Air Pix, développé par Air Selfie, est un micro-drone prêt à vous suivre partout pour prendre des selfies facilement. Actuellement en cours de financement participatif sur la plateforme Indiegogo, ce « drone à selfie » vise à accroître les possibilités créatives des photographes, tout en adoptant un format particulièrement compact. Il mise également sur une grande intuitivité pour séduire une cible plus vaste que celle des afficionados « habituels » des drones.

L’Air Pix : 52 grammes et 12 millions de pixels

L’Air Pix est présenté par ses concepteurs comme un photographe personnel qui vous suivrait partout, et capturerait tous les instants de votre quotidien. Beaucoup plus compact que les drones « classiques », il tient dans le creux de la main et peut être facilement glissé dans une poche.

Mesurant 102 x 85 x 13 mm, il ne pèse que 52 grammes. Cette mini-caméra volante est équipée d’un capteur de 12 millions de pixels, capable de filmer en 1080p à 30 fps et surmonté d’un objectif offrant un champ de vision de 70°. Hélas, point de capture en 4K, ni en 60 fps. Contrairement à un DJI Ryze Tello, les images peuvent être enregistrées sur une carte micro-SD.

Grâce à son (très) faible poids, l’Aix Pix n’a pas besoin de faire l’objet d’une procédure d’enregistrement sur la plateforme Fox Alphatango : cette dernière ne concerne que les drones de plus de 800 grammes. Toutefois, la législation française interdit les vol de drones – quel que soit leur poids – en agglomération : vous devrez donc faire voler votre drone chez vous ou dans un espace où cette restriction ne s’applique pas.

Prise de vue autonome et suivi du sujet

D’après Air Selfie, l’Air Pix dispose de trois modes de vol. Le premier fonctionne de manière autonome, grâce à la pression d’un unique bouton « Capture me » sur l’interface de l’application pour smartphone. Le mini-drone s’éloigne d’environ un mètre, et prend une série de 5, 10 ou 15 photos, ou bien une vidéo. Ce mode est également doté d’une fonction de suivi du visage du sujet. Une fois la capture terminée, l’appareil revient tout seul vers l’utilisateur. Un mode 360° permet également une capture en mode « hero » : le drone s’éloigne de quelques mètres et prend une série de photos ou une vidéo tout autour du sujet.

Air Pix EnvolUn second mode, baptisé SYNControl, est totalement indépendant du smartphone, et repose sur la reconnaissance des gestes du sujet pour capturer les images. Enfin, un troisième mode, plus complet, permet de reprendre le contrôle de l’engin et de cadrer manuellement la caméra grâce aux joysticks virtuels de l’application.

L’Air Pix se connecte en Wifi au smartphone (iOS ou Android) : vous pourrez ainsi directement récupérer, retoucher et partager vos photos grâce à l’application fournie. Cette dernière incorpore également des filtres et des stickers pour les amateurs du genre. Enfin, notons que les propriétaires d’un iPhone pourront diffuser en direct leurs vidéos sur Youtube et Facebook.

Portée et autonomie

L’Air Pix est capable de monter à une hauteur maximale de 20 mètres et peut aller à une distance maximale de 18 mètres. Du côté de l’autonomie, une recharge offre à l’Air Pix une autonomie de 6 minutes maximum. L’appareil peut être commandé avec une housse rigide, qui sert à la fois pour le transport et la recharge de l’appareil.

Enfin, notons que les hélices sont entourées par le châssis du drone : ce dernier pourra donc être utilisé facilement en intérieur. Pour assurer la stabilisation, l’Air Pix utilise son capteur optique et un baromètre interne. Il conviendra donc d’être vigilant lors d’un vol à l’extérieur en cas de vent.

Prix et disponibilité du Air Pix

L’Air Pix fait actuellement l’objet d’une campagne de financement participatif sur Indiegogo, valable jusqu’au 26 juin 2019. Une contribution de 79$ (environ 71€) vous permettra de faire l’acquisition d’un exemplaire de cette mini-caméra volante. Deux packs incluant deux ou quatre mini-drones sont également disponibles à partir de 130 ou 260 $.

L’objectif initial, fixé à 15 000 $, a été largement atteint : à l’heure où nous écrivons ces lignes, ce sont plus de 457 000 $ qui ont été récoltés.

Premier avis de la rédaction de Phototrend

De par sa vocation de caméra à selfie volante, le positionnement stratégique de l’Air Pix est assez différent des drones proposés notamment par DJI : ces derniers sont beaucoup plus encombrants… mais ils se montrent sans doute plus polyvalents.

Toutefois, l’Air Pix s’avère intéressant de par sa compacité extrême et ses modes de prise de vue, lesquels se retrouvent habituellement sur des drones plus gros et plus chers. Plus petit qu’un smartphone et pesant seulement 52 grammes, il pourra vous accompagner partout et s’avère d’une grande simplicité. Un micro-drone sympathique à offrir… ou à s’offrir !