Google affichera bientôt le crédit des photos affichées dans Google Images, voici l’information essentielle partagée récemment par le géant californien.

La question des droits d’auteur sur Internet, et plus particulièrement sur Google, a toujours été épineuse. Aussi, la firme californienne vient d’annoncer, dans un post de blog, avoir noué un partenariat avec le consortium CEPIC (Centre of Picture Industry) et le standard IPTC (International Press Telecommunications Council). Le but : permettre l’affichage des crédits d’une photo depuis Google Images, grâce à l’exploitation des données IPTC comprises dans chaque image.

Les données IPTC sont complémentaires aux informations EXIF (qui répertorient les données techniques sur la prise de vue ainsi que sur l’appareil et l’objectif ayant pris la photo), et servent à renseigner le nom et les coordonnées du photographe, ainsi que des mots-clés et des informations de copyright.

« Traditionnellement, il était difficile de connaître le créateur d’une image sur le web, ainsi que le propriétaire des droits », a déclaré Google. « Cette information est souvent comprise dans les métadonnées ; elle est la clé de la protection des droits d’auteur et des informations de licence ».

Crédits Google Images

Aussi, les données relatives à l’auteur et au crédit des photos seront affichées dans Google Images, dès lors que celles-ci seront présentes dans les données IPTC. Pour les afficher, il suffira aux utilisateurs de cliquer sur le lien « crédits de l’image » pour que s’affichent les métadonnées de celles-ci (voir l’animation ci-dessous).

Google a également annoncé l’ajout d’informations quant au copyright de l’image au cours des prochaines semaines (© Jean Dupont, par exemple).

Crédits Google Images

Google espère ainsi « créer de meilleures directives d’utilisation pour les photographes, les agences photographiques et les éditeurs afin d’inclure les informations sur le droit d’auteur et l’attribution des images au sein des métadonnées », selon ses termes.

« Cette initiative de Google est un pas en avant très important pour tous les créateurs visuels et les détenteurs des droits », a également déclaré le CEPIC. « Il s’agit sans hésitation d’une avancée déterminante, montrant que les contenus visuels ne sont pas des créations anonymes mais le fruit de la créativité d’une personne réelle et identifiable ».

A noter que cette évolution intervient moins d’un an après le retrait du bouton « afficher image », qui permettait aux visiteurs de Google Images d’afficher un visuel dans sa taille réelle sans passer par le site sur lequel il était hébergé.

Fenêtre édition données IPTC Photoshop

La fenêtre d’édition des métadonnées IPTC de Photoshop

Pour gérer facilement les données IPTC de vos photos, vous pouvez utiliser les fonctions intégrées dans Lightroom ou dans Photoshop (accessible en cliquant sur le menu Fichier, puis Information). Les données IPTC sont également très utiles dans Adobe Bridge, où elles permettent de classer et de trier vos photos en utilisant les mots-clés. Enfin, si vous souhaitez utiliser une solution plus légère que celles incluses dans la suite Adobe, de nombreux logiciels permettent d’éditer les données IPTC de vos photos, comme XnView sous Windows.