Panasonic vient de lancer son nouveau compact tout terrain dans sa gamme Tough Outdoor, le Lumix FT7 (ou TS7 outre atlantique). Il succède au FT6 sorti en janvier 2015 et apporte la vidéo 4K, un viseur électronique et quelques améliorations. Mais dans l’ensemble, le Lumix FT7 reprend la recette du FT6, avec toujours l’absence du format RAW.

Ce compact est conçu pour résister à presque tout : il est étanche jusqu’à 31 mètres de profondeur (contre 13m pour le FT6), résiste aux chutes jusqu’à 2 mètres, à la poussière, au gel jusqu’à -10°C et à jusqu’à 100kg de pression. Autant dire que sur ce point, cet appareil est paré pour les activités extrêmes.

Le Lumix FT7 embarque un capteur CMOS 1/2.3’’ de 20,4 Mpx avec une plage ISO de 80 à 3200, extensible jusqu’à 6400 ISO. L’appareil dispose d’un zoom 4,6x (équivalent 28 – 128mm en 35mm) avec une ouverture variable f/3.3-5.9 et une stabilisation optique.

Caractéristiques techniques du Panasonic Lumix FT7 :

  • Capteur : CMOS 1/2.3’’ de 20,4 Mpx
  • Plage ISO : 80 – 3200 (étendue jusqu’à 6400 ISO)
  • Objectif : Lumix DC Vario 4.9 – 22.8mm (équivalent 28 – 128mm) f/3.3-5.9
  • Zoom optique : 4,6x
  • Stabilisation : Power O.I.S.
  • Écran : LCD 3 pouces, 1,04 million de points
  • Viseur électronique : 0,2 pouce, 1,17 million de points, magnification 2,53x (0,45x équivalent 35mm)
  • Formats d’image : JPEG seulement
  • Vidéo : 4K 30fps, Full HD 60fps
  • Rafale : jusqu’à 10 fps, Rafale 4K 30 fps
  • Connectivité : Wifi, pas de GPS, pas de NFC
  • Fonction lampe torche
  • Autonomie : 250 à 300 vues
  • Taille : 116.7 x 76.1 x 37.3 mm
  • Poids : 319g avec batterie et carte SD

Ce compact robuste est toujours capable de photographier à 10 i/s de manière continue, mais peut désormais filmer en 4K à 30 fps avec un AF opérationnel en vidéo. Comme les autres boîtiers Panasonic, le Lumix FT7 dispose également de la fonction 4K Photo qui permet de réaliser des rafales à 30 i/s avec des photos de 8 Mpx.

L’autofocus utilise un système à détection de contraste doté de 49 collimateurs AF. Le boîtier dispose toujours de filtres créatifs, une fonction timelapse ainsi qu’un mode sous-marin permettant de reproduire les couleurs de manière plus réaliste, notamment le rouge.

Le premier compact tout terrain doté d’un viseur électronique

À l’arrière de l’appareil, on découvre un écran LCD 3 pouces (de 1,04 million de points) placé derrière un écran en verre trempé. L’écran dispose d’une bien meilleure résolution que la précédente version, bloquée à 0,46 million de points. Non tactile, cet écran est également accompagné d’un viseur électronique (ou plutôt LVF, Live View Finder comme le présente Panasonic) de 1,17 millions de points avec une magnification de 2,53x (équivalente à 0,45x en 35mm).

C’est le premier compact tout terrain à embarquer un viseur électronique (EVF), ce qui permet une visée plus simple et précise notamment en cas de fort soleil.

Le Panasonic Lumix FT7 dispose d’un slot pour carte SD compatible SDXC UHS-I. L’appareil peut également être chargé en USB, une très bonne nouvelle lorsque l’on est sur la route, avec le développement des powerbanks.

Que manque-t-il à ce boîtier pour être un baroudeur idéal ? Le format RAW pour commencer. Limité au JPEG, le Lumix FT7 ne pardonnera pas une mauvaise exposition. Aussi, si le GPS et le NFC étaient au rendez-vous sur le FT6, cette nouvelle mouture en est dépourvue. Passe pour le NFC, mais le GPS intégré était une véritable valeur ajoutée pour ce type d’appareil que l’on emmène souvent loin des sentiers battus. Le boîtier dispose cependant d’un compas et d’un altimètre intégré. Il reste possible de géotager ses photos avec les données d’un smartphone.

Prix et disponibilité du Panasonic Lumix FT7

Le Lumix FT7 sera disponible à partir de juillet 2018 au prix public de 449€. Il sera disponible dans les coloris noir, orange et bleu. Au revoir donc la couleur camouflage.

Notre premier avis sur le Panasonic Lumix FT7

Face au Lumix FT7, on retrouve l’Olympus TG-5, le Nikon W300, le Fujifilm XP130 ou bien encore le Ricoh WG-30. Avec le FT7, Panasonic renouvelle timidement sa gamme de compact baroudeur avec quelques améliorations comme une étanchéité plus en phase avec la concurrence (jusqu’à 31m de profondeur), un capteur plus défini, mais toujours aussi petit et surtout un viseur électronique.

Il est tout de même intéressant de noter que les compacts baroudeurs sont sûrement les seuls compacts qui continuent encore d’être mis à jour, tout simplement parce qu’ils répondent à une véritable demande, même si les actions cam ont sûrement grignoté une partie du marché. Mais l’ergonomie d’appareil photo joue véritablement en leur faveur, avec notamment ici un viseur et une stabilisation optique.

Si vous cherchez un compact baroudeur avec un viseur intégré, le Panasonic Lumix FT7 est sûrement votre meilleur choix. Mais l’absence de format RAW (alors que l’Olympus TG-5 en dispose) et surtout le retrait du GPS sont des choix contestables pour un appareil qui se veut être un véritable couteau suisse en condition extrême. La vidéo 4K en 30 fps ravira cependant les amateurs de clips vidéo de qualité, en plus d’offrir un discours marketing à Panasonic. On aurait pourtant aimé un capteur plus grand sur ce boîtier (pourquoi pas 1 pouce) pour réellement proposer un compact baroudeur parfait.

Et vous, que pensez-vous du Panasonic Lumix FT7 ?