L’ONDU Pinhole Camera fait partie de ces appareils étranges, surfant sur la vague des appareils argentiques et proposant une expérience photographique originale. Un appareil en bois, sans objectif ni mise au point ni batterie, et reposant sur le principe du sténopé, qui dérive étroitement des tout premiers procédés photographiques. Son concepteur, d’origine slovène, vient d’annoncer la troisième itération de son boîtier, actuellement en financement participatif sur la plateforme Kickstarter.

ONDU Photo 1

Exemple de photo réalisée avec l’ONDU Pinhole Camera III

Alors que la plupart des appareils photo « classiques » utilisent majoritairement du plastique ou du magnésium pour leur boîtier, l’ONDU III se caractérise par son design très léché, aux finitions à la croisée des chemins entre moderne et rétro. Le corps de l’appareil est ainsi fait en bois de frêne ou de noyer, et le mécanisme est en aluminium.

ONDU Filtres

Grâce à un système d’aimants, des filtres peuvent être placés très facilement sur la face avant des appareils

Les différentes variantes de l’ONDU III se différencient par la taille du film qui peut être monté. On retrouve ainsi les 135 Pocket et 135 Panoramic (basés sur l’utilisation d’une pellicule de 135 mm), les 6×6 Pocket et 6×9 Classic, le 6×12 Multiformat (pouvant produire des images en 6×6, 6×9 et 6×12), ainsi que le 4,5’’ Large Format.

Selon ONDU, cette troisième version inclut un obturateur magnétique, qui permet un déclenchement plus souple (permettant d’éliminer les éventuelles vibrations). On notera également la présence d’aimants permettant de monter des filtres. A l’arrière, des lignes censées aider au cadrage viennent pallier l’absence d’œilleton de visée.

ONDU Déclenchement

Le mécanisme de déclenchement (manuel) de l’ONDU Pinhole Camera III

La firme a également dévoilé la gamme Rise, proposant des appareils plus avancés, et dotés de trois minuscules trous au lieu d’un seul, et permettant, selon ONDU, de jouer sur la règle des tiers et d’éliminer les effets de distorsion habituellement présents avec les appareils de type sténopé. On remarquera aussi la compatibilité des appareils de la gamme Rise avec les filtres Cokin de la série A.

ONDU Rise Serie

La série Rise, incarnant le haut de gammes des appareils sténopé ONDU

Lancée en 2013 à la suite d’une première campagne de financement participatif sur Kickstarer, ONDU propose également un petit trépied, lui aussi en bois. Pour la conception de cette troisième série, la firme indique s’être basée sur les retours des utilisateurs des deux premières itérations.

Ayant aujourd’hui récolté plus de 78 000€, cette nouvelle campagne Kickstarter d’ONDU a largement dépassé son objectif initial, fixé à 17 663€ (20000$). Un don de 79€ ou plus vous permettra de faire l’acquisition de l’un de ces appareils, avec une livraison estimée vers mai 2019. Cette campagne de crowdfunding s’achèvera dans un peu plus d’une semaine : si le concept de cet appareil néo-rétro vous plaît, c’est le moment d’en profiter !