Réalisé par Malcolm Sangster, ce court métrage raconte la vie de l’ancien porteur d’altitude népalais Apa Sherpa, les difficultés de son pays ainsi que le projet de sa fondation pour intervenir dans l’éducation des enfants au Népal. Une prouesse artistique liant à la fois la beauté des paysages et leur rudesse sociale.

Apa Sherpa est issu du peuple Sherpa au Népal dans les montagnes reculées du pays, près du mont Everest. Chaque jour, le jeune Apa devait marcher pendant 6 heures dans les montagnes népalaises pour atteindre son école. Son rêve ? Devenir médecin. Il est brisé alors qu’il n’a que 12 ans, après la mort de son père qui l’oblige à travailler pour subvenir au besoin de son foyer.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

Apa Sherpa © Paul Lockhart

Au cours de sa vie, Apa Sherpa a gravi 21 fois l’Everest, un record mondial dépassé en mai dernier par Kami Rita Sherpa, un autre membre des Sherpas. Mais il a également vu périr de nombreux amis. Devant la beauté du paysage et l’impressionnante altitude du mont le plus haut de la planète, les touristes continuent sans cesse de venir, donnant un travail dangereux à ces porteurs d’altitude.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

© Paul Lockhart

Sans éducation nous n’avons pas le choix.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

Pemba Sherpa © Paul Lockhart

Ce petit film veut nous alerter sur les difficultés sociales auxquelles font face les populations reculées de ce pays montagneux. Ce peuple travaille dur et beaucoup périssent bien trop tôt dans l’exercice de leur métier.

Pour changer ça, Apa, dont le nom signifie « Aimé de tous » (Loved by All), veut renforcer l’éducation dans la région pour permettre aux jeunes Sherpas de s’éduquer et de quitter leur région natale pour réaliser leur rêve. Et qui sait, peut-être que les meilleurs d’entre eux reviendront aider leurs aînés à ne plus trépasser dans l’ascension des montagnes.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

Apa Sherpa au milieu des habitants des montagnes © Paul Lockhart

La vraie beauté du Népal ne réside pas dans ses montagnes, mais dans son peuple qui vit dans leurs ombres.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

Un porteur d’altitude © Paul Lockhart

En plus de cette histoire forte et émouvante, la mise en scène nous transcende en plongeant le spectateur dans ce paysage photogénique. Les timelapses, les portraits, les travellings arrière ou encore les filés d’étoiles nous donnent des frissons et nous font voyager dans ces montagnes népalaises à des milliers de kilomètres de notre fauteuil.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

© Sherpas Cinema Nepal

Grâce à ce mélange ingénieux d’un bon réalisateur et d’une bonne histoire, le court métrage a été primé de nombreuses fois et présenté dans de nombreux festivals, comme ceux de Banff Mountain Film Festival World Tour, Vancouver International Mountain Film Festival, Trento Film Festival et MountainFilm.

Loved by All The Stories of Apa Sherpa

Behind the Scenes © Erik Pütsep

Pour avoir plus d’informations sur la fondation et le court métrage, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Apa Sherpa Foundation.