La série The Sinking World réalisée par l’un des plus grands photographes contemporains Andreas Franke est exposée du 1er juin au 31 août 2018 à la Cité de l’Océan à Biarritz. L’occasion de découvrir une œuvre unique qui a vécu de longs mois sous la mer en Floride.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World © Andreas Franke

Lancé en 2011, le projet The Sinking World, littéralement le Monde Qui Coule mêle la plongée, la photographie et les questions environnementales. En effet, l’artiste autrichien Andreas Franke expose des photographies prises sur les vestiges de navire de la Seconde Guerre mondiale au large de la Floride.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World, en Floride © Andreas Franke

Ces navires n’ont pas coulé en étant en exercice, mais ont été placés là volontairement afin de créer un récif artificiel protecteur pour le parc naturel maritime. Cette action permet de préserver la faune et la flore maritime des vagues et du vent. Les épaves procurent de nouveaux habitats pour les poissons, les crustacés et les algues trop souvent à découvert et donc vulnérables.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World © Andreas Franke

Les photographies d’Andreas Franke sont un mélange de vie sous-marine et terrestre avec des montages photographiques originaux et maitrisés. Un swing sur le pont d’une épave, un marin pensif sur les escaliers d’un navire englouti, ou encore un enfant qui court après des poissons sont autant de clichés pris à la fois en mer et sur terre. La réalité bascule donc aussi entre ces deux univers naturels.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World © Andreas Franke

Les expositions dans l’eau de mer ne laissent pas les photographies indemnes. À leur sortie, les clichés ont une chose unique et inestimable qui provient d’un phénomène naturel : l’érosion de la mer et la colonisation des œuvres par des êtres vivants marins.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World © Andreas Franke

Ce sont précisément ces clichés usés par l’eau qui sont exposés à la Cité de l’Océan à Biarritz. Des photos transforméss par la mer par des êtres vivants marins sont accrochés dans l’établissement français après avoir été plusieurs mois sous l’eau caribéenne au large de la Floride. Une exposition unique en son genre qui mêle à nouveau la réalité de la nature et la beauté des photographies oniriques.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World, en Floride © Andreas Franke

Pour pouvoir visualiser l’exposition sous-marine américaine, la Cité de l’Océan propose une vidéo en réalité virtuelle de l’exposition originelle à 360°C. 3 minutes de plongée filmées par un des 12 000 plongeurs ayant visité l’exposition en Floride.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World © Andreas Franke

Ce dispositif innovant sera le premier à voir le jour dans le monde. Pour Olivier Mercoli, directeur de la Cité de l’Océan et de l’Aquarium de Biarritz, ce dispositif permet aux visiteurs de profiter malgré tout de l’exposition bien qu’elle ne soit pas immergée en France : « Il nous tient à cœur de faire vivre des expériences inédites et originales à nos visiteurs et pourquoi pas susciter de nouvelles passions », nous confie-t-il.

The Sinking World © Andreas Franke

The Sinking World en Floride © Andreas Franke

Ce projet innovant n’attend que vous à la cité de l’Océan pour vous plonger virtuellement dans l’univers d’un des plus grands photographes contemporains. Espérons que ça donne des idées à nos photographes locaux pour exposer sous l’eau leur photographie et nous proposer une visite sous-marine. Pour plus d’informations, consultez le site du projet ainsi que celui de la Cité de Biarritz.

Informations pratiques
Exposition The Sinking World à la Cité de l’Océan à Biarritz
1 avenue de la Plage
Du 1er juin au 31 août 2018
Ouvert tous les jours de 10h à 19h
Tarif : 12,50€
Tarif réduit : 9,90€
Enfant de 6 à 12 ans : 8,50€
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans