Vous avez peut-être déjà vu ce genre de clichés sur Instagram ? Les Bookfaces sont une tendance qui a pris une grande ampleur en France lorsque la librairie Mollat de Bordeaux a eu l’idée de se l’approprier pour amuser sa communauté de lecteurs.

Le Bookface c’est cette manière de vous prendre en photo avec un livre dont la couverture pourrait être la continuité de votre visage ou de votre corps. À l’origine de cette tendance, le #SleeveFace qui était le même principe mais avec une pochette de vinyle. Une tendance qui a permis au compte Instagram de la librairie Mollat de Bordeaux de connaître un véritable succès.

David Pigeret, responsable des réseaux sociaux et de la partie Beaux-Arts de la librairie, a un jour décidé de partager les clichés que les employés s’amusaient à faire juste entre eux, sur leur compte Instagram. Une bonne idée puisque maintenant elle permet à la librairie de faire parler d’elle dans le monde entier. Comme nous le confie David Pigeret, « on a beaucoup d’étrangers qui viennent visiter notre librairie, comme des Chinois par exemple qui ne viennent pas spécialement pour nous, mais qui passent car ils sont sur Bordeaux et ont entendu parler de nous grâce à Instagram ».

Et le public s’est pris au jeu. Si les collègues de David Pigeret continuent de faire leurs photos en s’appliquant de plus en plus, nombreux sont ceux qui s’essayent au Bookface en taguant la librairie sur leurs photos.

Le hashtag #Bookface, qui existait avant que la librairie Mollat s’en empare, compte plus de 51 000 publications. Une vraie interaction s’est installée entre la librairie et le public à tel point que certaines personnes « dénoncent les bookfaces qui ne mentionnent pas notre librairie », raconte David Pigeret. Mais pour la librairie cette tendance est avant tout un moyen de s’amuser tout en faisant connaître leurs collections de livres.

Pour en savoir plus sur la librairie Mollet à Bordeaux, rendez-vous sur leur site, et bien sûr Instagram.