À travers ses voyages, le photographe sud-africain Dillon Marsh a pris en photo des routes qu’il a arpentées et des villages qu’il a traversés. Les bizarreries et les découvertes rencontrées sont compilées dans la série Wayside, littéralement « Bord de la Route » en anglais.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Dillon est un photographe basé au Cap qui aime étudier à travers ses œuvres la relation entre l’humain et le monde autour de lui. Très peu de personnes apparaissent sur ses photographies, mais les traces de leur passage sont visibles sur beaucoup de clichés. Une façon de montrer que nous laissons tous une trace derrière nous, même éphémère.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Je photographie rarement les gens directement, mais les humains sont clairement référencés dans mes photos à travers ce que nous créons et laissons derrière nous.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Depuis maintenant 5 ans, cet artiste voyage sur son continent, aussi bien pour des séries personnelles que des commandes photographiques ou encore des voyages touristiques. Son réflexe est de prendre son appareil pour immortaliser non pas le point d’arrivée, mais le voyage, généralement effectué en voiture pour pouvoir l’apprécier.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Les photographies de la série sont une examination personnelle du monde qui nous entoure

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Ainsi, Dillon Marsh suspend son trajet pour immortaliser des arbres biscornus, des objets abandonnés, des bâtiments en ruine dans des paysages stupéfiants.

Les photographies semblent sortir tout droit d’un lieu détruit d’où Dillon serait le seul survivant. Aucune âme à l’horizon, seulement des traces de vies passées par ici.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Accompagné de son Nikon D800, le photographe complète à chaque voyage sa série Wayside. Tant qu’il y aura des routes à emprunter et des humains pour sculpter le paysage, Dillon Marsh les photographiera.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Souvent minimalistes, ses photographies nous font réfléchir sur le poids de l’Homme sur la nature. Nous sommes partout, même dans les endroits les moins accueillants de la planète, et nos passages ne sont pas toujours de bon augure pour l’environnement.

Wayside © Dillon Marsh

Wayside © Dillon Marsh

Pour voir davantage de photographies de l’artiste, n’hésitez pas à visiter le site de Dillon Marsh et de vous abonner à ses comptes Behance et Instagram.