kawedTiiiD8

Le 5 décembre 2018 sortait le film d’horreur « L’Exorcisme de Hannah Grace ». Un film dont la particularité est d’avoir été filmé exclusivement avec un hybride mirrorless Sony Alpha 7S II. C’est la première fois qu’un boitier hybride Sony réalise un long métrage destiné au grand public international.

L’Exorcisme de Hannah Grace – Sony Alpha 7S II © Sony Pictures

L’Exorcisme de Hannah Grace est un film à petit budget qui raconte l’histoire d’une ex-policière devenue médecin légiste qui se retrouve confrontée au corps possédé par le démon de Hannah Grace. Le producteur exécutif Glenn S. Gainor a opté pour un matériel nettement moins cher que les caméras utilisées en temps normal. Il a été séduit par le plein format qui permet d’avoir une faible profondeur de champ ainsi que sa qualité en situation de faible luminosité, très utile pour un film d’horreur dont souvent les scènes se déroulent de nuit.

L’Exorcisme de Hannah Grace – Sony Alpha 7S II © Sony Pictures

Il opte donc pour des Sony Alpha 7S II qu’il combine avec six objectifs Vantage Hawk 65 Anamorphic (40mm, 40mm, 60mm, 60mm, 95mm et 95mm). « Je savais que le Sony A7S II avait un capteur plein format et pouvait filmer en 4K » déclare-t-il.

L’Exorcisme de Hannah Grace – Sony Alpha 7S II © Sony Pictures

« Nous avions quatre ou cinq caméras prêtes à tout moment. Nous n’avons jamais eu besoin d’attendre lors des changements d’objectifs. Compte tenu des tendances en matière d’appareils photo numériques et de l’importance que représente le choix des objectifs, on peut dire que c’est l’avenir du cinéma. »

L’Exorcisme de Hannah Grace – Sony Alpha 7S II © Sony Pictures

Le plus gros défi pour l’équipe était la compression 8 bits de l’appareil photo mais malgré ces limites à prendre en compte, le rendu de l’image les satisfaisait totalement.