En ouvrant son nouveau concours photo Shot on iPhone, Apple ne s’attendait certainement pas à s’attirer les foudres de nombreux photographes. Au début de cette année, la firme californienne avait décidé d’étendre son programme marketing « Shot on iPhone » en permettant aux internautes du monde entier de soumettre leurs photos à un jury de professionnels. Les photos sélectionnées auraient ainsi été utilisées par Apple dans ses publicités… mais sans que les photographes ne soient rétribués.

« Les photographies reproduites mentionneront leur nom de l’auteur selon un format qui sera à la seule discrétion d’Apple », précise le règlement du concours au moment de sa parution. « En soumettant vos photos, vous accordez à Apple une licence mondiale, libre de redevances, non exclusive et irrévocable valable un an d’utiliser, de modifier, de publier, d’afficher, de distribuer, de créer des produits dérivés à partir de et de reproduire votre photo », peut-on aussi y lire.

Concours Photo Apple Forêt Iphone 6s

L’une des photos mises en valeur par Apple dans l’annonce de son concours photo. Image réalisée avec un iPhone 6S par Mariko Klug.

Ceci n’a pas manqué de faire bondir un certain nombre de photographes, amateurs ou professionnels. Dans un tweet devenu viral, l’artiste américain Timothy J. Reynolds a dénoncé la non-rémunération des photographes, et mettait particulièrement en parallèle la rémunération du patron d’Apple, Tim Cook (dont la fortune personnelle est estimée à quelques 625 millions de dollars).

Dans une déclaration au magazine américaine The Verge, T. J. Reynolds s’insurgeait contre « le fait de présenter cette opération comme un concours photo, alors qu’il s’agit seulement pour Apple d’obtenir gratuitement des photos pour leurs prochaines opérations de marketing ».

L’iPhone 8 Plus et son double-capteur photo dorsal

Au-delà du concours organisé par Apple, ceci pose la question plus large de la juste rétribution des photographes (et des artistes dans leur globalité) pour le travail qu’ils effectuent. Pour Reynolds, l’écart entre l’image de marque d’Apple et la soif de notoriété des internautes contribue à introduire un rapport de force inégal entre l’entreprise et les photographes. « Je pense que la plupart des gens ne se soucient pas assez des règles des concours et qu’ils souhaitent tellement être remarqués qu’ils perdent volontiers tous leurs droits en échange d’une faible chance de se faire remarquer » , a-t-il déclaré.

Consciente de l’impact de cette polémique sur son image de marque, la firme de Cupertino est finalement revenue sur sa décision, et a modifié les règles de son concours. Là où l’ancienne version stipulait que les prix n’avaient « aucune valeur financière », la nouvelle indique que « les gagnants recevront un droit de licence pour l’utilisation des photos sur des panneaux d’affichage ou tout autre support marketing ».

Règles Concours Photo Apple Après

Les règles du concours photo avant et après leur modification par Apple pour y inclure la rétribution des gagnants

Dans un communiqué, Apple indique en outre « croire fermement que les artistes doivent être rétribués pour leur travail ». En revanche, Apple n’a pas indiqué la nature de la licence qu’elle accordera aux 10 gagnants de son concours, ni le montant de la somme qui leur sera versée le cas échéant.

Le concours photo d’Apple est ouvert à tous les propriétaires d’iPhone (toute génération confondue) du 22 janvier au 7 février 2019. Pour participer, les photographes devront poster leur image sur Twitter ou Instagram en utilisant le hashtag #ShotoniPhone ou bien envoyer la photo par email à shotoniphone@apple.com. Toutes les modalités de ce concours sur disponibles sur le site d’Apple.