorie Comportement : invertébrés

The equal match, © Ingo Arndt (Allemagne), vainqueur ex-aequo de la catégorie Mammifères

Tapestry of Life, © Zorica Kovacevic (Serbie/États-Unis), vainqueur de la catégorie Plantes et champignons

The Garden of Eels, © David Doubilet (États-Unis), vainqueur de la catégorie Sous-Marine

The Rat Pack, © Charlie Hamilton James (Royaume-Uni), vainqueur de la catégorie Vie Sauvage Urbaine

Creation, © Luis Vilariño (Espagne), vainqueur de la catégorie Environnement Terrestre

Snow Exposure, © Max Waugh (États-Unis), vainqueur de la catégorie Noir et Blanc

Another Barred Migrant, © Alejandro Prieto (Mexique), vainqueur de la catégorie Photojournalisme

Sacred no more, © Jasper Doest (Pays-Bas), vainqueur de la catégorie Récit photographique

Frozen Moment, © Jérémie Villet (France), vainqueur de la catégorie Portfolio – Étoile montante

The Art of Conception, © Stefan Christmann (Allemagne), vainqueur de la catégorie Wildlife Photography Portfolio Award

L’ensemble des photographies est à retrouver sur le site du National History Museum et vous pouvez déjà participer à l’édition 2020 de la compétition en soumettant votre photo avant le 12 décembre prochain.

Et vous, quelle est votre photographie préférée ? Dites-le nous dans les commentaires !