Quand le petit monde des smartphones rencontre celui des appareils photo hybrides, cela donne… Un appareil pour le moins surprenant ! Le constructeur chinois Yongnuo vient de lever le voile sur son nouvel YN450 (nom final à définir), un boîtier mirrorless sous Android, et fonctionnant avec des objectif Canon EF.

L’appareil est composé d’un capteur 4/3 de 16 millions de pixels (fabriqué par Panasonic), d’un processeur Snapdragon, de (seulement) 3 Go de mémoire vive et de 32 Go de stockage, extensible jusqu’à 64 Go. L’ensemble est propulsé par Android 7.1, une version qui commence toutefois à être quelque peu dépassée. À l’arrière se trouve un grand écran tactile de 5 pouces en 1080p.

Yongnuo front

Yongnuo YN450

L’appareil est capable de shooter des images en RAW (jusqu’à 16 Mpx) ainsi que des vidéos en 4K jusqu’à 30 images par seconde. On notera également la présence d’une caméra frontale de 8 millions de pixels.

Enfin, les autres fonctionnalités dévoilées par la firme chinoise font état d’un micro stéréo, d’un GPS, d’un flash à double-LED, d’une prise jack et d’une batterie de 4000 mAh. L’appareil est également compatible avec les réseaux 3G/4G et Wifi.

Toutes ces caractéristiques font davantage penser à celles d’un smartphone qu’à celles d’un appareil photo : la plupart des composants (hormis le capteur 4/3) semblent issus du monde de la téléphonie mobile ; la présence d’une caméra dédiée aux selfies en est un signe supplémentaire. De fait, il semble que Yongnuo ait voulu concevoir un smartphone aux caractéristiques photo d’un appareil hybride. L’intégration d’une monture pour objectifs Canon EF en est la preuve la plus significative.

Ce Yongnuo YN450 pose toutefois quelques questions, comme le coefficient de conversion de focale entre les optiques pour reflex 24×36 et le capteur 4/3. Ce facteur de conversion étant égal à 2, un objectif 24-70 mm plein format équivaudrait, sur cet appareil, à un 48-140 mm. La question du fonctionnement de l’autofocus des objectifs, une fois ceux-ci vissés à l’appareil, n’est pas non plus précisée.

Si l’on ignore tout de la disponibilité et du prix de cet appareil, ce concept n’est pas dénué d’intérêt. En effet, son format est à la croisée des chemins entre mobilité et véritable appareil photo à objectif interchangeable. On pourrait donc assister à la (re)naissance d’un type d’appareil mi-smartphone mi-appareil photo, un concept que le Panasonic CM1 et le Samsung Galaxy Camera avaient tenté en leur temps… sans pour autant offrir la possibilité d’y monter un objectif pour reflex full frame.

À noter que la marque avait déjà proposé un autre concept alliant objectifs interchangeables et smartphone. En mai 2018, le constructeur chinoise avait en effet dévoilé un boîtier intégrant un capteur 4/3 et une monture Canon EF… Le tout contrôlable depuis son smartphone (c.f. visuel ci-après). Un concept qui n’était pas sans rappeler les modules Sony QX1 et Olympus Air.

Yongnuo YN43

Le module Yongnuo YN43, qui allie capteur 4/3 et monture Canon EF, et pilotable depuis un smartphone

Affaire à suivre. Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle idée de Yongnuo ?