L’utilisation de filtres circulaires pour objectifs ouvre un grand nombre de possibilités créatives… mais leur montage/démontage peut être rapidement contraignant, notamment avec les filtres vissants. Pour remédier à cela, l’entreprise américaine Alter a développé le Rapid Filter System, un adaptateur articulé pour filtres circulaires qui innove. Il est actuellement en financement participatif sur la plateforme Kickstarter.

Le principe fondateur du Rapid Filter System est d’une simplicité déconcertante : habituellement, les filtres pour objectifs doivent être vissés et dévissés – parfois un grand nombre de fois par session photo : les filtres ND 1000, par exemple, nécessitent d’être retirés temporairement pour pouvoir faire la mise au point.

Aussi, ce système d’un nouveau genre repose sur l’emploi d’une charnière pour ôter et remettre rapidement le filtre, à la manière d’une fenêtre que l’on attache à son optique. Le filtre s’attache à l’adaptateur, et pivote à 270 degrés pour venir reposer sur le dessus (ou sur le côté) de l’objectif. Une fois placé devant l’objectif, le filtre est fermement maintenu grâce à un jeu de trois aimants, comme le montre l’animation ci-dessous :

Mentionnons la possibilité d’attacher le cache d’objectif au Rapid Filter System, permettant de l’enlever et de le remettre extrêmement facilement – et sans risquer de le perdre.

D’après son concepteur, le Rapid Filter System a été conçu de manière à éviter l’apparition de lumières parasites et de vignettage à toutes les longueurs focales dès 18 mm sur les boîtiers plein format. Un modèle RFS+ (voir ci-dessous) permet d’être utilisé pour des focales plus larges.

Le Rapid Filter System est conçu en deux parties : une bague d’adaptation pour l’objectif et une partie permettant le fonctionnement du système de charnières. Conçu en aluminium anodisé, l’ensemble se veut extrêmement résistant : la charnière est censée supporter le poids d’un objectif 70-200 mm monté sur un reflex. On notera toutefois l’impossibilité de visser un pare-soleil à son optique une fois le système RFS installé.

Ne faites pas cela à la maison…

Pour s’adapter au plus grand nombre d’objectifs possible, 12 déclinaisons du Rapid Filter System sont disponibles, allant de 40,5 à 82 mm de diamètre.

À noter qu’une seconde version est disponible, nommée RFS+. Cette version ‘plus’ permet de monter un filtre ayant un diamètre plus grand que celui de l’objectif : ainsi, vous pourrez monter un filtre de 77 mm de diamètre sur un objectif de 67 mm de diamètre, utile notamment pour éviter le vignettage sur des objectifs très grand-angle.

Le RFS+ permet d’utiliser des filtres jusqu’à 82mm de diamètre

Le Rapid Filter System de Alter et la version RFS+ font actuellement l’objet d’une campagne participative sur la plateforme Kickstarter – laquelle arrive à expiration le 6 juin 2019.  Une contribution de 63 $ vous permettra – si l’entreprise parvient à récolter les fonds nécessaires – d’acquérir un RFS ou un RFS+, tandis qu’une contribution de 118 $ vous offrira la possibilité de recevoir deux exemplaires du RFS ou du RFS + (le choix de la version se faisant une fois la campagne terminée).

Ayant aujourd’hui récolté plus de 76 000 $, la campagne Kickstarter du Rapid Filter System a presque atteint son objectif initial, fixé à 89 565 $. Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour que ce système à la fois extrêmement simple et particulièrement innovant devienne une réalité.

Les livraisons sont prévues pour débuter en septembre 2019, le produit semblant déjà être finalisé et en attente de production. A noter que si le projet n’est pas financé, vous n’êtes pas débité.

Notre premier avis sur le Rapid Filter System de Alter

Quand on pense que l’innovation n’est plus possible, il suffit de quelques photographes et vidéastes pour nous prouver le contraire. Avec son système RFS, Alter semble ici répondre à un véritable problème de nombreux photographes utilisant des filtres : comment rapidement détacher un filtre circulaire sans se poser la question de l’endroit où le ranger sans risquer de l’abîmer. Le système semble simple et bien construit.

Mais c’est pour la vidéo que ce type d’outil sera très utile, en permettant de passer d’un environnement lumineux ou un filtre ND est nécessaire, à un environnement sombre où l’on peut le « mettre de côté » en ouvrant le porte-filtre. Sans parler de l’intérêt en cas de photographie en milieu extrême, où une saleté qui vient se placer sur le filtre doit être retirée rapidement.

Bref, nous espérons que Alter réussira cette campagne pour donner vie à ce projet aussi innovant que bien pensé et qui ravira les utilisateurs de filtres circulaires.