DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, c’est Frédéric Séguin, un photojournaliste québécois qui nous propose son sac photo qu’il emmène en reportage à l’étranger. Frédéric revient d’ailleurs d’un voyage, où il a utilisé cette configuration, dans lequel il a traversé l’Asie du Sud Est, le Népal et le Tibet !


Photojournaliste et photographe documentariste indépendant depuis quelques années, mon travail se concentre sur certains enjeux humains tels les tremblements de terre au Népal et la crise des réfugiés syriens en Europe et au Moyen-Orient. J’essaie souvent d’avoir une approche sur le long terme et retourne avec les années dans les lieux photographiés auparavant afin de constater le changement ou son absence. Mon premier livre photo, sur le Népal, fut publié en mars 2018 et mon plus récent projet m’a amené au Tibet cet été.

Côté sac photo, je mise davantage sur la simplicité et la légèreté pour une meilleure mobilité, pour passer inaperçu et surtout pour ne pas être limité physiquement en déplacement par une charge trop lourde. J’ai inclus plus de choses que ce que je transporte habituellement, j’enlève et rajoute selon les besoins au jour le jour.

Voici ce que j’emmène avec moi :

  • Sac Pacsafe Camsafe V17 : J’ai essayé beaucoup de sacs photo différents dans ma vie, mais celui-ci remporte la palme du meilleur sac haut la main. Superbe construction résistante en plus d’un compartiment photo petit, mais convenant à mes besoins et facile à adapter. Le sac en tant que tel possède plusieurs mesures de sécurité particulières à la compagnie Pacsafe telles qu’un grillage métallique pour empêcher un voleur de couper le sac et voler son contenu, des sangles renforcées, la possibilité de verrouiller chacun des compartiments pour prévenir les pickpockets et j’en passe. En plus, il est comparativement moins cher que les autres marques comme Lowepro et cie.
  • Boitier Canon EOS 5Ds: Mon boitier principal, comme tous les 5D, très solide, résistant, étanche, classique. Les 50 Mpx du 5Ds me permettent de faire des impressions en très grand format durant mes expositions. Il est assez impressionnant au niveau des détails.
  • Boitier Canon EOS 6D : Boitier secondaire qui passe la plupart de son temps à l’hôtel. Je l’apporte surtout dans l’éventualité où mon 5D se fasse voler ou briser. Petit boitier très performant pour le prix, mais qui commence à souffrir beaucoup des années et péripéties de voyage.
  • Objectif Canon 16-35mm f/4L IS : Objectif pratique et conventionnel, je l’utilise 80% du temps à 35 mm. Je n’ai pas le budget pour racheter un objectif 35mm 1.4 en ce moment, donc celui-ci est parfaitement utilisable pour le moment, surtout que je shoote habituellement à f/5.6 de toute façon.
  • Objectif Canon 50mm f/1.2L : Objectif standard et superbe lentille de portrait avec un rendu unique très particulier, je l’adore.
  • Batteries supplémentaires : Habituellement deux par boitier.
  • Chargeur : Pour charger les batteries, sans blague.
  • Cartes SD et CF Lexar : Habituellement l’équivalent de 64 Go par boitier.
  • Disque dur A-DATA 1To HD720 : J’ai toujours mes photos en double partition, un disque dur avec moi et un à l’hôtel ou dans un sac différent. J’utilise également toujours des disques protégés contre la pluie, les chocs, la poussière, etc. J’utilise normalement les Silicon Power A80, mais j’ai essayé des ADATA HD720 pour ce voyage (moins chers sur Amazon !) et regrette amèrement mon choix ; ils sont vraiment très lents, mais tout de même bien protégés.
  • Lingette microfibre et pinceau : Pour nettoyer les objectifs
  • Lecteur de cartes Lexar : Pour lire les cartes
  • Ordinateur Surface Pro 3 i7 256gb : Ordinateur de voyage presque parfait, tout petit, léger, assez puissant pour Lightroom et avec port USB. Il commence à se faire un peu vieux, mais tout de même fringant pour son âge.
  • Souris Microsoft Arch : Souris Bluetooth faite pour le Surface, elle s’aplatit sur elle-même pour prendre très peu d’espace.
  • Mini nécessaire de premiers soins : Pansements, lingette d’alcool, aquatabs, au cas ou.
  • Carnet de notes et crayon : Pour prendre des notes, et écrire
  • Passeport  avec son lot de photocopies : Pour pouvoir voyager 😉
  • Manteau Arcteryx Alpha SL : Imperméable en Gore-Tex super léger qui se replie dans son sac de voyage pour prendre très peu de place. Essentiel pour les voyages en Asie durant la mousson…
  • Écouteurs : Pour ne pas devenir fou durant les vols Toronto-Hong Kong de 15 h 30.
  • Adaptateur multiprise : Super pratique et compact avec des ports USB.
  • Lunettes de soleil : Pour avoir l’air cool.

En gros, je privilégie un sac photo discret, sécuritaire, résistant aux intempéries avec un équipement photo limité, mais adapté à mes besoins pour une meilleure mobilité et un poids réduit. Après 3 mois sur la route cet été, du Vietnam au Tibet, je suis vraiment très satisfait de mon setup et du sac Pacsafe en tant que tel !

© Frédéric Séguin

© Frédéric Séguin

© Frédéric Séguin

Vous pouvez retrouver Frédéric Séguin sur son site internet, sa page Facebook, et sur Instagram.